Comment trouver un prêt entre particuliers rapide ?

Vous recherchez un prêt entre particuliers rapide et sérieux ? Découvrez les solutions qui s'offrent à vous, et ce, même si vous êtes fichés FICP.

Comment trouver un prêt entre particuliers rapide ?
Quelles sont les règles ?

Les offres de prêt entre particuliers rapide sont souvent trop belles pour être vraies : les taux étonnamment attractifs cachent bien souvent des arnaques qu’il faut apprendre à repérer sous peine de verser de l’argent à un organisme sans jamais voir la couleur du crédit promis… Les emprunteurs doivent également garder en tête le fait que la conclusion d’un tel crédit ne doit pas faire oublier les différentes formalités à respecter.

Mettre en place un prêt entre particuliers rapide avec une personne que l’on connaît

Souvent, lorsque l’on cherche un prêt entre particuliers rapide, on se tourne vers sa famille et ses proches. Même si le prêteur et l’emprunteur se connaissent, il y a certaines formalités à respecter lors de la conclusion d’un prêt.

Il est préférable de formaliser les conditions du crédit par écrit afin d’avoir un document auquel se référer en cas de litige. Les mentions à indiquer sont le montant du crédit, le taux d’intérêt appliqué, la durée du crédit (en années et en nombre de mensualités).

Si vous êtes l’emprunteur, il va sans dire que la transparence est de mise : signalez tout ce qui mérite d’être mentionné (interdiction bancaire, prêts en cours, situation professionnelle détaillée, etc.) au prêteur car si vous lui cachez délibérément une difficulté, il pourra se retourner contre vous.

On peut ajouter un tableau d’amortissement pour avoir une meilleure visibilité des remboursements au fil du temps. Il est aussi judicieux de prévoir par écrit les conditions particulières relatives à cet accord : que se passe-t-il en cas de non-remboursement d’une mensualité ? À quel point ce crédit est-il souple ?

Que faut-il déclarer aux impôts ?

Il faut obligatoirement déclarer à l’administration fiscale tous les prêts d’un montant supérieur à 760 €. Si le crédit est sans intérêt, c’est le débiteur qui doit le déclarer à l’administration fiscale. Si des intérêts sont comptabilisés, c’est alors le prêteur qui devra indiquer les sommes perçues sur sa déclaration de revenus annuelle.

Si un prêteur accorde plusieurs crédits de moins de 760 € chacun, à des personnes différentes, mais que la somme de tous ces prêts dépasse 760 €, il devra remplir le formulaire 2062, disponible sur le site des impôts.

Trouver une offre de prêt entre particuliers sérieux et fiable

La plateforme Younited Credit est le seul site de crédit entre particuliers en France à être agréé par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution.

Elle offre des financements aux emprunteurs potentiels et propose des rendements fixes aux investisseurs en fonction du risque qu’ils acceptent de prendre. Les emprunts sont mutualisés, ce qui évite de faire porter tout le risque de défaut sur un seul investisseur. C’est donc une formule relativement sûre, plus sécurisée qu’un crédit octroyé à une personne en direct.

Il existe d’autres sites de crédit entre particuliers mais la plupart ne garantissent rien : ils servent seulement d’interface entre prêteurs et emprunteurs sans proposer de garantie à aucune des parties.

Pour plus d’infos : Où trouver un prêt entre particuliers sérieux ?

Le crédit entre particuliers, une solution sans frais et rapide

Un délai de réponse réduit

Le prêt entre particuliers est facile et rapide à mettre en place par rapport au crédit bancaire : le temps d’étude du dossier est réduit et tandis que votre conseiller financier va envoyer la demande de prêt au service d’analyse de crédit, le prêteur particulier sera seul décisionnaire.

Une formule accessible à tous

Les banques ne pourront pas vous prêter si vous êtes interdit bancaire, si vous n’êtes pas en CDI, si votre taux d’endettement est jugé trop élevé même si votre reste à vivre est suffisant, etc. Autant de cas où les particuliers décideront peut-être de vous prêter là où les banquiers vous opposeront un “non” catégorique.

Des frais réduits

Les frais de dossier représentent un coût non négligeable lorsque l’on opte pour un prêt bancaire. Avec le crédit entre particuliers, vous aurez la chance d’y échapper !

Le prêt entre particuliers lorsque l’on est fiché FICP

Le fichage vous exclue en général du crédit bancaire, mais avec les particuliers les choses sont différentes. Là où dans un établissement de crédit les chiffres font tout, l’humain reprend sa place lorsque l’on cherche à mettre en place un crédit entre particuliers. Cela signifie que vous avez plus de chances de contracter ce type de crédit si vous êtes fiché FICP, mais ne cachez rien à votre futur prêteur potentiel. Un particulier ne peut pas interroger le fichier FICP comme le fait une banque, mais vous vous devez d’être le plus transparent possible sur votre situation.

Obtenir un prêt entre particuliers rapide via le financement participatif

Le financement participatif ou crowdfunding permet d’obtenir des crédits entre particuliers si vous portez un projet une vocation sociale ou si vous avez une idée de création de projet original. Ce type de crédit est un peu particulier : les contributeurs vous donnent de l’argent et vous fixez vous-même les contreparties que vous pouvez leur offrir en fonction de la somme qu’ils proposent. Une solution qui ne fonctionne que pour les projets les plus plébiscités.

A lire aussi :