Comment obtenir un prêt personnel au meilleur taux ?

Le prêt personnel est une solution de plus en plus sollicitée par les ménages français. Cependant, savez-vous comment obtenir ce produit au meilleur taux ?

Comment obtenir un prêt personnel au meilleur taux ?
Un prêt personnel pas cher, ça existe !

Trouver un prêt personnel pas cher reste, comme pour toute recherche de crédit, une question de méthode… et de profil client. Voici quelques conseils pour optimiser les démarches et mettre toutes les chances de son côté pour souscrire un prêt personnel au meilleur taux.

Prêt personnel pas cher : une question de projet

Qu’est-ce qu’un prêt personnel ?

Un prêt personnel est un crédit dont l’utilisation est libre, c’est-à-dire qu’il n’est pas conditionné par une quelconque finalité, contrairement à un crédit auto, crédit immobilier, ou encore un prêt étudiant. C’est la raison pour laquelle on a coutume de parler de « crédit sans justificatif ».

Dans la pratique, l’emprunteur peut utiliser l’argent comme bon lui semble et acheter, tant un réfrigérateur, qu’une télévision, une voiture d’occasion, ou financer un voyage. Il est également possible de recourir au prêt personnel pour rembourser une dette, donner de la souplesse financière à son budget, etc.

Les différents crédits à la consommation

Il existe trois types de crédits à la consommation. A chaque projet, son crédit. Pour pouvoir obtenir un prêt personnel au meilleur taux, il faut donc tout d’abord comprendre les spécificités de ces différents crédits. Nous avons ainsi :

le crédit personnel affecté

Particularités : pour les projets bien définis pour lesquels le montant du crédit associé est facilement quantifiable

Recours : utilisé par exemple pour acheter une voiture ou pour réaliser des travaux chez soi (les factures correspondantes devront être transmises à l’établissement prêteur).

Coût : ce type de crédit est le moins coûteux.

Pour plus d’infos : Dans quel cas opter pour le crédit affecté ?

le crédit personnel non affecté

Particularités : pour les projets non encore définis ou concernant des achats qui ne sont pas identifiés par les banques pour le recours au crédit affecté

Recours : utilisé par exemple pour financer ses loisirs, disposer de souplesse financière pour réaliser ses projets (voyage, mariage, etc.).
Coût : le crédit non affecté est plus couteux que le crédit non affecté.

Pour plus d’infos : Le prêt non affecté est-il une solution idéale ?

le crédit renouvelable

Particularités : pour assurer une continuité entre dépenses et ressources de façon souple

Recours : utilisé pour faire face à un décalage temporaire de trésorerie

Coût : ce crédit est le plus coûteux.

Pour plus d’infos : Crédit renouvelable : tout ce qu’il faut savoir !

Combien coûte un prêt personnel ?

Différents facteurs interviennent dans le calcul du coût d’un crédit :

  • Le montant demandé
  • La durée de l’emprunt
  • La mensualité souhaitée
  • Les options éventuelles (assurances, etc.).

Un taux sera proposé par l’établissement de crédit. Ce taux sera toujours négociable, ceci afin d’obtenir un prêt personnel pas cher. Pour cela le client doit avoir étudié les différentes offres et arriver avec quelques leviers pour faire baisser le taux.

Le coût d’un emprunt se mesure grâce au taux d’intérêt, plus spécifiquement en référence au TAEG, c’est-à-dire le taux annuel effectif global. Le TAEG est l’indicateur de référence pour comparer les offres.

Ce taux intègre l’ensemble des coûts liés à l’emprunt.

Comment définir la durée de son prêt personnel ?

Vous comptez voyager, acheter de nouveaux équipements pour votre maison (électro-ménager, ordinateur etc.) ? Dans ce cas, un prêt personnel ne dépassant pas un an est recommandé.

Pour des biens plus onéreux comme une voiture ou une moto, cette durée peut être allongée de 4 à 6 ans.

Enfin, pour des investissements plus lourds comme des travaux de rénovation, le prêt peut aller jusqu’à 8 ans.

Attention ! Les prêts personnels de longue durée sont souvent coûteux, contrepartie des échéances peu élevées. De même, un prêt personnel de longue durée combiné avec un taux variable peut se révéler dangereux pour le budget. Préférez les taux fixes pour les prêts un peu plus longs.

Comparer les offres : étape incontournable pour obtenir un prêt personnel à taux bas

Faire jouer la concurrence

Avant d’engager une quelconque démarche auprès d’un banque, il faut établir un comparatif des offres. Cet état du marché sera un indicateur fort utile pour négocier le meilleur taux pour son prêt personnel. Le prêt reste un produit commercial. Pour bénéficier de la meilleure offre, il faut donc faire jouer la concurrence.

La meilleure façon de procéder est de passer par un comparateur de crédits et un simulateur de prêt personnel. Il s’agit d’outils très intuitifs et simples d’utilisation. Il vous faudra remplir plusieurs champs liés aux civilités habituelles, puis entrer les éléments financiers essentiels (montant de l’emprunt souhaité, mensualités, délais de remboursement, etc.). Dès lors, en précisant toutes ces informations, le simulateur vous présentera un classement des meilleures offres sur le marché.

Points de vigilance

Pour comparer les offres, certains points de vigilance s’imposent, notamment pour les emprunteurs peu avertis :

  • Comparez les offres identiques : on ne peut comparer que des prêts de même durée et de même nature. On ne peut pas comparer un crédit affecté et un prêt non affecté, le second sera toujours plus cher
  • Les comparateurs en ligne donnent une indication sur les offres les plus compétitives du marché mais il ne faut pas s’arrêter à ces chiffres. Parfois, les résultats lorsque l’on se rend en agence bancaire sont bien différents, il est donc recommandé de mener ces deux démarches
  • Le taux à comparer est le TAEG : seul ce taux reflète le coût total du prêt.

A savoir : il est possible de souscrire un prêt personnel aussi bien dans une banque traditionnelle, que dans une banque en ligne, ou encore en faisant appel à une société spécialisée dans les solutions de crédit.

En synthèse : bien choisir son prêt

Pour obtenir un prêt personnel au meilleur taux, il faut donc procéder par ordre :

1. Définir les contours de son projet

Quel est le projet à financer ? Quelle somme d’argent est nécessaire ? Quel est le montant qu’il est possible de rembourser mensuellement et sur quelle durée ?

2. Comparer les offres en réalisant des simulations financières en ligne

C’est ici qu’une attention particulière devra être accordée au TAEG.

3. Démarcher directement les banques sélectionnées et négocier un taux intéressant

Parmi les propositions, il faudra choisir celles qui semblent les plus adaptées, puis les analyser afin de bien comprendre les conditions d’emprunt.

Dans un second temps, il sera possible de négocier afin de mettre toutes les chances de son côté pour obtenir un prêt personnel pas cher. La référence à des offres concurrentes sera ici un bon atout. Les éléments qui pourront être négociés seront le taux d’intérêt, le coût des assurances, et les frais de dossier.

En amont de cet échange, il est conseillé :

  • De préparer son dossier (présentation du projet, préparation de tout document de nature à rassurer la banque sur les capacités de remboursement – bulletins de salaire, état des crédits en cours, avis d’imposition, etc., …).
  • De retranscrire les offres de prêt personnel à taux bas retenues via le simulateur (nom de la banque, TAEG, modalités de remboursement) afin de permettre à l’établissement bancaire de se positionner de façon claire sur ces différentes variables.

Les atouts pour un prêt personnel au meilleur taux

Certains atouts font véritablement la différence pour obtenir un prêt personnel pas cher :

Des revenus stables et suffisants

Le premier point important, ce sont vos justificatifs de revenus. Si vous êtes en mesure de prouver à votre banquier que vous disposez de revenus réguliers et que votre capacité d’endettement est encore importante, il sera plus facile d’obtenir une réduction sur le coût du prêt.

Un historique bancaire sans failles

Pour évaluer le risque sur un client, le banquier regarde systématiquement son historique bancaire. Sans forcément détailler très précisément ses entrées et sorties d’argent, il évalue la manière dont il gère son budget. Solliciter un crédit à découvert n’est pas un atout. Avant d’envisager un emprunt, il est recommandé d’avoir une gestion financière saine à présenter au prêteur.

Des contrats en cours avec la banque

Si vous êtes un client rentable pour la banque, elle sera plus attachée à vous garder et sera prête à réduire le coût du prêt si vous lui permettez déjà de gagner de l’argent. Si vous avez déjà souscrit plusieurs produits d’assurance ou si vous avez de l’épargne dans ce même établissement, c’est un argument en votre faveur pour réduire le coût de votre futur prêt.

Il est donc toujours recommandé d’évoquer son projet d’emprunt avec sa banque en priorité, notamment si le banquier et le client se connaissent depuis longtemps, si la relation commerciale est bonne, etc.

A lire aussi :