Comment trouver le prêt personnel le moins cher ?

Le prêt personnel est l’une des formes de crédit parmi les plus plébiscitées par les Français. Mais comment trouver le prêt personnel le moins cher ?

Comment trouver le prêt personnel le moins cher ?
Le prêt personnel, une bonne solution de financement à coût réduit !

De nombreux aspects peuvent vous conduire à devoir souscrire un crédit. Souvent, et loin des crédits plutôt complexes tels que le crédit auto ou immobilier, vous pourrez sans doute souscrire un prêt personnel. Cette solution de crédit qui a pour caractéristique principale de ne pas être allouée à l’achat d’un bien concret est attractive, surtout si vous devez faire des travaux. Dans ce guide, nous allons vous aider à trouver le prêt personnel le moins cher.

Qu’est-ce qu’un prêt personnel ?

À l’inverse d’un crédit habitation ou consommation, le prêt personnel vous permet d’utiliser l’argent emprunter comme bon vous semble. Vous souhaitez financer l’achat d’un appareil électroménager, financer des vacances ou bien l’arrivée d’un nouvel enfant ? Si oui, le prêt personnel pourrait bien être la solution !

Les éléments à prendre en compte

Avant de faire votre demande de prêt personnel, vous devrez tout d’abord déterminer quelle est la somme d’argent dont vous avez besoin. De cette somme dépendra le taux d’intérêt mais aussi le montant des mensualités et la durée de l’emprunt. Dans la pratique, cela signifie que chaque emprunt est adapté à un besoin précis.

Exemple : Imaginons que vous souhaitiez financer l’achat d’une voiture d’occasion.

Deux cas de figure sont possibles :

  • Soit vous remboursez cet achat rapidement et vous pouvez réellement faire appel au prêt personnel ;
  • Soit la durée de l’emprunt est trop longue à votre goût, auquel cas vous feriez mieux de vous orienter vers un crédit affecté classique. En effet, il est préférable de ne pas opter pour un crédit dont le taux d’intérêt n’est pas avantageux sur le long terme.

Quel prêt personnel est le plus adapté à mes besoins ?

Aucun plan de financement n’est identique. Néanmoins, on peut tout de même fixer certaines règles pour vous aider à trouver le prêt personnel le moins cher et le plus adapté à votre situation personnelle. Vous comptez voyager, acheter de nouveaux équipements pour votre maison (électro-ménager, ordinateur etc.) ? Dans ce cas, un prêt personnel ne dépassant pas un an vous est recommandé.

Pour des biens plus onéreux comme l’achat d’une voiture ou d’une moto par exemple, vous pouvez allonger cette durée de 4 à 6 ans. Enfin, pour des investissements plus lourds comme des travaux de rénovation, vous pourrez aller jusqu’à 8 ans.

Toutefois, gardez bien à l’esprit que le prêt personnel est un crédit qui vous engage à le rembourser et qui présente un taux plutôt élevé en comparaison des crédits affectés. Donc, si vous pouvez éviter de souscrire ce crédit, n’hésitez pas, quitte à vous serrer légèrement la ceinture !

Obtenir le prêt personnel le moins cher possible

Trois critères devront être réunis si vous souhaitez bénéficier du prêt personnel le moins cher qui soit. Bien entendu, avant de vous pencher sur la question du taux, il conviendra que vous évaluiez vos besoins réels : que souhaitez-vous acheter, est-ce vraiment utile, combien devriez-vous emprunter, quelle est votre capacité de remboursement ?

Des revenus stables et suffisants

Le premier point important, ce sont vos justificatifs de revenus. Si vous êtes en mesure de prouver à votre banquier que vous disposez de revenus réguliers et que votre capacité d’endettement est encore importante, il sera plus facile d’obtenir une réduction sur le coût du prêt.

Un historique bancaire sans failles

Pour évaluer le risque sur un client, le banquier regarde systématiquement son historique bancaire. Sans forcément détailler très précisément ses entrées et sorties d’argent, il évalue la manière dont il gère son budget et regarde s’il est régulièrement à découvert.

Un client irréprochable en tous points

Si vous êtes un client rentable pour la banque, elle sera plus attachée à vous garder et sera prête à réduire le coût du prêt si vous lui permettez déjà de gagner de l’argent. Si vous avez déjà souscrit plusieurs produits d’assurance ou si vous avez de l’épargne dans ce même établissement, c’est un argument en votre faveur pour réduire le coût de votre futur prêt.

Ce qu’il faut retenir :

Les banques sont des entreprises très pragmatiques : le coût du crédit est directement corrélé au risque qui est encouru par l’établissement de crédit. Plus vous serez en mesure de prouver à la banque que vous êtes un client fiable et rentable, plus votre marge de négociation sera élevée et plus il sera facile d’obtenir le prêt personnel le moins cher.

Comment faire une demande de prêt personnel ?

La meilleure façon de procéder est de passer par un comparateur de crédits et un simulateur de prêt personnel. Il s’agit d’outils très intuitifs et simples d’utilisation. Il vous faudra remplir plusieurs champs liés aux civilités habituelles, puis entrer les éléments financiers essentiels (montant de l’emprunt souhaité, mensualités, délais de remboursement, etc.). Dès lors, en précisant toutes ces informations, le simulateur vous présentera un classement des meilleures offres sur le marché. À vous d’analyser celle qui vous convient le mieux et laquelle est la moins chère !

Pour cela, comparez le taux annuel effectif global (TAEG). Il s’agit d’un taux qui inclut l’ensemble des frais annexes à votre crédit (frais de dossiers, assurances, etc.). Ensuite, faites attention aux questions liées aux montants que vous devrez rembourser tous les mois et la durée. Grâce à tous ces éléments vous pourrez calculer assez simplement quel sera le montant total de votre emprunt.

Exemple :

Imaginons que vous empruntiez 2 500 € à une banque qui, tous les mois vous demande 82,37 € de remboursement pour une durée de 36 mois. Savez-vous combien vous payerez au final ? La réponse est simple : 82,37 x 36, c’est-à-dire 2 965,32 €. De quoi vous faire réfléchir…

Pour conclure

  • Pour un prêt personnel comme pour tout autre crédit ou assurance, n’oubliez jamais de comparer les différentes propositions et de « jouer » avec les simulateurs pour trouver la meilleure solution capable de répondre à vos besoins.
  • Ensuite, n’hésitez pas à poser des questions aux professionnels du secteur y compris celles qui ne vous paraissent pas forcément très intelligentes. Vous seriez sans doute surpris du résultat…
  • Enfin, soyez responsable et faites attention à votre capacité de remboursement.

A lire aussi :

Continuer à lire