Prêt travaux : tout ce qu'il faut savoir !

Vous devez rénover votre maison, faire des travaux d'isolation et avez besoin d'un crédit pour cela. Voici tout ce qu'il faut savoir sur le prêt travaux !

Prêt travaux : tout ce qu'il faut savoir !
Utiliser un prêt travaux pour rénover son logement

La nouvelle année arrive avec comme à chaque fois son lot de réformes. L’une d’elle concerne l’obligation d’effectuer les travaux d’isolation. Une contrainte supplémentaire imposée aux propriétaires qui se verront parfois dans l’obligation de contracter un prêt travaux pour se conformer à ces nouvelles exigences.

Définition et fonctionnement du prêt travaux

Le prêt travaux est un crédit à la consommation qui est proposé par toutes les banques et qui peut être souscrit pour réaliser tous les travaux dont vous avez besoin. Si vous souhaitez réaliser des travaux d’isolation et/ou de rénovation. Si vous êtes en mesure de fournir à la banque les factures ou les devis relatifs aux travaux effectués, il s’agira d’un prêt affecté avec un taux bas. Sans ces justificatifs, le crédit travaux deviendra un prêt personnel non affecté, bien plus coûteux.

Le prêt pour les travaux de rénovation va de pair avec l’isolation

Depuis 2017, une loi oblige les propriétaires à mettre la main au porte-monnaie… En effet, depuis le 1er janvier 2017, si des travaux importants comme une rénovation, la réfection de la toiture ou du plancher sont effectués dans votre logement, vous êtes dans l’obligation d’effectuer également des travaux d’isolation thermique. Un budget supplémentaire que les propriétaires n’ont pas toujours prévu. Les bâtiments à usage d’habitation, de bureaux et d’enseignement, les bâtiments commerciaux et les hôtels sont concernés par cette nouvelle mesure.

Ce qu’il faut savoir sur le crédit travaux

Le prêt travaux peut venir en aide aux propriétaires qui ne peuvent pas financer cash ces travaux qu’on leur impose. Il faudra alors opter pour un crédit affecté afin de réduire le coût. Des justificatifs d’utilisation devront dans ce cas être apportés, pensez à demander des factures aux artisans qui se chargent de la rénovation.

Le plus souvent compris entre 5 000 et 75 000 €, ce type de crédit peut être obtenu sans apport personnel. La durée est comprise entre 12 et 120 mois, c’est votre capacité d’endettement qui déterminera la durée du crédit suivant les mensualités que vous pouvez rembourser.

Le taux du prêt travaux est fixe, vous n’avez donc aucune surprise lors du remboursement. Certains types de prêts travaux offrent une souplesse supplémentaire en permettant à l’emprunteur de reporter une échéance sans facturer de frais de gestion supplémentaires. Cette possibilité de report est bien sûr limitée (généralement une ou deux fois par an maximum).

Les propriétaires comme les locataires peuvent profiter du crédit travaux. Les aménagements et rénovations peuvent aussi bien être réalisés dans votre résidence principale que dans votre résidence secondaire ou même dans un bien que vous louez actuellement.

Les différentes solution de crédit travaux

crédit travaux

Prêt pass-travaux

  • Bénéficiaires : Ouvert aux propriétaires et locataires salariés, indépendamment de leur contrat de travail, et même aux retraités depuis moins de 5 ans.
  • Conditions : Le logement doit s’avérer être ancien et servir de résidence principale.
  • Objet : Cet emprunt permet de financer la grande majorité des travaux dans un logement dès lors que ceux-ci sont réalisés à l’intérieur du logement. Cela concerne donc des travaux d’électricité, chauffage, plomberie, isolation, etc.
  • Montant : Jusqu’à 9 600 Euros si les revenus sont inférieurs à un plafond déterminé en fonction du lieu de résidence et de la composition du foyer.
  • Taux : 1,5% assurances et frais de dossier compris
  • Durée : 10 ans maximum

Compte épargne logement

  • Bénéficiaires : Aucune restriction
  • Conditions : Au bout de 18 mois d’épargne, il est possible d’avoir droit à ce type de prêt.
  • Objet : Tous les travaux sont permis avec cette solution de financement
  • Montant : Varie en fonction des intérêts acquis durant la phase d’épargne et de la durée du prêt. Toutefois, le montant du prêt est plafonné à 23.000 Euros.
  • Taux : 3% hors assurance
  • Durée : 2 à 15 ans

Pour plus d’infos : Compte épargne logement (CEL) : rémunération, fiscalité, plafond

Prêt affecté travaux

  • Bénéficiaires : Aucune restriction
  • Conditions : Prêt affecté à la réalisation de travaux spécifiques et pour lesquels l’emprunteur devra présenter des justificatifs
  • Objet : Tous les travaux sont permis avec cette solution de financement
  • Montant : Entre 1.500 et 21.500 Euros
  • Taux : Libre
  • Durée : 12 à 84 mois

solutions prêt travaux

Les solutions pour baisser le coût du crédit

Plusieurs solutions permettent de limiter les fais.

Les aides

La première ne concerne que les ménages les plus modestes car elle n’est attribuée que sous conditions de ressources. Il s’agit des aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

Le crédit d’impôt transition énergétique

Pour les propriétaires qui ont davantage de revenus et qui souhaitent réduire leur imposition, le crédit d’impôt transition énergétique peut être appliqué.

Le prêt travaux à taux zéro

Le prêt travaux à taux zéro est une bonne alternative pour réduire le coût des travaux. Pour y avoir droit il faut acheter un logement qui nécessite d’importants travaux de rénovation. Le propriétaire doit impérativement prendre l’engagement de réaliser ces travaux pour bénéficier de ce dispositif.

Comment trouver un prêt travaux pas cher ?

Pour trouver un prêt travaux pas cher, il faut faire jouer la concurrence. Prenez le temps de comparer les offres des établissements de crédit, soit en demandant directement des devis, soit en utilisant un simulateur de prêt en ligne.

Enfin, pour souscrire un crédit travaux, s’adresser à un courtier peut s’avérer être une bonne solution car cet intermédiaire va négocier pour vous avec les différents organismes le meilleur crédit possible. Cependant, qui dit intermédiaire dit commission… Celle-ci pourra être aussi bien versée par la banque sélectionnée que par le client.

Quelles sont les alternatives/compléments ?

  •  L’éco prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) vous permet de financer des travaux améliorant la consommation énergétique de votre logement. Il vous est accordé sous certaines conditions relatives à la situation de votre logement et à la nature des travaux envisagés. Le montant maximum de l’éco-PTZ est de 30 000 € par logement, remboursable sans intérêt. Ce prêt est accordé jusqu’au 31 décembre 2015

  • Le prêt CEL / PEL

Si vous disposez d’un Compte Epargne Logement ou d’un Plan d’Epargne Logement, vous avez alors la possibilité de souscrire un crédit travaux à taux bas. Le montant total de ce prêt peut atteindre 23 000 € pour le CEL et 92 000 € pour le PEL.

A lire aussi :