Qu'est-ce que le prêt à usage ?

Le prêt à usage ou à commodat consiste à conclure un contrat de prêt à titre gratuit entre le propriétaire du bien et un bénéficiaire qui devra en prendre soin.

Qu'est-ce que le prêt à usage ?
Prêt à usage pourquoi y recourir ?

Le prêt à usage ou à commodat permet de formaliser la mise à disposition gratuite d’un bien au profit d’un tiers. Ce contrat formalise ainsi un prêt entre particuliers, entreprises ou associations et permet au propriétaire du bien de se prémunir contre les éventuels dommages qui pourraient être constatés, le bénéficiaire du prêt ayant l’obligation de rendre l’objet dans le même état que celui où il l’a reçu.

Prêt à usage ou à commodat : définition

Lors de la conclusion d’un prêt à commodat, il y a 3 éléments à prendre en compte :

  • un bien qui fera l’objet du contrat, qui peut être un bien matériel ou un logement (mise à disposition gratuite de locaux ou logement gratuit),
  • un prêteur (le propriétaire légal du bien),
  • un bénéficiaire auquel le propriétaire accepte de prêter le bien.

Dans le cadre du prêt à usage, le bénéficiaire ne paie pas pour le bien mais le propriétaire peut lui demander un dépôt de garantie au cas où il endommage le bien. Le contrat spécifie également les conditions dans lesquelles le bien devra être rendu.

Par exemple pour un prêt de voiture, les parties peuvent décider que le véhicule doit être rendu dans le même état et avec le plein. Il faut noter que l’entretien du bien durant la durée du prêt est normalement à la charge du bénéficiaire du contrat. Les dépenses d’amélioration ou les travaux importants seront quant à eux, à la charge du propriétaire.

Dans quels cas y recourir ?

Le prêt à usage est le plus souvent utilisé pour la vie associative. Les associations peuvent avoir besoin de matériel ou de locaux. Des particuliers, des institutions ou d’autres associations peuvent alors décider de leur prêter les ressources nécessaires mais ils souhaiteront dans ce cas se protéger si le bien est endommagé. La conclusion d’un prêt à usage ou à commodat est alors la meilleure solution.

Ce type de contrat est aussi utilisé lorsque l’on souhaite loger gratuitement un membre de sa famille. Le logement est mis à sa disposition et le contrat de prêt est conclu.

Dans ce cas, les réparations les plus importantes sont à la charge du propriétaire du bien mais l’entretien courant doit être assuré par le bénéficiaire du prêt à usage.

Enfin, si un conjoint ou un enfant doit occuper le bien après le décès du propriétaire, un prêt à commodat peut être conclu afin que cette occupation ne soit pas confondue avec une succession (il n’y a pas ici de transfert de propriété).

A lire aussi

Continuer à lire