Quel est le principe du crédit entre particuliers ?

En cas de besoin d’argent, il existe bien sûr le crédit classique mais également le crédit entre particuliers. Savez-vous en quoi cela consiste ? Nous vous expliquons tout !

Quel est le principe du crédit entre particuliers ?
Avez-vous déjà pensé au crédit entre particuliers ?

Le crédit entre particuliers est une opération financière consistant pour un particulier à emprunter de l'argent auprès d'un autre particulier. Bien que cela puisse paraitre simple et normal, ce système obéit néanmoins à certaines règles…
 

Faites un crédit sans passer par les banques !Empruntez entre particuliers en toute sécurité avec Prêt d'Union ! Pour en savoir plus sur la première plateforme sécurisée de prêts entre particuliers, c'est par ici ! 

Le crédit entre particuliers, comment ça marche ?


Afin d’illustrer nos propos, nous prendrons l'exemple du site Prêt d'Union. Cette plateforme, agréée par les autorités bancaires françaises, constitue une plateforme mettant en relation, d'un côté, les prêteurs/investisseurs et, de l'autre, les emprunteurs. A partir de là, le principe est simple et totalement sécurisé.

D’une part, les prêteurs/investisseurs ouvrent un compte qu'ils alimentent en effectuant des virements bancaires. D’autre part, les emprunteurs doivent quant à eux, faire une demande de crédit qui se déroule en trois étapes :
  • Ils déposent leur demande en précisant la durée souhaitée,
  • Une fois la demande acceptée, un contrat leur est adressé,
  • Ils le remplissent et le renvoient accompagné des pièces justificatives.
 

Quelles sont les protections existantes ?


Afin de clarifier la situation et l’utilisation d’un crédit entre particuliers, il est nécessaire de rédiger un contrat pour prouver la réalité du prêt. Deux cas figure existent pour la rédaction de ce document :
  • un acte sous « seing privé » : c’est un acte signé par les différentes parties entre eux. Une fois enregistré auprès des impôts, le document aura alors deux valeurs qui seront très précieuses en cas de litige (une date certaine qui établit la date de départ du prêt et la nature exacte de la transaction sera reconnue, ce qui évitera de la confondre avec un don et vous couvrira d’éventuelles assimilations).
  • un acte notarié : établi en présence d’un notaire, il est plus adapté pour des sommes élevées. Au-delà de 1 500 euros, il est conseillé de passer par un acte notarié afin d’officialiser le prêt entre particuliers.

Dans tous les cas, ces actes officiels sont payants et leurs tarifs peuvent varier en fonction des parties que vous aurez en face de vous.
 

Le crédit entre particuliers, une bonne solution ?


Le crédit entre particuliers est donc une bonne solution pour pouvoir boucler son projet de financement, notamment en temps de crise économique stimulant la solidarité intergénérationnelle et les liens familiaux. Il faut néanmoins impérativement veiller à ce que celui-ci soit bien encadré légalement, pour se prémunir de paiements imprévus !
 
Simulez votre crédit entre particuliers ! 

À lire aussi

Continuer à lire