Quels sont les avantages et limites du rachat de crédit senior ?

Le rachat de crédit senior peut être une solution pour préserver son pouvoir d'achat lorsque l'on réduit ou que l'on arrête son activité professionnelle.

Quels sont les avantages et limites du rachat de crédit senior ?
Le rachat de prêts n'est plus réservé aux jeunes actifs !

La catégorie des seniors englobe toutes les personnes de 50 ans et plus. Cette définition officielle est bien loin de celle qui nous fait imaginer cette tranche de population comme des personnes âgées et inactives ! Le rachat de crédit senior peut donc répondre à diverses problématiques suivant l’âge et la situation professionnelle de l’emprunteur.

Les raisons de faire une demande de rachat de crédit senior

Le principal objectif du rachat de crédit est de permettre à l’emprunteur de réduire ses mensualités en allongeant la durée du prêt.

Le cas des seniors en activité

Comme nous l’avons vu, les personnes de 50 ans font déjà partie de cette catégorie. À cet âge-là, la plupart des gens sont encore en activité. Certains souhaitent déjà préparer leur retraite en réduisant leur temps de travail, d’autres font face à une baisse de revenus au sein du couple si le conjoint a déjà quitté la vie professionnelle.

Certains encore souhaitent se mettre à leur compte et ont besoin de dégager des liquidités pour être en mesure de faire prendre vie à ce nouveau projet. Autant de situations qui peuvent nécessiter un reste à vivre plus important, d’où l’importance d’avoir recours au rachat de réduire pour réduire les mensualités actuelles.

Anticiper une baisse de revenus lors de votre départ en retraite

Cette problématique de réduction des charges fixes peut intéresser les seniors, notamment lorsqu’ils partent en retraite ou qu’ils commencent à réduire leur activité en vue d’un départ de l’entreprise. Grâce au rachat de crédit senior, ils peuvent ainsi préserver leur pouvoir d’achat même si le fait de quitter leur activité professionnelle diminue leurs revenus.

Mieux maîtriser son budget

Le rachat de crédit est aussi une occasion de dresser un bilan financier du ménage : certains crédits n’ont peut-être plus lieu d’être. Si certains des crédits étaient liés à des frais engendrés par l’activité professionnelle (matériel, voiture, outils informatiques, etc.) c’est le moment de solder ceux qui ne sont plus nécessaires.

Cela permet ainsi de repartir sur de nouvelles bases : les effets conjoints de diminution du nombre de prêts et de l’allongement du prêt global peuvent permettre de réduire considérablement les frais mensuels.

Les réticences des banques face au rachat de crédit senior

Emprunter sans avoir de revenus professionnels

Les banques sont parfois un peu frileuses lorsqu’elles entendent parler de rachat de crédit senior. Pour nombre d’entre elles, il est difficile de sortir du schéma classique selon lequel il faut des revenus fixes provenant de son travail pour pouvoir emprunter.

De plus, elles savent que c’est souvent une solution qui est utilisée par les ménages les plus modestes, d’où une certaine méfiance face aux emprunteurs.

Heureusement, certaines d’entre elles comptabilisent les pensions de retraite dans les revenus du ménage et acceptent de se baser sur ces chiffres pour accorder un emprunt. Dans le cadre particulier du rachat de prêt, c’est encore plus vrai lorsque l’on contacte des organismes spécialisés dans le rachat de prêt ou dans les crédits à la consommation au sens large.

L’âge de l’emprunteur, une véritable problématique pour le prêteur

Plus l’emprunteur est jeune, plus la banque sera confiante. Lorsque l’on arrive à l’âge de la retraite, des problèmes de santé sont plus susceptibles de se déclarer, et la banque prend cela en compte en ajustant ses taux et le coût de l’assurance.

Les conditions à remplir pour pouvoir l’obtenir

Les conditions d’âges sont différentes suivant le type de prêt et en fonction des différentes banques. On note que certaines fixent jusqu’à 95 ans pour l’âge de fin de remboursement d’un crédit pour une personne qui est propriétaire de son logement et 84 ans pour un locataire.

On constate que les rachats de prêt immobilier senior peuvent s’étaler sur 25 ans au maximum (tout dépend aussi de l’âge du senior…) et 12 ans pour un rachat de crédits à la consommation.

Il est plus facile de faire ce type de demande lorsque l’on a des garanties solides à fournir à la banque. Dans le cas particulier du rachat de crédit senior, les personnes âgées qui sont propriétaires de leur logement seront largement avantagées par rapport aux locataires car l’établissement de crédit pourra alors demander à prendre une hypothèque sur l’un des biens immobiliers de l’emprunteur.

Comme pour un crédit classique, il n’est pas possible d’être endetté sur plus de 33 % de ses revenus fixes mensuels. C’est ici la pension de retraite qui sera prise en compte puisqu’il n’y a pas de salaire.

Le coût de l’assurance du crédit risque d’être plus élevé pour un rachat de crédit senior que pour un jeune emprunteur qui n’est pas très endetté. C’est donc un élément déterminant qu’il faudra prendre compte en comparant les offres des différents établissements.

A lire aussi :