Tout savoir sur le radar autonome !

Le radar autonome a récemment fait son apparition sur nos routes. Nous vous proposons de tout savoir à ce sujet…
 

Tout savoir sur le radar autonome !
Le radar autonome, future bête noire des automobilistes ? Tout savoir sur le nouveau radar !

Samedi 4 juillet, Bernard Cazeneuve, a inauguré la nouvelle bête noire des automobilistes. En effet, à l’occasion de la première grande vague de départs en vacances des Français, le ministre de l’Intérieur a dévoilé le radar autonome, un nouveau type de radar automatique et autonome capable de flasher 100% des automobilistes en excès de vitesse.
 

Aux origines du radar autonome

Souvenez-vous, il y a deux ans de cela, deux systèmes de ce type avaient été essayés afin que ceux-ci soient utilisés dans le cadre de chantiers routiers. Baptisée "radar-chantier", cette solution technique capable d’être déplacée grâce à une remorque est désormais connue sous le terme de "radar autonome" et elle sera, en principe, mise en place sur des zones de danger temporaires.
 
Plus d'infos ?Suivez toute l'actu auto, c'est par ici

Un bijou technologique

L’imposante boîte abrite un bijou de technologie adapté de matériel allemand et qui a été retravaillé pour s’adapter au marché français par Cegelec. Au final, ce radar autonome peut contrôler la vitesse sur quatre files en simultané, dans les deux sens de circulation, et traiter jusqu’à 7 500 véhicules par heure pour 100% de réussite. Grâce à cette technologie, la division Franche Comté Alsace de Cegelec a remporté le marché public du radar autonome. Ainsi, la filiale de Vinci Energie devra fournir et assurer le déplacement de 150 machines.
 

Quel avenir pour le radar autonome ?

Le premier radar autonome a été positionné le week-end du 4 juillet à Fleury-en-Bière, en Seine-et-Marne, dans une zone de chantier au kilomètre 40 de l’autoroute A6 dans le sens des départs. Peu de temps après, un deuxième radar autonome est arrivé le 7 juillet en Ille-et-Vilaine sur la RD117 près de Redon. À termes, d’ici la fin 2015, il est attendu que 50 radars autonomes soient placés sur nos routes.
 
Plus tard, en fonction du succès du radar autonome, nul doute sur le fait que celui-ci sera déployé sur l’ensemble du territoire et pas seulement dans le cas de chantiers. Tout du moins, la technologie embarquée sera sans doute réutilisée pour que les autres radars (fixes, par exemple) puissent être encore plus performants…
 
Même si cela a de quoi inquiéter les automobilistes, il est important d’indiquer que ces radars sont dûment signalés grâce à des bandes de couleur jaune et noire qui encadrent l'appareil. De plus, en amont, ce radar autonome sera également indiqué grâce à un panneau habituel.
 
Découvrez tous nos articles et nos guides sur l'univers automobile ! 

A lire aussi :

Continuer à lire