Radar tourelle : fonctionnement et emplacements

Vous avez sûrement entendu parler des nouveaux radars tourelles. Fonctionnement, emplacement, départements concernés, voici tout ce qu’il faut savoir.

Radar tourelle : fonctionnement et emplacements
Qu'est-ce qu'un radar tourelle ?

Il existe différents types de radars en France afin de pouvoir contrôler les automobilistes qui dépassent largement les limitations de vitesse. Implanté pour la première fois en 2018, à Marseille, puis dans les Vosges, le radar tourelle devrait peu à peu fleurir sur un grand nombre de départements de l’Hexagone. Il est en général installé dans des zones dangereuses, l’objectif étant bien entendu de réduire drastiquement les accidents de la route, encore trop nombreux chaque année. Cet article va vous aider à mieux comprendre ce qu’est exactement un radar tourelle.

Radar tourelle : de quoi s’agit-il ?

Le radar tourelle est donc utiliser en premier lieu pour contrôler la vitesse des automobilistes. Il est prévu que les radars tourelles soient installés en remplacement des radars feux rouges et de certains radars fixes.

Nommé également MESTA FUSION, il s’agit aussi d’un radar leurre et a été conçu pour que le système radar puisse se déplacer d’une cabine à l’autre.

À quoi ressemble-t-il ?

Il prend la forme d’un mât d’une hauteur de 2,6 mètres sur lequel on trouve à son sommet une cabine de couleur noire et blanche. La hauteur totale de l’appareil est de 4 mètres, afin de bien pouvoir dominer les voies de circulation.

Comment fonctionne-t-il ?

La radar tourelle MESTA FUSION est équipé d’un antenne radar tracker multi-cible qui lui permet de scanner simultanément jusqu’à 126 véhicules sur cinq voies, sur une portée de plus de 100 mètres et, élément très important, dans les deux sens de circulation.

Revenons sur la question du leurre, prévu par le dispositif ministériel. Cela signifie qu’un seul radar pourra être déplacé dans cinq cabines différentes, en notant bien qu’il ne sera pas possible pour les automobilistes de savoir si le radar tourelle est équipé d’un radar ou non à tel ou tel moment. Un film noir opaque protège ces fameux radars, il est donc impossible de voir l’intérieur de la cabine.

Quelles sont l’ensemble de ses fonctionnalités ?

Comme nous avons pu le voir précédemment, la fonction première du radar tourelle est de détecter la vitesse des automobilistes afin de pouvoir les sanctionner s’ils ne respectent pas les limitations prévues.

Mais il ne se limite pas à ça et ce radar multi-fonctions peut également détecter un passage au feu rouge, le non-respect des distances de sécurité, si un automobiliste ne porte pas sa ceinture ou est muni de son téléphone portable au volant ou bien encore le dépassement par la droite.

Il est également prévu que ces cabines nouvelle-génération soient implantées sur certains passages à niveau. Si un véhicule passe le passage à niveau malgré les différentes alertes de sécurité, le radar le détectera et un signal d’alerte pourra même être envoyé directement à la SNCF.

Où se trouvent ces radars tourelles ?

Les premiers radars tourelles sont apparus en 2018, à raison d’une dizaine, pour une première phase d’expérimentation. D’ici à la fin de l’année 2019, 400 radars de ce type devraient être installés dans divers lieux du pays et l’installation se poursuivra en 2020 avec un objectif annoncé de 1 200 radars du genre opérationnels au 1er janvier 2024.

Pour le moment, on note que, selon Auto Plus, 13 départements sont déjà concernés par l’installation d’un ou plusieurs radars tourelles. Il s’agit de :

  • Vosges,
  • Seine-et-Marne,
  • Yvelines,
  • Rhône,
  • Bas-Rhin,
  • Moselle,
  • Nord,
  • Puy-de-Dôme,
  • Landes,
  • Gironde,
  • Côte-d’Or,
  • Allier
  • Bouches du Rhône.

Pourquoi la France prévoit l’installation de radars tourelles ?

Il va sans dire que si la France opte pour l’installation de plus en plus de radars tourelles dans le pays d’ici à 2024, c’est en premier lieu car les accidents de la route restent trop nombreux. En 2018, 3 259 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine et si ce chiffre est en baisse de 5,5% comparé à 2017 et de 0,3% par rapport à 2013, jusqu’ici année de référence, il y a encore beaucoup de travail à faire pour responsabiliser les automobilistes.

Les radars tourelles sont intéressants par leur capacité à détecter les infractions d’une grande quantité de véhicules et aussi car ils permettent de lutter contre d’autres comportements dangereux sur la route comme nous avons pu le voir plus haut tels que l’utilisation du téléphone au volant, le franchissement des passages à niveau ou bien encore le non respect des distances de sécurité.

A lire aussi :