Pourquoi et comment choisir un radiateur à inertie ?

Le radiateur à inertie n'a pas son pareil pour chauffer une pièce de façon uniforme. Il est aussi imbattable en termes de consommation énergétique.

Pourquoi et comment choisir un radiateur à inertie ?
Le radiateur à inertie, chaleur douce et petit prix !

Le radiateur à inertie est également appelé parfois « radiateur à chaleur douce ». Plus performants que les autres types de radiateurs électriques, ces appareils permettent de chauffer toute une pièce de manière harmonieuse sans se ruiner… à condition de faire le bon choix lors de l’achat.

Quels sont les différents types de radiateurs ?

Le convecteur

Ce type de radiateur récupère l’air froid qui est en bas, et grâce à son passage sur une résistance il le réchauffe. Il chauffe la pièce en quelques minutes mais cette chaleur est très localisée. De plus, le convecteur est assez énergivore. À réserver pour un chauffage d’appoint.

Les panneaux rayonnants

Ce type de radiateur est recouvert d’un panneau. Grâce à la chaleur produite par la résistance, la pièce est chauffée uniformément car elle est renvoyée par le panneau. Le principal problème reste la consommation d’électricité élevée avec ce type de chauffage.

Le radiateur à inertie

À l’inverse des deux systèmes de chauffage mentionnés plus haut, le radiateur à inertie chauffe lentement la pièce. Le radiateur chauffe un liquide qui va tourner dans l’appareil et produire ainsi de la chaleur qui sera diffusée par rayonnement.

Il existe des radiateurs à inertie fluide : la résistance est dans ce cas plongée dans de l’eau ou dans de l’huile. Un radiateur électrique à inertie sèche fonctionne un peu différemment : c’est dans ce cas le matériau du radiateur qui est directement chauffé par la résistance.

Le radiateur à eau

C’est le type de radiateur que l’on retrouve le plus souvent lorsque l’on a une maison chauffée au fioul, au gaz naturel ou que l’on dépend d’un système de chauffage collectif. Comme le radiateur à inertie, il peut mettre longtemps à chauffer mais la diffusion de cette chaleur est durable.

Les avantages du radiateur à inertie

Le radiateur à chaleur douce est souvent plus cher à l’achat que les autres types de radiateur. Cependant, il peut être intéressant d’investir, non seulement pour son confort mais également pour réaliser des économies d’énergie sur le long terme.

Une chaleur plus douce et plus agréable

Contrairement aux convecteurs ou aux panneaux rayonnants, le radiateur à inertie permet de chauffer doucement et uniformément une pièce. La chaleur reste agréable, il n’y a pas d’écart de température (ou alors minime !) entre deux points de la pièce.

Autre point positif du radiateur à chaleur douce, il permet de régler très précisément la température souhaitée.

Des économies d’énergie

Ce type de chauffage, s’il reste significativement plus cher à l’achat, permettra néanmoins de faire des économies durables sur les factures d’énergie. Il est même possible de coupler le radiateur avec un détecteur de présence afin de ne chauffer que lorsque la pièce est occupée !

Une utilisation simple

Les derniers radiateurs à inertie créés sont programmables (possibilité de programmer une hausse ou une baisse de chaleur à une heure donnée) et certains peuvent être connectés (pilotage à distance).

Quelles sont les marques qui proposent des radiateurs à chaleur douce ?

Les prix des différents radiateurs à inertie varient fortement : ils vont de 80 à 800 € pour les modèles les plus performants. Voyons quelques marques et modèles afin de comprendre les différences. Plus les modèles sont capables de chauffer une grande surface, plus ils sont coûteux. À vous de voir si vous préférez mettre plusieurs radiateurs dans votre pièce, ce qui est souvent plus judicieux. Notez aussi que les radiateurs à inertie peuvent être très lourds, notamment s’ils sont puissants.

Lorsque vous achetez un radiateur à chaleur douce, pensez à comparer les offres sur internet car les prix pour un même modèle peuvent varier énormément d’un site à l’autre.

Thermor

La marque Thermor propose différents types de radiateurs à chaleur douce très performants. Certains sont à énergie fluide comme par exemple le modèle Bilbao 3. Elle propose aussi des modèles à inertie sèche comme Ovation 3 (corps de chauffe en aluminium) ou Equateur 3 (corps de chauffe en fonte).

Aeroflow

Cette marque propose la star des radiateurs à inertie avec le modèle Compact 1 300 W. Adapté pour chauffer des pièces entre 10 et 20 m², il est disponible en plusieurs tailles. Comptez 800 € pour ce modèle haut de gamme. Contrairement à la plupart des radiateurs à chaleur douce de cette puissance, il est relativement compact, comme son nom l’indique ! Les modèles moins puissants sont plus abordables avec le mini 650 par exemple, qui coûte 400 €.

Chaufelec

La marque Chaufelec propose de nombreux modèles de radiateurs à inertie et notamment des appareils en fonte avec des puissances variables (1 000 / 1 500 / 2 000 w). Le rapport qualité prix est satisfaisant.

Cayenne

Nous ne pouvons pas omettre de mentionner le modèle Cayenne 49682 qui est un radiateur à inertie en céramique (puissance 1 000 w). Il s’agit de l’un des modèles les moins chers du marché car il ne coûte que 80 €. Un appareil qui offre un bon rapport qualité prix, l’idéal pour les petits budgets qui veulent gagner sur tous les tableaux : un faible coût d’achat et des économies sur le long terme.

A lire aussi :