Recettes à la rhubarbe : nos idées

La rhubarbe envahit nos jardins et nos assiettes.

Recettes à la rhubarbe : nos idées
Délicieusement sucrée, la rhubarbe est le fruit d’automne douceur !

La rhubarbe a un aspect qui peut impressionner : les novices en cuisine ont tendance à se décourager devant ces tiges qu’il faut sélectionner, préparer, éplucher et cuisiner. Sa saveur, très douce et sucrée, et parfois très acide, ce qui la rend naturellement moins attractive pour les enfants.
Voici nos idées recette de la rhubarbe et en faire un allié douceur de l’automne.

 

Des idées de recettes à la rhubarbe

recette-rhubarbe-vertus

Il s’agit d’une plante des climats tempérés, raison pour laquelle on la trouve facilement dans les jardins européens et en particulier français.

Il s’agit d’une plante aux larges feuilles possédant des tiges pouvant aller du vert tendre au rouge rosé. Ce sont les tiges qui sont consommées : les feuilles et les racines sont toxiques pour l’homme.
Elle est récoltée généralement au printemps mais également en septembre/octobre.

 

Ses vertus

La rhubarbe n’est pas qu’un délicieux fruit pour le dessert ! Elle a longtemps été cultivée (en Chine notamment) uniquement pour ses propriétés médicinales.

Au-delà de cet usage, elle est reconnue :

  • Pour sa teneur en Vitamine C, source d’énergie pour le corps
  • Pour ses fibres : elle contribue au bon fonctionnement du système digestif
  • Pour ses minéraux, notamment le potassium et le phosphore et, en moindre quantité, le magnésium et le calcium
  • Pour son action anti-inflammatoire, notamment sur les petites plaies de la bouche

 

Comment la préparer ?

Attention on ne consomme que les tiges : veillez-donc à vous débarrasser des feuilles et des parties terreuses.

Faites tremper les tiges dans de l’eau froide afin de les raffermir. Lavez-les et coupez les extrémités (si besoin, les parties abîmées).

Evitez de la cuire dans des casseroles et des poêles en aluminium, en cuivre ou en fer : elle s’oxyde très vite et peu prendre une couleur brune qui découragera vos invités…
Préférez les revêtements anti adhésifs par exemple.

 

La recette la plus facile : une compotée

recette-rhubarbe-compote

Elle devra être généreusement sucrée si vous souhaitez atténuer son acidité. Tournez-vous vers le miel ou le sirop d’agave si vous voulez rester raisonnable d’un point de vue nutritionnel.

Faites tremper, lavez, coupez les extrémités de la rhubarbe. Détaillez-la en tronçons et disposez dans une casserole avec un peu d’eau et quelques cuillères à soupe de sucre ou d’équivalent de sucre. Laissez compoter à couvert (environ 20 minutes). Remuez de temps en temps jusqu’à obtention d’une texture de compote.
Cette compotée se mariera parfaitement avec un fromage blanc par exemple.

 

Et bien d’autres recettes sucrées…

recette-rhubarbe-tarte

 

  • En tarte : elle s’associe parfaitement avec des fraises, des abricots , des prunes, etc. Dans ce cas, privilégiez les préparations à base de crème d’amande. N’oubliez pas de faire dégorger les dés de rhubarbe dans du sucre : ils perdront un peu d’acidité et seront plus tendres.
  • En tarte tatin : remplacez un tiers des pommes par de la rhubarbe en dés : faites caraméliser généreusement et passez au four
  • En clafoutis : remplacez la moitié des cerises par des dés de rhubarbe. Si vous ne trouvez pas de cerises, si ce n’est pas la saison ou si vous êtes découragé à l’idée de les dénoyauter, tournez-vous vers les cerises en bocal !

 

Et même salées !

La rhubarbe, avec son acidité, apporte un relief intéressant à beaucoup de plats qui misent sur l’association sucré/salé. Vous pouvez, par exemple, commencer par en mettre dans les plats mijotés comme le tajine. Elle se mariera très bien avec les fruits secs !

 

A lire aussi :