Reconnaître ses erreurs au travail : la clef du succès

Reconnaître ses erreurs au travail, c’est aussi communiquer avec son équipe.

Reconnaître ses erreurs au travail : la clef du succès
Pour une vie professionnelle saine, il faut savoir reconnaître ses erreurs au travail.

Que l’on soit employé ou responsable d’une équipe, et même chef d’entreprise, reconnaître ses erreurs au travail est essentiel, qu’il s’agisse d’un petit oubli ou d’une énorme faute.
Reste à trouver les bons mots, s’adresser aux bonnes personnes et mettre tout en œuvre pour que cela ne se reproduise pas.
Voici nos conseils pour un mea culpa constructif.

Pourquoi reconnaître ses erreurs au travail ?

En particulier pour un manager, reconnaître ses erreurs de façon sincère, c’est assumer ses responsabilités et montrer que vous êtes toujours capitaine du bateau.

Inutile de verbaliser des excuses auxquelles vous ne croyez pas : l’essence même de la démarche est de réfléchir et d’endosser votre rôle de manière honnête et personnelle.

 

Dans quel contexte faire son mea culpa ?

Reconnaissez vos erreurs le plus vite possible. Une fois qu’il est avéré que vous avez commis une faute, ne tardez pas à l’assumer. C’est le meilleur moyen de calmer la situation.

Veillez à ne pas vous précipiter bien sûr, au risque d’être le bouc émissaire de tous les couacs de l’entreprise.

En revanche, une fois qu’une erreur a été identifiée et qu’elle vous est imputable, ne tardez pas à le reconnaître.

Si vous ne le faites pas, l’ambiance et la communication au sein de l’équipe risque de tourner autour de la recherche du coupable. La faute entraîne des conséquences qui peuvent être très négatives et vous risquez de passer pour celui qui cache des éléments au reste du groupe.

 

Reconnaître ses erreurs auprès des personnes concernées

Votre attitude ne doit pas être la même selon la nature de l’erreur :

  • Par exemple, si vous avez commis une erreur de jugement menant à de graves conséquences publiques pour votre entreprise, vous devez assumer vos fautes publiquement et en interne auprès de vos responsables et de l’équipe que vous menez

 

  • Si vous avez commis une erreur envers une personne en particulier, privilégiez plutôt le contact en vis-à-vis et en privé pour vous excuser.

 

Choisir les bons mots

Reconnaître ses erreurs, c’est verbaliser ce qu’il s’est passé et le rôle que l’on a joué. Ne vous cherchez pas d’excuse, ne justifiez pas à outrance. Décrivez les faits objectivement et expliquez la nature de votre erreur.
Présentez ensuite vos excuses aux personnes concernées.

Il est toujours utile de se projeter dans l’avenir en réfléchissant et en présentant des améliorations ou des engagements à tenir à court et moyen terme.

A lire aussi :