Comment réagir après un refus de candidature ?

Vous recherchez un nouvel emploi mais faites face à des refus de candidature. Voilà comment réagir !

Comment réagir après un refus de candidature ?
Refus de candidature : nos conseils pour rebondir

Un refus de candidature surprend toujours. Quelle attitude adopter et comment rebondir avec grâce, suite à cette expérience plutôt délicate ?
 

Les raisons d'un refus de candidature

Il est rare que les recruteurs prennent le temps de vous expliquer les motifs d'un refus, après un entretien téléphonique, un entretien d'embauche, ou encore des tests. En effet, lorsque vous ne correspondez pas au profil recherché, vous recevez, si vous êtes chanceux, une lettre type. Ne soyez pas frustré, même si vous pensez qu'une réponse détaillée peut vous aider dans votre recherche d'emploi. En réalité, lorsqu'une candidature n'aboutit pas, vous pouvez facilement en identifier les raisons.
 

Un CV qui manque d'efficacité

Un CV réussi est à la fois pertinent, clair, bien présenté et adapté au poste que vous convoitez. Il existe des erreurs à éviter lors de la rédaction d'un CV car elles sont disqualifiantes. Ainsi, même si vous avez l'expérience recherchée, un curriculum vitae non réussi vous fera passer à côté de l'opportunité de votre vie. On refait donc son CV et on cesse de pleurer !
 

Votre lettre de motivation n'a pas convaincu

Un bon CV, mais une lettre de motivation banale ou qui contient des erreurs grammaticales et lexicales (une seule erreur suffit à vous disqualifier) peut pousser le recruteur à écarter votre candidature ; notamment si vous ne parvenez pas à vous rattraper avec l'entretien d'embauche.
 

Un entretien mal préparé

Vous ressembliez au candidat parfait cependant vous n'êtes pas parvenu à passer le cap de l'entretien ? C'est que vous l'avez mal préparé. Histoire de l’entreprise, produits, marchés, des questions relatives à votre expérience, votre motivation, votre personnalité : et oui, un entretien se prépare !
 

Un candidat plus expérimenté a été choisi

Comme dans la série Highlander, il ne doit en rester qu'un ! Si le recruteur a reçu des CV de candidats plus expérimentés, avec le même enthousiasme que vous, et qui peuvent parfaitement s'intégrer dans la culture entreprise, ce sera l'un d'entre eux qui sera choisi. Dans ce cas-là, comme le dit le coach emploi Pierre Denier « Ce n'est pas vous qu'il n'a pas retenu, c'est un autre candidat qui a été sélectionné... nuance ! »
 

Comment réagir suite à un refus ?

 

Identifier les raisons du refus

Pour rebondir après un refus de candidature, apprenez à analyser les éventuelles raisons du refus, évoquées plus haut ! S’agissait-il du CV ? De l'entretien d'embauche ? Revoyez ces points et n'hésitez pas à faire appel à des professionnels du CV ou à tout simplement profiter de nos conseils.
 

Contacter son réseau

Le réseautage, c'est utile ; vous souhaitez avoir une opinion sur votre CV ou lettre de motivation ? Pourquoi ne pas demander à vos contacts ? Vous bénéficierez certainement de conseils pertinents.
 

Repensez votre recherche d'emploi

La loi du marché, y compris celle du marché du travail, c'est l'offre et la demande. Lorsque les deux correspondent, les choses aboutissent. On vous offre alors une opportunité. Peut-être qu'il vous faut affiner votre recherche d'emploi : selon votre expérience, votre motivation, les titres demandés, etc.

La motivation est plus qu'importante. Si vous postulez à une offre qui ne correspond pas à vos intérêts professionnels, cela sera visible soit lors de l'entretien, soit plus tard lorsque vous êtes en poste. 
 

Garder contact avec le recruteur

Après avoir fait le deuil de cette candidature et changé ce refus en expérience positive, pourquoi ne pas ajouter le recruteur à vos contacts en lui envoyant une invitation sur LinkedIn ? Cela peut être une bonne idée, surtout si l'entretien s'est bien déroulé. N'oubliez pas, il arrive qu'un autre candidat ait été sélectionné. Cela ne signifie donc pas que vous étiez mauvais. Une autre opportunité vous sera peut-être proposée à l'avenir.



A lire aussi :

Continuer à lire