Reprise de voiture : comment ça marche ?

Une reprise de voiture peut s’avérer tentant lorsque l’on souhaite acheter une nouvelle voiture auprès d’un concessionnaire. Mais comment cela se passe ?

Reprise de voiture : comment ça marche ?
Comment bien négocier ?

La reprise de voiture n’est pas forcément la solution la plus intéressante économiquement selon de nombreuses personnes, si vous décidez de changer d’auto. Toutefois, elle présente certains avantages comme le fait d’être bien plus rapide et moins contraignante.

Nous allons vous expliquer en quoi consiste exactement cette transaction et comment obtenir le meilleur prix possible.

Reprise de voiture : comment ça marche ?

Une reprise de voiture neuve uniquement ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est possible de proposer une reprise de voiture dans le cadre de l’acquisition d’une voiture d’occasion. Tout va dépendre de la voiture que vous convoitez et de celle que vous donnerez en contrepartie. En effet, rien ni personne n’oblige le concessionnaire à reprendre votre voiture.

Quels sont les avantages de la reprise de voiture ?

  • Réduction du prix d’achat de la nouvelle voiture car la valeur de l’ancienne est déduite,
  • Rapide, aucune annonce à passer pour la vendre et d’attente d’offre,
  • Simple, la reprise de voiture par un professionnel vous évite des démarches telles que le contrôle technique, les rendez-vous avec des acheteurs potentiels et autres formalités administratives.

Quels sont les inconvénients de la reprise de voiture ?

  • Le prix car le concessionnaire se basera sur la cote de l’Argus à laquelle il retirera encore une part significative afin de reprendre la voiture aux meilleures conditions pour lui car il doit obtenir une marge satisfaisante pour qu’il puisse y gagner quelque chose en cas de revente ou pour payer d’éventuelles réparations,
  • Les exigences des professionnels sont telles au niveau de la carrosserie, de la mécanique et autres, que la valeur de votre voiture en prendra un coup certain.

Dans la pratique, comment se déroule une reprise de voiture ?

La reprise de voiture se fait rapidement et simplement dans la mesure où le concessionnaire va inspecter votre véhicule et déterminer sa valeur en fonction de la cote Argus et des réparations à envisager. Une fois que ce travail aura été réalisé, une offre vous sera proposée.

En parallèle, le vendeur verra également avec vous quelle voiture vous souhaitez acheter afin de négocier les conditions commerciales, aussi bien de la nouvelle voiture, que de l’ancienne.

Quelles solutions mis à part les concessionnaires ?

Outre les concessionnaires, vous pourrez faire appel à des sociétés telles que des mandataires auto pour procéder à la reprise de voiture. Cependant, bien qu’il existe actuellement sur le marché plusieurs prestataires, tous tireront les prix à la baisse.

 Dès lors, il est important de déterminer quel est l’avantage réel, au cas par cas, de passer par une offre de reprise. Ainsi, nous vous invitons :

  • D’une part à déterminer quelle est l’offre de reprise de plusieurs concessionnaires et autres professionnels,
  • D’autre part de déterminer combien vous pouvez vendre votre voiture auprès d’un particulier.

La différence entre ces deux solutions, tout en prenant en compte la ristourne accordée par le concessionnaire dans le cas d’une reprise ou d’une vente sèche, vous aidera à y voir plus clair.

Bien négocier une reprise de voiture en quelques points

Connaissez la valeur de votre voiture

Avant même de vous rendre chez un concessionnaire, prenez le temps de consulter la cote Argus de votre automobile. La reprise de voiture se base sur cet indicateur auquel vous devrez encore retirer environ 15 à 20%. Mais, en plus de cette cote, pensez à consulter les sites de petites annonces afin de déterminer le prix réel du marché auprès de professionnels.

Dans les faits, ces chiffres vont vous permettre de déterminer :

  • Le prix que le concessionnaire vous proposera pour la reprise de voiture,
  • Le prix auquel le concessionnaire revendra votre ancienne voiture sur le marché.

La différence entre les deux s’appelle une marge et c’est à l’aide de cette marge que le concessionnaire pourra faire des réparations, si nécessaire, avant de remettre la voiture sur le marché puis tirer un bénéfice.

Connaissez l’état de votre voiture

Selon que votre voiture se rapproche plus d’une épave que d’une vraie bonne occasion, le prix de reprise sera forcément différent. Ainsi, de la même manière que vous allez vous renseigner au sujet de la cote Argus et du prix du marché, pensez à faire un état des lieux de votre auto. Votre mécanicien pourra indiquer quels sont les points qui feront grincer des dents le concessionnaire et le pousser à réduire son offre. De la même manière, si l’état général est impeccable, il sera tout à fait légitime pour vous de refuser une offre indécente et qui ne correspond pas à vos attentes.

Prenez donc le temps de bien laver votre voiture, éventuellement d’investir un peu d’argent dans la réparation de quelques points liés à la carrosserie, jantes, etc. Vous pouvez aussi bien mettre en évidence un cahier d’entretien à jour.

Achetez une voiture de gamme supérieure

Ce n’est pas une obligation mais si cela peut vous intéresser, sachez que la reprise de voiture sera également conditionnée par votre future acquisition et plus vous monterez en gamme, plus l’offre du concessionnaire pourrait s’avérer attractive puisqu’il fera tout pour que vous puissiez acheter une voiture onéreuse et, bien entendu, vous proposer des solutions de crédit par la suite.

A lire aussi :

Continuer à lire