Que se passe-t-il en cas de retrait sur son PEL ?

Un retrait sur son PEL n'aura pas du tout les mêmes implications suivant la durée de détention du placement. Plus on attend, plus on bénéficie d'avantages.

Que se passe-t-il en cas de retrait sur son PEL ?
Retirer de l'argent sur son PEL est possible, mais cela entraîne la perte de certains droits

Effectuer un retrait sur son PEL (plan épargne logement) n'est pas forcément un problème. La banque parle d'épargne bloquée sur ces types de placements mais en réalité, l'argent n'est jamais totalement bloqué, il est toujours possible de le retirer en cas de besoin. Seulement, ce retrait aura des conséquences qu'il faut connaître afin de décider si cela en vaut la peine ou pas.
 


Faire un retrait sur son PEL, quelles conséquences ?

Un retrait sur son PEL n'a pas le même impact suivant le moment où il intervient. Dans tous les cas, le fait de retirer de l'argent sur son PEL entraînera sa clôture mais les droits acquis ne sont pas les mêmes suivant la durée de détention de ce placement.

Si le retrait est effectué alors que le placement a entre 0 et 2 ans, les intérêts versés ne suivent plus les taux du PEL mais ceux du CEL (contrat épargne logement), qui sont moins élevés.

Entre 2 et 3 ans, le taux d'intérêt reste celui du plan épargne logement, mais le bénéficiaire ne pourra pas emprunter au taux préférentiel garanti par le PEL. De plus, la prime d'État ne lui sera pas versée.
En cas de retrait sur son PEL entre 3 et 4 ans, les droits à prêt sont acquis mais la prime d'État est diminuée de 50 %.

Après 4 ans, le fait de retirer de l'argent n'entraîne pas de pénalités. Le bénéficiaire peut emprunter aux meilleures conditions suivant les droits à prêt qu'il a acquis et il recevra la prime d'État en intégralité.
 

Faut-il éviter à tout prix de casser son PEL ?

C'est une question que l'on doit se poser lorsque l'on a besoin de liquidités. Il faut absolument prendre le temps de comparer les avantages et les inconvénients.

Si vous avez besoin d'argent que votre seule épargne disponible se trouve sur votre plan épargne, ce dilemme peut se présenter. En fonction de l'âge de votre plan épargne logement et de vos projets d'acquisition d'un bien immobilier, la réponse sera différente.

Si vous souhaitez devenir rapidement propriétaire de votre logement et que vous avez déjà acquis des droits à prêt intéressants, il serait dommage de casser le PEL pour faire un retrait. Dans ce cas il peut être judicieux de demander un petit crédit à la consommation ou de différer votre achat afin de ne pas perdre les avantages du plan épargne logement.

A lire aussi