Révision d'une voiture : quels sont les éléments à prendre en compte ?

Une révision de voiture n’est pas quelque chose à prendre à la légère, surtout avant de partir sur la route des vacances. Pour éviter de mauvaises surprises, nous vous rappelons quelques règles à suivre…

Révision d'une voiture : quels sont les éléments à prendre en compte ?
Comment faire une révision de voiture ? Voici 5 choses importantes à savoir !

Avant de parcourir des centaines de kilomètres, prenez le temps de contrôler que votre voiture est effectivement dans de bonnes conditions pour vous mener à bon port. Nous vous proposons nos conseils concernant la révision d’une voiture…

Révision d’une voiture : Pourquoi et comment ?

Acheter une voiture neuve implique de la faire entretenir les premières années dans le réseau de son constructeur. Pourtant, un règlement européen impose aux marques d’appliquer la garantie aux véhicules entretenus en dehors de celui-ci. Cette disposition favorise clairement le consommateur car elle lui permet de faire marcher la concurrence sur les prix et les services.

Elle lui permet également de profiter de l’atout proximité en privilégiant des prestataires près de son domicile.
L’un des avantages principaux d’une voiture neuve, c’est bien sûr sa garantie constructeur, qui permet de rouler sereinement pendant les premières années de possession du véhicule.

Depuis 2002, l’Union européenne impose aux constructeurs d’accorder la garantie constructeur aux voitures entretenues par des professionnels indépendants !

Une obligation pour le consommateur : respecter les préconisations d’entretien de sa voiture !

Grâce à la diffusion des informations techniques par les constructeurs, les grands réseaux indépendants ont pu réaliser les investissements nécessaires pour assurer la maintenance de la plupart des voitures du marché. Ils possèdent les machines de diagnostic et l’outillage spécifique pour réaliser les opérations requises.

Ils sont également habilités à tamponner le carnet d’entretien d’origine du véhicule. Car bien sûr, si le consommateur peut effectuer son suivi hors réseau, il est tenu de suivre scrupuleusement les préconisations du constructeur pour continuer à bénéficier de la garantie.

Des révisions moins chères

Grâce à la loi Hamon, les propriétaires de voitures neuves peuvent faire jouer la concurrence et profiter d’un entretien à moindre coût. Divers réseaux de réparateurs annoncent des économies de l’ordre de 25 à 30% par rapport aux concessionnaires.

Ces grands réseaux sont ouverts plus longtemps et profitent d’un maillage sur tout le territoire de France métropolitaine.

Les automobilistes bénéficient de dispositions favorisant une plus grande concurrence au niveau de l’entretien de leurs véhicules y compris pour les voitures neuves.

Pourquoi effectuer les révisions de votre voiture ?

Si vous êtes propriétaire d’un véhicule, vous êtes responsable de son bon fonctionnement, et cela passe par une révision régulière.

Généralement, la révision est effectuée à chaque fois que vous parcourez entre 15 000 et 30 000 km. Une voiture ancienne doit être vérifiée plus fréquemment.
Si votre kilométrage est peu élevé, il est conseillé de faire réviser votre voiture tous les deux ans voire même une fois par an.

La révision de la voiture permet de vérifier l’usure des pièces et de changer celles qui pourraient être défectueuses afin qu’elles n’altèrent pas d’autres composants majeurs de la voiture.

La courroie de distribution fait partie des pièces à vérifier sans quoi vous risquez d’endommager le moteur.

Sachez que la révision de votre voiture est tout aussi importante aux yeux de votre assurance automobile. En effet, si vous êtes responsable d’un accident et que votre voiture n’était pas entretenue, votre compagnie d’assurance auto pourrait mettre en cause votre négligence pour ne pas vous indemniser.

Si vous possédez un véhicule neuf, vous bénéficierez de la garantie constructeur. Or, cette garantie ne peut être valable que si vous avez suivi les préconisations de votre carnet d’entretien.

Nous vous conseillons si vous faites entretenir votre voiture par un professionnel de conserver vos factures. Surtout si vous envisagez de vendre votre véhicule dans le futur. Vous prouvez ainsi aux potentiels acheteurs le bon entretien du véhicule.

Comment effectuer la révision de votre voiture ?

Certaines opérations d’entretien peuvent être effectuées simplement par le propriétaire du véhicule, comme la vérification du niveau des différents liquides, la pression des pneus et l’usure des balais d’essuie-glace.

Certains d’entre vous réalisent également eux-mêmes leur vidange, même si cela se révèle de plus en plus compliqué avec des voitures électroniques qui nécessitent des outils spécifiques disponibles seulement auprès des professionnels.

La solution la plus sûre reste malgré tout de faire réaliser la révision par un garagiste. Vous êtes ainsi certain que la révision de votre voiture sera complète, de la vidange à la vérification des freins, en passant par un diagnostic électronique pour s’assurer que tout fonctionne parfaitement.

Les 5 points à surveiller

1. Les pneus

Les pneus constituent un lien direct avec la route et leur contrôle est un point essentiel. Bien que ce contrôle devrait être fréquent, avant de prendre la route pour de grands trajets, prenez le temps de :

  • Contrôler le niveau d’usure des pneus à l’aide des témoins d’usure
  • Contrôler l’état général des pneus en examinant leur enveloppe à la recherche d’une coupure, par exemple
  • Ajuster la pression en fonction de la charge du véhicule.
  • Enfin avec l’arrivée de la neige investissez sur des pneus 4 saisons ou testez vos chaines afin de pouvoir affronter sereinement tout épisode météorologique d’envergure.

2. Les freins

Bien logiquement, les freins sont de grande importance lors de la révision de voiture pour partir l’esprit tranquille.
Ainsi, pensez à :

  • Contrôler le frein à main
  • Contrôler l’état des plaquettes
  • Sur les voitures modernes, des voyants lumineux vous indiqueront lorsqu’il s’avère utile de remplacer les plaquettes mais un contrôle visuel est toujours de bon ton. En cas de doute, demandez de l’aide à un professionnel.

3. Les phares

Une mauvaise visibilité peut parfois être fatale. Que ce soit pour mieux voir ou pour mieux être vu, il est important de vérifier l’état de vos phares et des ampoules quand vous faites la révision de voiture. Une voiture mal signalée ou qui n’a pas de clignotants opérationnels est un danger pour tous. Ne négligez donc pas ce point simple à vérifier et à corriger.

4. La climatisation

Bien que la climatisation soit considérée comme un élément de confort, il est logique de contrôler ce point qui est fondamental dans le courant du printemps.

En effet, par forte chaleur ou lors des périodes de grand froid la fatigue se fait plus présente ce qui peut nuire à votre capacité de concentration ou de contribuer à votre fatigue en cas de véhicule surchauffé. Prenez donc le temps de confirmer que tout fonctionne correctement.

5. Le moteur

Le moteur est sûrement l’élément le plus fondamental de votre auto.
Même pour les moins bricoleurs d’entre vous, il est possible de contrôler les principaux points de sécurité comme :

  • Le filtre à air : Ce filtre est à changer une fois par an ou tous les 20 000 kms. Pour cela, il suffit de dévisser le couvercle du porte-filtre et de remplacer le filtre usagé par un neuf
  • L’huile moteur : Il est conseillé de vérifier le niveau d’huile de votre moteur assez fréquemment. Pour cela, il suffit de sortir la jauge de contrôle, la nettoyer, puis la replonger et la ressortir. La trace doit se situer entre les repères “mini” et “maxi”. En cas de manque, faites le complément avec une huile de même viscosité.
  • Le liquide de refroidissement : A froid, vérifiez le niveau du liquide de refroidissement qui doit se situer entre les témoins “mini” et “maxi” du vase d’expansion. Le complément, si besoin est, doit se faire uniquement avec du liquide de refroidissement
  • Le liquide de frein : Le niveau de liquide de freins doit être compris entre les indicateurs “mini” et “maxi”. Si le niveau est proche du mini, vérifiez l’état de vos plaquettes
  • Le liquide de lave-glace : Rien de plus désagréable d’arriver à court de lave glace ou de disposer d’un liquide ayant gelé à cause du froid.

Enfin avant chaque grand trajet : prenez soin de contrôler le niveau de charge du véhicule et à ne pas dépasser le PTAC (poids total autorisé en charge) de votre véhicule. Il est indiqué sur l’extrémité des portières ou sur votre carte grise. Si vous ne respectez pas ce seuil, votre voiture serait alors un danger en termes de tenue de route mais aussi en termes de freinage.

A lire aussi :

Continuer à lire