Comment utiliser le savon noir ?

Le savon noir, un ingrédient aux vertus insoupçonnées !

Comment utiliser le savon noir ?
Le savon noir est un atout indispensable au quotidien.

Le savon noir est un produit qui, au premier aspect, peut décourager. Sa couleur, sa texture et bien souvent sa présentation donnent peu envie de s’en servir. Son cousin, le savon de Marseille, avec sa couleur jaune et son parfum d’enfance est plus attractif au premier abord. Pourtant, ne vous fiez pas à ces préjugés ! Il est l’allié indispensable de la maison.

Qu’est-ce que le savon noir ?

Le savon noir est parfois aussi appelé savon Beldi ou encore le savon mou. Il est fabriqué à partir d’un mélange d’huile et d’olives noires broyées et macérées dans du sel et de la potasse. Il se présente sous forme d’une pâte épaisse, non opaque de couleur très foncée, d’où son nom.

Il est très utilisé en Afrique, au Maghreb et au Moyen-Orient. On en trouve dans les épiceries spécialisées, les magasins de bricolage. On trouve aussi des produits en contenant des extraits. Mais bien sûr, pour des raisons économiques et écologiques, mieux vaut s’en procurer pur !

Pour un nettoyage en profondeur

Lorsqu’il est utilisé pur, il a des propriétés très concentrées. Il convient donc d’en mettre une petite quantité sur une éponge (ou de diluer ce savon dans une petite bassine d’eau chaude) pour nettoyer la cuisine :

  • Les surfaces
  • Les meubles en bois traité
  • Les chromes, la robinetterie, l’inox

La salle de bain peut également être nettoyée en profondeur :

  • La faïence
  • Les robinets
  • Le carrelage

Avec un mélange eau chaude et savon noir, vous pouvez vous occuper du sol. Qu’il s’agisse de parquet, de carrelage, de tommettes, de carreaux de ciment : il est tout terrain ! Inutile de rincer, ce produit dégraisse et ne laisse aucun résidu.

A savoir : le savon noir liquide est un atout considérable pour se débarrasser des pucerons, et des insectes en tout genre !

Pour le ménage en profondeur

Vous pouvez également diluer une dose plus concentrée de savon noir dans de l’eau chaude et :

  • Avec une brosse métallique douce, décaper un parquet tâché ou terni
  • Avec un grattoir, frotter du carrelage tâché, des joints
  • Avec un tampon récureur, vous pouvez dégraisser en profondeur un linoléum terni
  • Utilisez pur et frotté avec une éponge, il décapera murs et meubles peints qui sont vraiment très encrassés.

Pour le linge

Le savon noir est un ingrédient à posséder lorsque l’on veut retirer une tâche de manière naturelle. Vous pouvez en diluer une cuillère à café dans un litre d’eau et conserver cette préparation. Si vous avez un textile tâché, il vous suffit de couvrir la tâche avec cette préparation, de laisser agir quelques instants et de laver à la machine votre textile.
Sur le cuir tâché, cette préparation devra être appliquée avec un linge humide par tamponnage (attention, ne frottez pas).

Les produits à combiner

  • Directement sur une éponge humide, vous pouvez en mélanger un peu à une cuillère à café de bicarbonate de soude pour décaper un four très encrassé. Cette solution fonctionne aussi très bien sur les plaques et grilles qui ont subi des brûlures de graisses et qui ont des résidus incrustés.
  • Diluez 2 cuillères à soupe de savon noir et une cuillère à soupe de bicarbonate dans un litre d’eau chaude. Ce mélange sera idéal pour redonner une seconde jeunesse à l’argenterie et à vos ustensiles métalliques en général : laiton, cuivre, inox etc.

Comment le fabriquer ?

Bien qu’il soit facile de le trouver dans le commerce, on peut le fabriquer en faisant macérer des olives noires dans du gros sel, de la potasse (on peut utiliser des cendres de bois qui contiennent de la potasse) et de l’huile d’olive. On fait ensuite bouillir ce mélange jusqu’à épaississement.

A lire aussi :