Comment faire une bonne simulation de rachat de crédit ?

Vous souhaitez regrouper vos prêts ? Une simulation de rachat de crédit peut vous aider à trouver les organismes les plus compétitifs. Voici comment faire.

Comment faire une bonne simulation de rachat de crédit ?
Nos conseils avant de simuler un rachat de crédit

Un rachat de crédit est une solution que les banques et autres organismes de crédit proposent aux ménages qui, pour diverses raisons, ont des emprunts qui pèsent trop lourd sur leur budget. Il s’agit de regrouper l’ensemble des crédits sous un seul et même emprunt, de renégocier son taux ainsi que sa durée. Au final, l’objectif est de permettre aux ménages de retrouver une autonomie financière. Une simulation de rachat de crédit peut vous aider à trouver les organismes les plus compétitifs.

Ce qu’il faut savoir sur le rachat de crédit

Le rachat de crédit est un système assez simple : l’établissement de prêt qui procède au rachat va solder tous vos crédits en cours. Il vous proposera ensuite un crédit unique avec un taux unique, vous pourrez ainsi rembourser tous vos emprunts en une seule mensualité.

Cette solution est avantageuse car elle permet d’allonger la durée du crédit global, ce qui est très pratique si vous avez besoin de réduire vos frais mensuels. Ce que l’on dit moins, c’est que cette opération s’avère extrêmement coûteuse pour les emprunteurs. En effet, ils ont déjà payé des frais de dossier et des intérêts sur ces prêts, et ils doivent de nouveau régler des frais de dossier. Mathématiquement, l’allongement de la durée du crédit augmente le coût global de l’opération. C’est donc une solution que l’on n’utilisera qu’en dernier recours, lorsque les mensualités de tous les crédits cumulés deviennent trop importantes face aux rentrées d’argent dont vous disposez.

Pour réaliser une simulation de rachat de crédit, plusieurs solutions existent :

La meilleure solution consiste à consulter un comparateur qui, en fonction de votre situation, vous proposera un ensemble de solutions qui pourront vous intéresser. Pensez à bien remplir tous les champs demandez afin que le résultat de la simulation soit pertinent.

En plus de cette solution simple, rapide et économique, vous pourrez encore vous tourner vers un courtier qui vous aidera à trouver une solution adaptée. Il connaît tous les établissements de crédit et les profils d’emprunteurs qu’ils sont susceptibles d’accepter, un gain de temps précieux. Certes cela a un coût mais comme le courtier négocie le taux le plus bas possible, bien souvent, ça ne coûte finalement pas plus cher que si l’on avait fait soi-même une simulation de rachat de crédit.

Comment choisir un établissement suite à une simulation de rachat de crédit ?

Les banques traditionnelles

En règle générale, elles sont plutôt réticentes à renégocier les prêts de leurs anciens clients et prêtent davantage d’attention aux demandes des clients des autres banques. Faites donc jouer la concurrence car les banques ont tendance à baisser leurs taux et leurs frais afin de conquérir de nouveaux clients.

Les banques traditionnelles proposent parfois des simulateurs en ligne, mais la plupart du temps sachez qu’il vous faudra vous déplacer directement en agence (c’est d’autant plus vrai pour une opération délicate comme un rachat de prêt). Il faut également savoir que les meilleures offres des banques sont accessibles via des intermédiaires comme des courtiers qui jouent sur l’effet de volume pour négocier de meilleures conditions.

Les sociétés financières

Ces fameuses sociétés financières sont des filiales de banques et dont le cœur de métier est le rachat de crédit. Les critères adoptés par ces sociétés sont propres à chacune d’entre elles ainsi, il n’est pas rare de voir des différences d’un organisme à l’autre. En règle générale, il faut savoir que les critères de ces sociétés sont plus souples que ceux appliqués par les banques traditionnelles.

Ce sont également les reines de la simulation de rachat de crédit en ligne. Vous pourrez avoir rapidement une idée du coût de votre rachat de crédit sur le site des organismes ou sur des comparateurs qui regroupent les différents organismes de regroupement de crédit du marché comme celui-ci.

Les intermédiaires

Ces intermédiaires sont également connus sous le terme de courtiers. Ils se chargent de chercher pour vous les meilleures offres de rachat de crédit des différentes banques et organismes de crédit auprès desquels ils sont mandatés. Le rôle du courtier consiste à étudier la recevabilité de votre demande, à monter votre dossier puis à le soumettre auprès des banques et organismes de crédit.

Comment faire une simulation de rachat de crédit sur Internet ?

Au lieu d’arpenter tous les sites Internet des principales banques sur le marché, nous vous conseillons de privilégier les sites qui vous permettent de comparer plusieurs solutions de regroupement de crédit d’un coup.

Il vous faudra suivre les différentes étapes du processus et renseigner les champs qui vous seront demandés. N’indiquez surtout pas d’informations erronées car le résultat ne correspondra pas à votre situation.

En fonction des sites de rachat de crédit consultés, vous pourrez recevoir une réponse plus ou moins rapide. Les solutions proposées devront être alors comparées avec soin, en termes de :

En isolant les meilleures propositions, n’hésitez pas à vous déplacer dans une agence ou à contacter le prestataire pour vérifier si la simulation est correcte. Cela vous permettra de confirmer les différentes informations, de poser des questions à votre interlocuteur et, éventuellement, de négocier votre regroupement de crédit.

Obtenir un rachat de crédit lorsque l’on est interdit bancaire

Il est important de signaler que lorsque l’on est en situation d’interdit bancaire, un rachat de crédit peut s’avérer difficile (voire impossible) à obtenir si vous n’êtes pas propriétaire de votre logement, car les banques peuvent ne pas voir d’un bon œil le fait que vous n’ayez pas de garanties immobilières en cas d’impayés. Le rachat de crédit propriétaire vous impose de donner un bien immobilier en garantie, ce qui s’avère très risqué.

A lire aussi :