Comment bénéficier du tarif de première nécessité ?

Le tarif de première nécessité pour l'eau ou la fourniture d'énergie a été remplacé par le chèque énergie depuis le 1er janvier 2018, mais le principe reste le même. Il s'agit d'une aide qui vous aide à régler vos factures d'énergie. Qui peut en bénéficier ? Comment les utiliser ? Nous vous disons tout !

Comment bénéficier du tarif de première nécessité ?
Le TPN a récemment été remplacé par le chèque énergie

Le tarif de première nécessité pour l’eau ou la fourniture d’énergie permettait aux ménages ayant des difficultés financières de bénéficier d’une réduction sur leur facture d’eau ou d’électricité. Une aide modeste qui permettait tout de même de gagner quelques dizaines d’euros chaque année si l’on pouvait en bénéficier. Au 1er janvier 2018, le nom du dispositif a changé pour devenir le chèque énergie.

Tarif de première nécessité : de quoi s’agit-il ?

Le tarif de première nécessité est une disposition financière existant en France, qui peut être proposée à certaines personnes dans le besoin, de façon à leur permettre de pouvoir régler plus facilement leur facture d’électricité. Communément appelé TPN, le tarif de première nécessité consiste en une forte réduction de la facture d’électricité annuelle. Bénéficier du TPN permet également d’être exonéré des frais d’ouverture de dossier lors de l’installation dans un appartement ou une maison.

En 2018, le système du chèque énergie a remplacé le tarif de première nécessité. L’objectif reste identique même si la forme à changer : aider les personnes les plus modestes à payer leurs factures.

Qui peut bénéficier du chèque énergie et sous quelles conditions ?

Le chèque énergie est accessible aux personnes ayant le plus de difficultés financières. Le TPN était accessible aux personnes bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire ou de l’assurance complémentaire santé, le chèque énergie se base uniquement sur les revenus déclarés. Les chèques seront directement envoyés aux ménages qui ont le droit à ce dispositif au courant du mois d’avril 2018. Ce sont les déclarations fiscales qui seront prises en compte pour déterminer l’éligibilité.

Comment peut-on les utiliser ?

L’abattement forfaitaire du tarif de première nécessité représentait une économie pouvant varier de 71 € à 140 €, et ce, en fonction de la consommation en électricité du foyer, mais aussi de la puissance électrique souscrite. A noter que le tarif de première nécessité pouvait être cumulé avec le tarif spécial de solidarité concernant le gaz naturel, ou encore avec le fonds de solidarité pour le logement appliqué en cas de factures impayées.

Le chèque énergie peut être utilisé pour une grande variété de dépenses. Tout comme le tarif de première nécessité, il peut servir à payer une partie des factures d’énergie (électricité, gaz, fioul, bois de chauffage, etc.). Il est également possible de régler les charges de chauffages si elles sont incluses dans le prix du logement en utilisant ce dispositif. Enfin, certaines dépenses liées à des travaux de rénovation peuvent être payées avec ces chèques. Pour cela, les travaux effectués doivent permettre de réaliser des économies d’énergie conséquentes dans le logement.

Comment payer un professionnel en utilisant les chèques énergie ?

Pour régler un fournisseur d’énergie, il est possible d’envoyer les chèques énergie que vous recevrez à votre domicile par courrier. Il faudra dans ce cas indiquer votre numéro client. Vous pouvez également envoyer les chèques énergie même si vous n’avez pas de facture en attente de paiement : le crédit disponible sera alors reporté sur vos prochaines factures. Il est également possible d’utiliser ses chèques en ligne. Si vous achetez un combustible, le chèque énergie peut être remis directement au fournisseur lors de l’achat.

La grande nouveauté par rapport au tarif de première nécessité, c’est la possibilité d’utiliser cet argent disponible pour effectuer des travaux chez soi. Là encore, le paiement peut être réalisé grâce à ces chèques.

Comment faire pour bénéficier du chèque énergie pour l’année 2018 ?

Ceux qui souhaitent bénéficier du chèque énergie n’ont en réalité aucune démarche à effectuer dans la mesure où c’est l’administration fiscale qui fait le lien avec les fournisseurs d’électricité de façon à leur transmettre directement les noms et coordonnées des personnes concernées.

Durant combien de temps peut-on en bénéficier ?

Censé venir pallier une situation d’urgence temporaire, le tarif de première nécessité était initialement attribué pour une durée d’un an. La disposition était renouvelée si le bénéficiaire présentait toujours les mêmes critères d’attribution à la fin de cette période. Il en va de même pour le chèque énergie qui est attribué par année.

Les chèques énergie ont une durée de validité limitée : ils sont valables jusqu’au 31 mars de l’année suivante. Par exemple, les premiers chèques qui seront émis en avril 2018 seront valables une année, jusqu’au mois de mars 2019.

Existe-t-il un tarif de première nécessité pour aider à payer ses factures d’eau ?

Oui, une aide spécifique est apportée aux personnes ayant des revenus faibles pour le paiement des factures d’eau. Le FSL (fonds de solidarité logement), dont les modalités varient suivant les départements, peut venir en aide aux personnes percevant des allocations logement. En plus d’une aide pour le paiement de l’eau, il est possible d’obtenir un coup de pouce pour les factures d’énergie, le versement d’un dépôt de garantie, les frais de déménagement, le paiement du premier mois de loyer, l’achat d’équipement de première nécessité… Cette aide est accordée sous conditions de ressources. Elle doit être demandée à la CAF ou au Conseil Général.

A lire aussi :

Continuer à lire