Le statut de travailleur détaché remis en cause prochainement ?

Un travailleur détaché vient souvent d'un pays où le salaire horaire est faible. Il est payé aux conditions du pays d'accueil, plus avantageuses.

Le statut de travailleur détaché remis en cause prochainement ?
Le statut de travailleur détaché, une forme de dumping social ?

Le statut de travailleur détaché risque d’être remis en cause prochainement. En effet, ce dispositif qui permet aux salariés de changer de pays pour une durée déterminée présente de nombreux inconvénients.

Qu’est-ce qu’un travailleur détaché ?

Un travailleur détaché est un résidant de l’un des États membres de l’Union Européenne. Il travaille dans un État mais qui peut aller travailler dans un autre pour répondre à un besoin ponctuel de main d’œuvre spécialisée.

Les entreprises peuvent donc détacher leurs salariés en leur proposant un poste dans un autre État européen, le plus souvent sur une courte période, afin de remplir une mission bien précise.

Si cette disposition était à l’origine prévue entre les États membres de l’Union Européenne, elle peut désormais être étendue à des payes hors UE si la compétence du travailleur qui doit être détaché le justifie.

Les risques liés à ce déplacement des salariés

Le principal problème avec ce type d’emploi reste le dumping social. En effet, les grosses entreprises présentes dans tous les pays européens ont tout intérêt à employer un maximum de salariés dans les pays où la main d’œuvre est bon marché et à les envoyer dans les pays où il leur aurait coûté cher d’employer de nouvelles personnes.

Pour limiter cela, la Communauté Européenne a fixé quelques règles. Le travailleur détaché doit être payé au moins au taux horaire minimum fixé dans le pays dans lequel il est détaché. Une mesure souvent insuffisante…

Prenons l’exemple d’un ingénieur ayant plusieurs années d’expérience qui serait payé en France 3 000 € par mois. Si une personne ayant des compétences identiques est payé 800 € par mois dans son pays d’origine, l’entreprise peut lui proposer d’être détaché en France.

Si l’ingénieur accepte et qu’on lui promet d’être payé au Smic, il croit être gagnant et peut accepter cette offre alors qu’au final, le grand gagnant sera l’entreprise !

Quelle réforme est prévue en 2017 ?

Vu l’état du marché du travail en France, le statut de travailleur détaché commence à être pointé du doigt. La France est l’un des pays les plus attractifs pour les employés avec un salaire minimum supérieur à la moyenne européenne et des avantages sociaux non négligeables.

Par conséquent, le nombre de travailleurs détachés est en augmentation. De plus, les entreprises cherchent à réduire leurs coûts et ont donc tendance à chercher de la main d’œuvre à l’extérieur du pays pour débourser moins.

Les candidats à la présidentielle ont ici un sujet brûlant pour faire pencher la balance dans un camp ou dans un autre…

A lire aussi :