Comment vendre sa voiture à un particulier ?

Vendre sa voiture à un particulier est une solution souvent utilisée mais, dans les faits, ce n’est pas si simple. Pour ne pas louper le coche, il est indispensable de suivre certaines étapes importantes. Voici les recommandations de notre expert.

Comment vendre sa voiture à un particulier ?
Les démarches pour vendre sa voiture à un particulier

Vendre sa voiture à un particulier est, à première vue, la meilleure solution si l’on souhaite réaliser un bénéfice plus important. En effet, par nature, les garages et autres concessionnaires sont beaucoup plus durs en affaires et ont tendance à proposer des prix ridicules dans le cadre d’une reprise. Mais, en réalité, vendre sa voiture à un particulier n’est pas si simple qu’il n’y parait… Voyons tout cela de plus près.

Vendre sa voiture à un particulier : les démarches à suivre

Quelles sont les démarches administratives qu’il faut suivre pour vendre sa voiture à un particulier ? Eh bien ces dernières sont au nombre de trois. En effet, avant même de vendre sa voiture à un particulier, il est nécessaire que vous entriez en contact avec la préfecture ou sous-préfecture dont dépend votre commune. De cette manière, vous obtiendrez les documents suivants :

Le saviez-vous ? N’oubliez pas que dans le cas d’une voiture de plus de 4 ans, le contrôle technique de votre voiture doit avoir été réalisé dans les six mois précédents la vente.

Une fois que vous aurez retiré l’imprimé de certificat de vente, le certificat de situation administrative et le certificat de non-opposition, vous devrez patienter jusqu’au jour de la vente avant de remettre la carte grise à l’acquéreur de votre véhicule. Sur la carte grise, on devra lire de manière visible la mention suivante : « Vendu le (avec la date) à (avec le nom de l’acheteur) ». À cette occasion, vous remettrez à l’acheteur le certificat de passage du véhicule au contrôle technique obligatoire. Pour terminer, vous n’aurez plus qu’à établir le certificat de vente et à prévenir votre assureur par lettre recommandée AR de la date de vente du véhicule.

Pour en savoir plus : Les formalités et documents à fournir pour vendre sa voiture

Le saviez-vous ? Après la vente, et dans les quinze jours qui suivent, vous devrez prévenir la préfecture, lui communiquer les coordonnées de l’acheteur et le double du certificat de vente.

Les points où il faut rester vigilant

Lorsque vous cherchez à vendre une voiture à un particulier, il est nécessaire de rester méfiant par rapport à certains aspects. En effet, les arnaques ne sont pas rares. De ce fait, il est important de faire preuve de prudence, notamment lorsque le futur acquéreur essaye le véhicule. Ainsi, veillez à :

  • Ne pas laisser l’acheteur seul dans la voiture ;
  • Ne pas lui donner les clés tant que la vente n’est pas conclue.

En outre, en ce qui concerne le paiement, nous vous conseillons vivement de prendre rendez-vous avec votre acheteur aux heures ouvrables des banques. Veuillez vous assurer de son identité et s’il vous règle par chèque de banque, prenez le temps de confirmer l’information auprès de la banque émettrice. En respectant ces quelques conseils, vous pourrez vendre votre voiture sans trop de soucis. N’oubliez pas de sublimer votre véhicule pour en tirer le meilleur prix possible et le vendre rapidement.

Comment optimiser la vente de son véhicule ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté, pensez à respecter les trois étapes ci-après :

Poster une annonce dans tous les canaux : en effet, pour maximiser vos chances de trouver des clients, il est nécessaire que vous diffusiez votre annonce de vente à travers différents canaux. Commencez pas coller une petite affiche « En vente » à l’arrière de votre véhicule. C’est le meilleur moyen d’attirer l’oeil d’éventuels prospects. Autrement, publiez une annonce sur les sites de vente en ligne voire même dans les journaux. Ces démarches sont pour la plupart gratuites. Et même lorsqu’elles sont payantes, elle ne vous coûteront que quelques euros, tout au plus.

Déterminer le prix exact : fixez un prix à votre véhicule, le prix juste ! Pour ce faire, consultez la cote Argus de votre véhicule ou bien encore celles de la Centrale ou d’Auto Plus. En fonction des résultats obtenus, calculez la moyenne des trois cotes affichées. Bien sûr, en fonction de l’état de votre véhicule, vous pouvez augmenter ou diminuer le prix à votre convenance.

Nettoyer votre véhicule : pour finir, nettoyez votre véhicule ! Passez un coup d’aspirateur, lustrez l’intérieur, lavez les vitres, achetez des tapis neufs, vérifiez la pression des pneus. Une bonne présentation fait toujours mouche, et ce quel que soit le domaine ! Plus votre voiture sera jolie et propre, plus vite elle se vendra. Cela est une certitude !

Bien entendu, pensez également à faire un contrôle technique de votre véhicule. Parfois, ce dernier peut être obligatoire. Mais même s’il ne l’est pas, rien ne vous empêche de faire contrôler votre voiture. Vous bénéficiez alors d’un argument de vente supplémentaire. Pensez-y !

A lire aussi :

Continuer à lire