Mode d’emploi de la nouvelle vignette antipollution à Paris

Vous vous posez des questions sur la nouvelle vignette antipollution obligatoire depuis le 16 janvier. On y répond.

Mode d’emploi de la nouvelle vignette antipollution à Paris
Tout savoir sur la vignette antipollution à Paris

À partir du 16 janvier 2017, la nouvelle vignette antipollution « Crit’Air » est obligatoire. La maire de Paris, Anne Hidalgo, fait de la lutte contre la pollution de l'air une de ses priorités. Objectif sur le long terme : diviser par deux le nombre des voitures qui roulent dans la capitale et pourquoi pas bannir le diesel d'ici 2020.

Comment marche-t-elle ? Qui est concerné ? Où et quand s'applique-t-elle ? Cet article vous dit tout.


Tout ce qu'il faut savoir sur la vignette antipollution Crit-Air
 

De quoi parle-t-on ?

Il s’agit de vignettes rondes portant le nom de « Crit’Air » et qui indiquent le niveau de pollution des véhicules en identifiant leurs émissions polluantes (oxydes d'azote, particules…). Elles ont un format suffisamment grand afin d’être facilement identifiables par les forces de l’ordre et visibles de loin.
 

À quoi servent-elles ?

L’objectif premier est d’améliorer la qualité de l’air à Paris qui devient la première zone à Circulation Restreinte (ZCR). La ZCR ne concerne pas le périphérique et les bois parisiens (Boulogne et Vincennes), il ne s’agit que de Paris intramuros.

Ainsi, pendant les pics de pollution, la circulation alternée sera remplacée par une circulation différenciée, c’est-à-dire que les véhicules les moins polluants pourront continuer à circuler, les véhicules les plus polluants devront eux rester au garage.
 

Qui est concerné ?

L’ensemble des véhicules, motos, voitures ou utilitaires, qu'ils soient immatriculés à Paris, en France ou à l’étranger. Notons en revanche que certaines catégories de véhicules sont déjà interdites de circulation lors de moments bien précis : les véhicules particuliers immatriculés avant le 1er janvier 1997, les véhicules utilitaires légers immatriculés avant le 1er octobre 1997 et les deux-roues avant le 1er juin 2000 n'ont depuis le 1er juillet 2016 plus le droit de circuler que le week-end et en semaine de 20h à 8h.
 

Comment se procurer la vignette ?

Elle est à retirer sur le site certficat-air.gouv.fr et il faut pour cela procurer son numéro d’immatriculation.
La vignette est ensuite envoyée par voie postale à l'adresse qui figure sur la carte grise.

Notons que le certificat est valable pour toute la durée de vie du véhicule.
 

Est-elle payante ?

Le coût est de 4,18 euros et est payable en ligne. Il correspond aux frais de fabrication et d’envoi.
 

Quelles sanctions à défaut de vignette et en cas de circulation interdite ?

Le défaut de vignette n’est pas sanctionné, en revanche en cas de circulation interdite, les conducteurs de véhicules ou de deux-roues motorisés seront considérés comme étant en infraction et s'exposent à une amende d’un montant de 68 euros. Les poids lourds encourent une amende de 135€.
 

Et dans les autres villes ?

Si la mesure devient obligatoire à partir du 16 janvier 2017 à Paris intramuros uniquement, le projet est bien entendu de pouvoir l’étendre à d’autres agglomérations.

Des villes comme Grenoble et Lyon ont d’ailleurs déjà adopté, à leur manière, le dispositif.



A lire aussi :

Continuer à lire