Attentats : Le tourisme est le premier secteur touché

Alors que la menace terroriste plane toujours sur la France, les professionnels du tourisme s’inquiètent des répercussions de ces attaques sur leur secteur d’activité qui est le premier touché. Explications.

Attentats : Le tourisme est le premier secteur touché
Quelles sont les répercussions des attentats sur l'économie et plus particulièrement sur le tourisme ?

L’impact des attentats de Paris sur le tourisme est un sujet qui préoccupe désormais les professionnels de l’hôtellerie. En effet, le tourisme est le premier secteur d'activité à souffrir des conséquences du terrorisme. "Si le tourisme d’affaires a plutôt bien résisté, - les personnes venues travailler ont, en effet, maintenu leurs réservations -, le tourisme de loisirs a, lui, enregistré une forte baisse", a expliqué Clément Laloux, directeur marketing de l’Office du tourisme et des congrès de Paris à France 24.

Suite aux attentats du 13 novembre dernier, les hôtels ont dû faire face à des annulations en cascade de la part des touristes étrangers, en majorité des Américaines et des Asiatiques. La Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris rapporte que le secteur de l’hôtellerie a enregistré une baisse de son chiffre d’affaires de 50%.

L’hôtellerie n’est pas le seul domaine d’activité touché. Les restaurateurs mais également les commerçants voient également leur chiffre d’affaires chuter. A quelques semaines des fêtes de fin d’années, les grands magasins du boulevard Haussmann ont vu leur fréquentation diminuer de 50%. Les salles de spectacle sont elles aussi désertées. Le Syndicat des Producteurs avance une baisse des ventes de billets pour les concerts parisiens à hauteur de 80%.

Alors que nombreux sont ceux qui s’inquiètent de l’impact des attentats pour l'économie du pays, nos confrères de France Info rappellent que lors des attentats de Madrid en 2004 ou de Londres en 2005, l’impact sur l’économie a été de courte durée. En sera-t-il de même pour la France ?


Le tourisme en berne à Paris suite aux attentats por ITELE  


A lire aussi :