Murielle Colin
Murielle Colin
14 Déc, 2016 - 01:58
Aides financières pour les études : êtes-vous concerné ?

Aides financières pour les études : êtes-vous concerné ?

Murielle Colin

Il existe en France un certain nombre d'aides financières mises en place pour les études. Voici les différents dispositifs accessibles aux étudiants.

L’article continue en dessous de cette annonce

Qu’il s’agisse de bourses, d’allocations ou de prêts étudiants, les aides financières pour les études prennent différentes formes qu’il convient de détailler ici, afin de vous aider à vous y retrouver et comprendre ce à quoi vous pouvez prétendre.

Études et aides financières en France

Les bourses

Un étudiant de moins de 28 ans peut se voir attribuer une bourse sur critères sociaux dont le montant varie en fonction des revenus de ses parents, du nombre d’enfants à charge dans la famille, du niveau d’étude et de l’éloignement géographique par rapport au domicile familial.

Ces données permettent de déterminer le montant de la bourse accordée à l’étudiant, qui devra renouveler sa demande chaque année auprès du CROUS (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires). Il s’agit des aides financières pour les études les plus fréquemment demandées en France.


Les allocations pour la diversité de la fonction publique

Ce sont les aides financières pour les études les moins connues, mais ces allocations concernent les étudiants se destinant à un cursus spécifique dans la fonction publique, par le biais des IPAG (Instituts de Préparation à l’Administration Générale) et des CPAG (Centres de Préparation à l’Administration Générale). Tout étudiant en bénéficiant peut cumuler ces allocations avec d’éventuelles bourses sur critères sociaux.

L’aide au mérite

Une aide financière pour les études qui se mérite, puisque pour la percevoir il faut avoir obtenu une mention « très bien » au baccalauréat.


Pour ceux qui souhaitent étudier à l’étranger

Il existe deux types de soutien financier pour les études menées en partie à l’étranger, qui sont gérées par le service des relations internationales de chaque établissement universitaire.

  • L’aide à la mobilité internationale représente un montant de 400€ / mois à cumuler avec les bourses sur critères sociaux et l’aide au mérite, pour des études d’une durée de 2 à 9 mois consécutifs.
  • Les allocations Erasmus concernent une période de stage ou d’étude d’une durée de 3 mois à un an, effectuée sur le sol européen.



Des aides spécifiques pour les étudiants les plus démunis

Les étudiants qui souffrent d’une grande difficulté financière peuvent être soutenus par 2 types de dispositifs de soutien financier pour les études :

  • L’allocation annuelle, pour aider les étudiants qui ont une situation familiale compliquée et ne perçoivent aucune aide de la part de leurs parents. Grâce à cette allocation, les bénéficiaires sont exonérés du paiement des droits d’inscription à leur université et des cotisations sociales. Le montant de cette aide financière pour les études est déterminé par une grille de classification dans laquelle l’étudiant est positionné en fonction de son profil.
  • L’aide ponctuelle : pouvant aller jusqu’à un montant de 1667 € à l’année, cette aide vient apporter un soutien financier en cas de situation sociale grave qui ne pourrait être résolue par l’attribution d’une quelconque autre aide financière en cours d’année universitaire.

 

A lire aussi

Share Tweet Pin Email WhatsApp