Quelles aides pour financer son mariage ?

Une question que se pose de nombreux couples : y-a-t -il des aides pour financer son mariage ? La réponse est oui. En voici un petit inventaire.

Quelles aides pour financer son mariage ?
Quelques aides pour financer son mariage

Un mariage, ce n’est un secret pour personne, cela coûte plusieurs milliers d’euros voire même pour ceux qui en ont les moyens, plusieurs dizaines de milliers d’euros. Une fois la décision actée, bon nombre de couples se demandent s’ils peuvent bénéficier d’aides pour financer leur mariage. Il en existe effectivement, on vous en dresse un petit inventaire (non exhaustif).

Etre dépendant de l’aide familiale

A défaut de s’autofinancer, les parents mettent souvent la main au porte-monnaie pour aider son enfant à financer son mariage. Pour les familles les plus traditionnelles, l’aide peut intégrale. Dans ce cas, c’est le père de la mariée qui finance tout… Si ce type de  financement ne s’opère qu’au sein des familles les plus aisées, il comporte un inconvénient qui peut être plus ou moins contraignant selon la personnalité des futurs mariés. C’est que le financeur peut avoir son mot à dire sur l’organisation, le choix de tel ou tel prestataire.

C’est donnant-donnant à moins d’en avoir convenu autrement en amont. Les parents des deux époux peuvent aussi décider de se partager de façon équitable les frais de mariage.

Les aides institutionnelles pour arrondir son budget

Dans une moindre mesure, sachez qu’un couple peut également percevoir des aides institutionnelles. Bien entendu, il ne s’agit pas de milliers d’euros mais plutôt de quelques dizaines voire centaines d’euros. Par conséquent, il s’agit d’un petit pécule qui permettra de mettre du beurre dans les épinards. Voici quelques-unes des aides pour financer son mariage.

Celles-ci diffèrent selon la situation professionnelle et le secteur d’activité du demandeur :

Les salariés

Les comités d’entreprise ou à défaut l’employeur offrent des bons d’achat lors d’événement singulier comme un mariage. Les structures sociales en font de même. Ainsi, l’union sociale du bâtiment et des travaux publics (USBTP) d’Alpes Côte d’Azur octroye une prime de mariage sans conditions de revenus aux salariés du BTP.

La demande doit être introduite au plus tard pendant l’année suivant le mariage. Pour percevoir la prime de 160 euros, le demandeur doit présenter son dernier bulletin de salaire, fournir l’acte de mariage ainsi qu’un RIB.

Les fonctionnaires

Le centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale de chaque département par le biais de son comité des œuvres sociales (COS). Moyennant une adhésion calculée sur les revenus de l’adhérent, ce dernier bénéficie de quelques centaines d’euros pour son mariage. Ce montant varie d’une région à l’autre.

A titre d’exemple, le COS34 de l’Hérault verse une somme unique de 230 euros. Si les mariés sont tous deux fonctionnaires, chacun y a droit.

Le prêt personnel

Après avoir établi un budget précis pour le futur mariage, la solution la plus adoptée par les couples est le crédit personnel ou le prêt à la consommation afin de financer une partie ou la totalité de leur mariage. Aujourd’hui on se marie de plus en plus tard (32 ans pour les femmes en moyenne et 36 ans pour les hommes), par refus de participation des familles ou pour tout autre motif, le pourcentage de futurs mariés qui optent pour un crédit à la consommation afin de financer le plus beau jour de leur vie.

La liste participative de mariage

La liste participative remplace la traditionnelle liste de mariage. C’est une nouvelle solution de financement où le mariage devient le cadeau des invités.
Le site WedZem propose aux invités de contribuer financièrement à votre mariage en participant à une cagnotte dans laquelle ils choisissent parmi une liste que vous aurez établi ceux à quoi il souhaite participer comme par exemple : la coiffure, la robe de mariée, la location d’une voiture, etc. Les mariés sont libres de choisir les fournisseurs de leur choix.

Une façon originale de financer son mariage !

Le mariage sponsorisé

Le mariage sponsorisé permet de financer le mariage de ses rêves. Le but est de trouver des prestataires qui accepteront d’offrir partiellement ou totalement leur service en échange de visibilité ou de publicité via un site internet dédié, les réseaux sociaux, des espaces publicitaires dans le lieu de réception ou bien encore la disposition de leur carte de visite sur les tables…
Ce concept est basé sur une logique de partenariat et de placement de produit. Les mariages sponsorisés créent généralement du buzz et un engouement de la presse locale.
Cependant, l’organisation de ce type de mariage demande beaucoup plus d’investissement et de patience qu’un mariage traditionnel. En effet, la recherche de prestataires, les rendez-vous et les négociations peuvent parfois s’avérer difficiles.

A lire aussi :