Comment souscrire un crédit sans justificatif de revenu ?

Est-ce possible de souscrire à un crédit sans justificatif de revenus ? Quelles sont les alternatives ? Voici tout ce qu'il faut savoir !

Comment souscrire un crédit sans justificatif de revenu ?
Le crédit sans justificatif de salaire, c'est possible ?

Les banques ne proposent pas de crédit sans justificatif de revenu, car sans preuve que l’emprunteur peut honorer ses dettes, elles courent à leur perte. Cependant, dans certains cas particuliers, différents organismes peuvent proposer des solutions alternatives aux personnes qui ont besoin d’emprunter, mais qui n’ont pas de ressources suffisantes.

Peut-on faire une demande de crédit sans justificatif de salaire ?

Une demande de crédit sans justificatif de salaire a peu de chance d’aboutir, mais dans certains cas, les organismes de prêts spécialisés pourront vous aider. Voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté si vous souhaitez demander un prêt sans avoir de revenu fixe.

Ce que les banques entendent par “crédit sans justificatif“, ce sont des prêts non affectés, c’est-à-dire que vous n’avez pas besoin de donner de justificatifs d’achat à la banque et que vous pouvez disposer des sommes prêtées comme bon vous semble. A l’inverse, les crédits avec justificatifs imposent de rendre des comptes sur les achats effectués ou prévus, mais ils sont bien moins coûteux pour les clients.

La difficulté d’obtenir un crédit sans justificatif de revenu

Contracter un crédit sans justificatif de revenu n’est évidemment pas possible… Toutefois, on entend souvent parler de crédit sans justificatif mais il s’agit en fait bien de justificatifs d’utilisation et non pas de justificatifs de salaire.

Ce dispositif est plus connu sous la dénomination de prêt personnel. Les banques n’accordent pas de crédit sans justificatif de salaire même lorsqu’une personne fiable accepte de se porter caution, car on ne peut pas baser l’accord pour un emprunt uniquement sur les garanties. Il existe un type de crédit un peu particulier qui peut parfois s’obtenir sans justificatif de ressource, il s’agit du crédit renouvelable.

Encore une fois, les banques ne l’accorderont pas si elles ne peuvent pas consulter la fiche de paie de l’emprunteur, mais la plupart des grands magasins proposent cette alternative à leurs clients sans nécessairement demander de justificatif. Une carte de crédit est alors remise à l’emprunteur qui dispose d’une réserve d’argent qu’il peut choisir d’utiliser ou non. Le remboursement se fera les mois suivants jusqu’à ce que la réserve soit reconstituée.

Les prêts personnels

Nous parlons effectivement d’un prêt personnel classique, c’est-à-dire un emprunt qui n’est pas affecté à l’achat d’un type de bien en particulier. Vous pourrez donc dépenser cet argent à votre guise. Ce prêt personnel ou crédit sans justificatif entraîne les mêmes vérifications que les autres types d’emprunt. La banque ira donc vérifier que vous n’êtes pas en situation d’interdit bancaire, et que vous disposez de revenus stables.

Faire aboutir une demande de crédit sans justificatif de salaire

C’est possible dans certains cas, notamment si vous êtes en recherche d’emploi et que vous devez acheter certains biens indispensables pour trouver un nouvel emploi.

Il est également possible de procéder à un rachat de crédits sans revenus fixes. Cette procédure sera dans ce cas une mesure d’urgence pour éviter le surendettement.

Pour les personnes sans emploi, il faudra vous tourner vers les organismes qui proposent des microcrédits aux demandeurs d’emploi. Les taux seront plus élevés que les prêts bancaires classiques mais ce n’est qu’à ce prix que vous pourrez remettre le pied à l’étrier.

Concernant les personnes fortement endettées qui souhaitent regrouper leurs prêts en un emprunt unique afin de réduire leurs mensualités, toutes les banques n’accepteront pas votre demande mais il est possible de demander un rachat de prêt.

Les alternatives lorsque l’on n’a pas de revenus

Les personnes qui sont dans le besoin et qui doivent emprunter pour un but bien précis (achat d’un véhicule ou de matériel informatique pour trouver un nouvel emploi, achat d’électroménager de base, etc.) peuvent bénéficier de prêts sociaux. Le capital emprunté est faible et l’objet du crédit doit être spécifié.

Il ne s’agit pas de crédit sans justificatif de revenu pour les loisirs mais pour des biens de première nécessité. Les caisses d’allocations familiales (CAF) proposent des microcrédits sociaux qui permettent aux personnes en difficulté financière d’emprunter sans justificatif de salaire.

Ce prêt d’un montant maximum de 1 000 € sera accordé sur présentation des devis. Il ne faut pas acheter les biens avant d’avoir l’accord de la CAF. En cas de réponse favorable, la CAF versera directement l’argent au magasin d’ameublement ou d’électroménager et adaptera les mensualités aux possibilités de l’emprunteur.

Diverses associations caritatives proposent un soutien aux personnes qui ont besoin d’emprunter de l’argent mais qui ne peuvent pas justifier de revenus suffisants auprès des banques. Elles n’accordent pas le crédit mais peuvent se porter caution et accompagner les personnes qui doivent contracter un prêt lors de leurs entretiens avec un conseiller financier. Ces prêts sans justificatif de ressources ont pour objectif de permettre aux personnes en difficulté de se réinsérer dans la vie active.

Les conditions à remplir pour faire un prêt sans justificatif de salaire

Dans le cas d’un crédit affecté, ce qui sera généralement le cas si vous n’avez pas de justificatifs de revenus, le prêteur saura quel est l’objet du prêt. Le microcrédit étant réservé aux personnes en difficulté financière qui cherchent à se réinsérer professionnellement, il faudra être en mesure de justifier que ce bien est indispensable pour décrocher un nouvel emploi.

Si vous contactez directement les établissements de crédit et que vous présentez une demande de crédit sans justificatif de revenus, la réponse sera négative, sauf dans le cas d’un professionnel qui souhaite obtenir un prêt professionnel en se basant sur une estimation de ses revenus futurs, mais ce n’est pas le cas dont nous parlerons ici.

Les organismes à contacter

Les organisations caritatives

La plupart des associations caritatives ne se contentent pas d’aider les plus démunis en leur distribuant des repas ou des vêtements : elles proposent souvent aux personnes qui sont dans le besoin d’être accompagnées par un bénévole pour obtenir un microcrédit social. Pour bénéficier de cet accompagnement, il faut prendre rendez-vous directement avec l’association (et non avec la banque) qui vous aidera à construire votre projet.

La caisse d’allocations familiales (CAF)

La CAF propose un type de microcrédit social qui est réservé à certains de ses allocataires. Ce crédit au taux avantageux est octroyé sous conditions de ressources, il faut faire une demande directement auprès de votre CAF afin de savoir si vous pouvez en bénéficier.

Le prêt entre particuliers, la solution ?

Si vous ne passez pas par ces organismes pour faire un prêt sans justificatif de revenu, il est possible d’opter pour le crédit entre particuliers. Vous pouvez dans ce cas acter le prêt sous seing privé ou devant un notaire. Que vous connaissiez ou non le prêteur, il est indispensable de réaliser un document écrit.

Soyez transparent avec la personne qui accepte de vous prêter de l’agent : expliquez pourquoi vous n’avez pas de revenus actuellement, comment vous allez tout mettre en œuvre pour rembourser le crédit, pourquoi ce prêt est indispensable pour améliorer votre situation financière, etc…

Vous pouvez emprunter à une personne que vous connaissez mais même dans ce cas, pensez à accomplir certaines formalités ! Rédigez une reconnaissance de dettes et si le prêt dépasse 760 €, le prêteur devra le déclarer auprès du service des impôts.

Si vous ne connaissez personne qui puisse vous prêter de l’argent, vous pouvez passer par des sites de mise en relation entre particuliers où prêteurs et emprunteurs potentiels expriment leurs attentes ou leurs besoins. Attention dans ce cas à choisir un site qui offre une certaine garantie aux deux parties, ou dans le cas contraire à bien formaliser tous les engagements par écrit.

A lire aussi :

Continuer à lire