Travaillez à Paris tout en vivant en province grâce aux LGV !

Dès le 02 juillet 2017, les lignes de train LGV permettront à ceux qui vivent en province de se rendre sur leur lieu de travail à Paris plus facilement.

Travaillez à Paris tout en vivant en province grâce aux LGV !
Grâce aux LGV, travailler à Paris tout en vivant en Province est plus simple

Travailler à Paris tout en vivant à Bordeaux ou à Rennes… Une utopie ? Cela ne sera plus le cas grâce aux lignes de train LGV. Déployées par la SNCF dès le 02 juillet 2017, ces dernières ont déjà encouragé plusieurs Parisiens à s’installer loin de la capitale tout en continuant à y travailler.

Mais les TGVistes d’Île-de-France ont-ils bien fait de s’éloigner aussi vite ? Un soupçon de réponse plus bas.

Les avantages de vivre en province grâce aux LGV

 

Malgré la distance, un gain de temps

Grâce à ses lignes LGV, la SNCF devrait faire plaisir à bien des Franciliens. Il faut dire qu’en région parisienne, la moyenne des couples salariés passe près de 3 heures par jour dans les bouchons. Quant à leur facture de carburant, elle s’élève à 500 € par mois.

Autant dire que le quotidien des travailleurs résidant en Île-de-France est tout sauf évident. Or, grâce aux LGV, les salariés vivant à Rennes, mais qui doivent se rendre à Paris pour travailler ne passent que 1 heure et 30 minutes à bord du train (soit 3 heures aller-retour). Le gain de temps est certes minime, mais le confort est quant à lui au rendez-vous, le voyageur gagnant en repos et en sérénité.

Une hausse évidente du pouvoir d’achat

Les habitants de Bordeaux peuvent se rendre à Paris en moins de 2 heures et 15 minutes grâce aux LGV. Mais là où les avantages de ce dispositif sont certains, c’est au niveau du potentiel des ménages en termes de consommation. En effet, un TGViste qui vit en province, mais qui travaille à Paris voit son pouvoir d’achat décupler. Beaucoup d’entre eux rentrent dans leurs frais, ce qui n’est pas forcément le cas des résidents de la capitale.

Plus qu’un choix de vie (vivre en province, c’est aussi opter pour la tranquillité et un rapprochement avec la nature), s’expatrier en-dehors des frontières franciliennes est aussi un choix économique, stratégique.

La LGV, ça marche, à condition de…

… trouver du travail dans la ville où on souhaite déménager ! En effet, les temps sont durs et bon nombre de Parisiens ont du mal à trouver un emploi dans leur nouvelle terre d’accueil. Dans des villes comme Bordeaux par exemple, les meilleurs postes seraient réservés aux natifs de la région. Dans la plupart des cas donc, le LGViste devra s’armer de patience et apprendre à peser le pour et le contre.

A lire aussi :

Continuer à lire