Le prêt non affecté est-il une solution idéale ?

Le prêt non affecté permet d'emprunter facilement et rapidement mais le taux est plus élevé que si vous fournissez des justificatifs d'achat à la banque.

Le prêt non affecté est-il une solution idéale ?
Qu'est-ce qu'un crédit non affecté ? Dans quels cas est-il conseillé d'y avoir recours ?

Le prêt non affecté semble souvent être une solution optimale lorsque l’on cherche à emprunter de l’argent pour diverses raisons, sans avoir un projet particulier en tête ou lorsque l’emprunt servira à payer les charges courantes. Nous verrons ici les conditions des différents types de prêts non affectés ainsi que les différentes alternatives qui s’offrent à vous pour emprunter sans justificatif d’achat.

Quelles sont les conditions du prêt non affecté ?

Le prêt non affecté classique est un crédit à la consommation : vous demandez à la banque de vous prêter une somme d’argent, mais vous n’avez pas à justifier la manière dont les fonds seront utilisés. Un prêt qui est bien entendu sans apport et qui devra ensuite être remboursé par mensualités constantes. Le prêt non affecté est évidemment plus coûteux pour le client que le crédit affecté car la banque prend un risque supplémentaire lorsqu’elle ne sait pas ce qu’elle finance.

Dans la catégorie des crédits non affectés, on trouve aussi le crédit renouvelable qui est mis en place sans que la banque ne demande de justificatif d’utilisation des fonds. Le fonctionnement est différent et plus opaque : la banque met alors à la disposition de l’emprunteur une réserve d’argent, l’emprunteur peut ensuite l’utiliser comme il le souhaite. Si l’on ne l’utilise pas, on ne paie rien à part la cotisation pour la carte de crédit qui permet d’utiliser cette réserve.

Le remboursement se fait ensuite chaque mois : la somme à rembourser dépend de ce qui a été utilisé les mois précédents, d’où une certaine opacité. Ce type de crédit a d’ailleurs été beaucoup remis en cause, car il incite à dépenser sans se rendre vraiment compte de l’impact au niveau des remboursements. Notez que les sommes empruntés dans le cadre d’un crédit renouvelable sont moins élevées qu’avec un crédit non affecté classique.

À qui convient le crédit non affecté ?

C’est la solution idéale pour tous ceux qui ont plusieurs petits projets et qui ne peuvent pas forcément fournir de justificatifs d’achats à la banque. C’est aussi une solution que certains utilisent pour pallier à des problèmes de trésorerie, mais le risque dans ce cas est d’aggraver la situation une fois que le paiement des mensualités commencera…

Le principal avantage du prêt non affecté est sa souplesse : facile à mettre en place et simple d’utilisation, vous n’avez pas à fournir tous les devis ni les factures à la banque comme dans le cas du crédit affecté. Notez également que bien souvent, il n’y a pas de pénalités de remboursement anticipé avec le crédit non affecté.

Le principal inconvénient reste son coût qui peut être prohibitif : n’hésitez pas à utiliser les comparateurs de taux en ligne pour trouver la banque qui propose l’offre la plus intéressante. Il faut également noter qu’il n’est pas possible d’emprunter de grosses sommes avec un crédit non affecté.

En conclusion, on voit bien qu’il faut privilégier autant que possible le crédit affecté. Si l’on est en mesure de donner des factures à la banque, cela permettra de réduire significativement le coût du crédit. Une formalité certes un peu contraignante mais le jeu en vaut la chandelle.

Quelles banques contacter ?

Votre banque actuelle sera votre premier interlocuteur car elle a déjà tout votre historique bancaire et de nombreuses informations vous concernant. Les démarches seront plus rapides et plus simples si vous vous adressez à un conseiller que vous connaissez. Il est ensuite possible de comparer les offres des établissements concurrents et éventuellement des banques en ligne qui proposent souvent des taux intéressant. N’oubliez pas non plus les organismes spécialisés dans les crédits à la consommation qui ne proposent que des prêts de ce type et qui sont souvent très réactifs et assez compétitifs en termes de tarifs.

Faire une demande de prêt non affecté à un particulier

Ce type de crédit peut également être contracté auprès d’un particulier qui dispose d’un peu d’épargne disponible. S’il s’agit d’une personne que vous connaissez bien comme un ami ou un membre de votre famille, et même si le prêteur ne vous demande pas de verser d’intérêts, il faut passer par un contrat de prêt écrit. Il est vivement conseillé d’écrire noir sur blanc toutes les conditions du prêt que vous avez conclu et de créer un tableau d’amortissement qui vous permettra de suivre les remboursements. Si le montant du crédit dépasse 760 €, il faut le signaler au centre des impôts.

Si vous ne connaissez personne pour vous prêter de l’argent, il est toujours possible de faire une demande de crédit non affecté sur une plateforme mettant en relation prêteurs et emprunteurs. Ce type de plateforme met en relation les particuliers qui disposent d’une épargne disponible et ceux qui ont besoin d’emprunter. Là encore, il est indispensable de passer par l’écrit pour garder une trace des conditions fixées pour ce prêt.

A lire aussi :