Marine Boudsocp
Marine Boudsocp
13 Avr, 2017 - 15:21
Les clefs pour bien choisir son Master

Les clefs pour bien choisir son Master

Marine Boudsocp

Bien se renseigner pour bien choisir son Master.

Choisir son Master constitue, pour la plupart des étudiants, l’une des dernières étapes importantes des études. Le Master doit s’inscrire dans la cohérence des années passer à étudier : il est la spécialisation et souvent le point final d’une formation qui doit mener à l’emploi.
Mais entre les nombreuses formations proposées en université, les Masters en école et les formations à l’étranger, il est parfois difficile de s’y retrouver. Voici quelques bons conseils.

Choisir son Master : décider de l’orientation entre public et privé

Bien qu’officiellement, il n’existe plus de distinction entre postes de recherche et monde professionnel en entreprise, certains Master restent très marqués dans l’un ou dans l’autre sens. Après un tel choix, il peut donc être difficile de se réorienter.

Avant de choisir son Master, on doit donc s’interroger sur le type de carrière que l’on souhaite mener pour affiner ses recherches.

La question de la profession

Après avoir déterminé le type de carrière, il est naturel de se demander quel métier on souhaite exercer. C’est bien sûr la question fondamentale qui doit s’affiner à chaque étape du parcours de formation.

Si des doutes subsistent, il peut être judicieux de sélectionner un M1 (première année de Master) relativement généraliste et de décider du M2 (Seconde année de Master) plus précise.

Rester dans son Université… ou pas

Avec les dernières réformes, il est plus difficile de bouger entre le M1 et le M2 : choisir un Master engage donc sur deux ans.
Il est à la fois judicieux d’explorer toutes les pistes y compris en dehors de son Université mais de bien garder à l’esprit que de changer d’Université implique une logistique et des coûts différents, en plus de quelques questions administratives.

Etudier les maquettes de formation

Il est impératif d’étudier scrupuleusement les maquettes. L’intitulé d’un master peut être attirant et au final se composer d’un ensemble de matières que l’on jugera trop théoriques ou hors propos par rapport à l’image que l’on en avait.

Certaines maquettes détaillées comportent le nom des intervenants : il peut être judicieux de faire des recherches à ce sujet, pour s’assurer que la formation correspond bien à ce que l’on recherche.

Cette recommandation est particulièrement vraie pour les Master transdisciplinaires.

Pour rassembler toutes les informations, le Ministère de l’Education a créé une plateforme dédiée : Trouvermonmaster.gouv.fr.

A lire aussi :