Hintigo
Hintigo
19 Oct, 2013 - 22:54
Combien de temps peut-on être en situation d'’interdit bancaire ?

Combien de temps peut-on être en situation d’’interdit bancaire ?

Hintigo

L’interdit bancaire est une situation compliquée par nature mais qui, à l’inverse de ce que l’on pourrait imaginer, n’est pas définitive. Nous vous proposons d’en savoir plus à ce sujet…

L’article continue en dessous de cette annonce

Se retrouver en situation d’interdit bancaire est une situation extrêmement contraignante dans la mesure où vous devenez persona non grata auprès des banques. Dans la pratique, cela veut dire que les banques que vous seriez amené à contacter ne voudront pas de vous au sein de leur agence.

L’interdit bancaire est-il une voie sans issue ?
Rassurez-vous, l’interdit bancaire n’est pas une fin en soi. Malheureusement, il s’agit d’une situation de plus en plus fréquente et qui est due à de nombreuses raisons économiques. Cependant, et comme nous avons déjà pu le voir ici, vous avez plusieurs possibilités pour vous en sortir et retrouver une banque sous certaines conditions. En outre, l’inscription au fichier FICP est temporaire…

Combien de temps dure une inscription au fichier FICP ?
Premier cas de figure : nous considérerons que cette inscription est due à un retard de remboursement de crédit. Cette configuration fera que vous soyez inscrit pour une durée de 5 ans. Par contre, il est évident que dès lors que vous avez régularisé votre situation, vous ne serez plus considéré comme interdit bancaire. Bien que ce processus soit automatique, nous vous conseillons de confirmer cela auprès de la Banque de France. Cela vous permettra d’en avoir le cœur net et de retrouver au plus vite votre liberté financière.

Deuxième cas de figure : nous considérerons que vous avez saisi une commission de surendettement auprès de la Banque de France la plus proche de votre lieu de domicile. Dans ce cas, la durée de votre inscription au FICP va dépendre de plusieurs critères. D’une part, il faut comprendre que vous êtes automatiquement inscrit au FICP pendant la période de traitement de votre dossier par la commission. Ensuite, une fois que cette commission a traité votre dossier, la durée de votre inscription va dépendre du type de mesures qui auront été prises pour vous aider. Il vous faudra néanmoins compter sur 8 ans mais des durées inférieures sont envisageables, au cas par cas.

L’interdit bancaire n’est donc pas une mesure définitive. Il faut considérer cette décision comme un message d’alerte de la Banque pour que vous puissiez prendre les mesures nécessaires et sortir de cette impasse. Des solutions existent et il serait dommage de ne pas en profiter…