Hintigo
Hintigo
23 Sep, 2015 - 09:18
La Commission européenne recrute : salaire très attractif à la clé

La Commission européenne recrute : salaire très attractif à la clé

Hintigo

Vous êtes à la recherche d’un emploi stable, avec un salaire confortable à la clé ? L’offre d’emploi de la Commission européenne devrait incontestablement vous intéresser. Explications.

Augmentez vos chances d’être recruté ! Construire votre carrière au sein de l’Union européenne, cela vous tente ? La Commission européenne recrute actuellement des auditeurs et auditrices. En quoi cela consiste-t-il ? La Commission européenne explique sur son site Internet que les candidats devront effectuer des audits « afin d’évaluer l’optimisation des ressources et de vérifier le respect des dispositions législatives dans un large éventail de domaines d’action de l’Union européenne ».

Les candidats intéressés peuvent postuler à l’un des deux grades proposés, à savoir AD 5 ou AD 7. Ce dernier demande plus de qualification, dont notamment des études universitaires d’au moins 4 ans ainsi que six ans d’expérience professionnelle.

Sachez également que tous les candidats doivent impérativement : 

  • être des citoyens de l’Union Européenne
  • parler au moins une langue officielle de l’Union Européenne
  • maîtriser l’une des trois langues obligatoires, à savoir l’anglais, le français ou l’allemand

Le poste est basé à Bruxelles. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la Commission européenne propose des salaires très attractifs. En effet, un auditeur AD 5 touchera 4 384,38 euros par mois contre 5 612,65 euros par mois pour un auditeur AD 7. Un salaire confortable qui est incontestablement l’un des points forts de cette annonce.

Si vous souhaitez tenter votre chance, rendez-vous sur la page emploi de la Commission européenne, disponible en cliquant ici. Les candidatures sont ouvertes à partir du 24 septembre et ce jusqu’au 27 octobre 2015. N’hésitez pas à tenter votre chance. Une belle carrière au sein de l’Union européenne vous attend peut-être.

A lire aussi :