Helder Santos
Helder Santos
05 Juil, 2017 - 09:46
Crème solaire périmée : puis-je quand même l'utiliser ?

Crème solaire périmée : puis-je quand même l’utiliser ?

Helder Santos

Pour se protéger, il est conseillé de racheter un protecteur tous les ans. Est-ce purement marketing ? Peut-on utiliser une crème solaire périmée ?

Utiliser une crème solaire périmée pourrait être tentant pour quelqu’un qui souhaite se protéger du soleil alors qu’il n’a rien d’autre sous la main, et pourtant comme vous pouvez vous en douter, cela est une mauvaise idée. Une exposition au soleil, même courte, peut être dangereuse pour la peau sans une protection adéquate.

Il se peut aussi qu’on ne sache plus très bien si elle est toujours efficace. Par conséquent, voici des conseils afin de savoir si la crème que vous avez chez vous peut encore être utilisée afin d’éviter tout problème.

Pourquoi mettre de la crème solaire ?

Comme nous vous l’avons dit précédemment et comme vous devez sans doute l’écouter chaque été : quand le soleil est là, il est important de protéger sa peau. En effet, lorsque l’on est un minimum exposé, il peut y avoir des conséquences sur notre santé.

Bien entendu, avoir sa dose quotidienne de soleil n’est pas quelque chose de totalement néfaste car cela permet de synthétiser jusqu’à 95% de vitamine D qui sert à l’absorption du calcium, du magnésium et du phosphore pour les intestins. Mais aussi à fixer le calcium sur les os et à aider le système immunitaire.

Cependant, rester trop longtemps exposé au soleil ne sert à rien : lorsque l’organisme considère avoir assez de vitamine D, la synthèse s’arrête peu à peu. D’ailleurs plus l’on bronze, moins le corps synthétise cet élément car une peau plus foncée est plus hermétique aux UV. En général, seuls 15 ou 20 minutes suffisent pour avoir la dose nécessaire.

Mais n’oublions pas que les rayons UV restent dangereux pour la santé et provoquent, entre autres, le vieillissement prématuré de la peau, et même des cancers. Nous sommes tous concernés que l’on soit très ou peu sensibles au soleil car les dommages ne sont pas tous visibles à l’œil nu. Par conséquent, protégez-vous bien. Pour cela veillez à utiliser une crème solaire fiable.

Quel risque présente l’utilisation d’une crème solaire périmée ?

Avoir recours à une crème solaire dont la durée de conservation est dépassée revient au même que de ne pas protéger sa peau. Lorsqu’il est périmé, ce type de produit perd de son efficacité. Les rayons sont beaucoup moins filtrés par la crème, voire pas du tout. C’est exposer sa peau directement aux UV car ceux-ci ne sont plus bloqués.

Il faut également savoir qu’en plus d’être inutile, une crème solaire périmée peut provoquer parfois des irritations ou certaines réactions allergiques sur la peau car les composants chimiques qui ont servi à son élaboration ont pu être altérés ou se dégrader.

Cependant, certains spécialistes estiment qu’il est possible d’utiliser une crème solaire jusqu’à 2 mois maximum après sa date de péremption.

Comment savoir si une crème solaire est périmée ?

Pour les raisons énoncées ci-dessus, il convient de savoir si la crème est toujours efficace.

Différents indices permettent de deviner si elle ne doit plus être utilisée :

  • Si son odeur est différente qu’auparavant,
  • Si elle sent carrément mauvais,
  • Si sa texture n’est plus la même qu’à son achat voire même suspecte (grumeaux etc.),
  • Si un liquide sort lorsqu’elle n’est pas mélangée,
  • Si la crème est carrément déphasée,
  • Si une réaction allergique survient au contact de la peau.

L’idéal est de changer de crème solaire tous les ans. D’ailleurs si vous n’utilisez que très rarement ce type de produit, vous pouvez privilégier l’achat d’un petit format pour éviter tout gaspillage.

Quand se débarrasser d’une crème solaire ?

D’autres éléments peuvent faire en sorte qu’il soit recommandé de se débarrasser d’une crème solaire :

  • Si elle a été mal conservée (il faut la garder dans un endroit sec à température ambiante et à l’abri du soleil),
  • Si elle a été exposée trop longtemps à de fortes températures (elle doit être à l’ombre),
  • Si de l’eau ou du sable est entré en contact avec la crème du tube.

A lire aussi :