Morgane De Abrantes
Morgane De Abrantes
26 Fév, 2018 - 09:18
Défiscalisation au Portugal : quels avantages pour les nouveaux résidents ?

Défiscalisation au Portugal : quels avantages pour les nouveaux résidents ?

Morgane De Abrantes

Actuellement, la question de la défiscalisation au Portugal est sur le bord de toutes les lèvres. En effet, le pays lusitanien a mis en place des mesures afin d’attirer des fonds étrangers. Voici tout ce qu’il faut savoir sur les avantages fiscaux accordés aux nouveaux résidents.

L’article continue en dessous de cette annonce

Le Portugal est une destination attractive mais pas seulement pour les séjours touristiques : aujourd’hui, la question de la défiscalisation au Portugal est également la clé de ce succès lusophone. Sur ces 5 dernières années, plus de 25 000 Français s’y sont installés. Au-delà du soleil, il y a les avantages fiscaux accordés aux nouveaux résidents.

Défiscalisation au Portugal : de quoi parle-t-on ?

Certains pays attirent les résidents étrangers par la mise en place d’une fiscalité avantageuse. C’est le cas du Portugal où la défiscalisation proposée séduit tant les retraités aisés (par des exonérations d’impôts) que les personnes à faibles ressources (qui gagnent en pouvoir d’achat, le niveau de vie étant moins élevé au Portugal, notamment en matière immobilière).

Le Portugal présente aujourd’hui de nombreuses opportunités de défiscalisation pour optimiser la gestion de son patrimoine, la préparation de sa transmission, ou tout simplement pour augmenter son niveau de vie.

Les impôts au Portugal

Les expatriés français du Portugal sont majoritairement des retraités. Selon la CCILF, ceux-ci représentent 80% des nouveaux résidents.

Les avantages pour les expatriés retraités

  • Les pensions de retraite versées par les caisses de retraite françaises sont exonérées d’impôts au Portugal pendant 10 ans (elles ne le seront pas non plus dans le pays d’origine pour les anciens salariés du secteur privé). Après ces 10 années de franchise d’impôts, la taxation se fera selon un barème progressif allant de 14,5 à 48%.
  • Pour les transmissions patrimoniales, seule une taxation de 10% est appliquée à l’actif visé, sous réserve que les héritiers résident au Portugal.

Les avantages pour les expatriés actifs

Les revenus des actifs salariés ou indépendants (notamment les professions libérales) sont imposés au taux de 20% pendant 10 ans dès lors que l’activité est considérée comme étant à haute valeur ajoutée.

Cette éligibilité à l’imposition forfaitaire doit être vérifiée en amont avec les professionnels. Ceux-ci pourront conseiller une certaine présentation de la fiche de poste ou du contrat de travail pour constituer un dossier pertinent et s’assurer la défiscalisation au Portugal.

A noter : au Portugal, il n’y a pas d’impôt sur la fortune.

Statut de résident non habituel et exonération d’impôts

Pour bénéficier de ces avantages fiscaux conséquents, les expatriés au Portugal doivent relever d’un statut spécifique. En effet, dès lors que ceux-ci y passent à minima 183 jours par an, ils sont considérés comme « NHR », c’est-à-dire résidents non habituels : c’est ce statut qui leur ouvre droit aux avantages fiscaux.

L’article continue en dessous de cette annonce

Attention ! Ce statut est ouvert aux expatriés qui n’ont pas déclaré de résidence fiscale au Portugal sur les cinq dernières années.

Investir dans l’immobilier au Portugal

Evoquer la défiscalisation au Portugal serait incomplet sans focus sur la question du prix de l’immobilier : en comparaison aux prix pratiqués en France métropolitaine, l’immobilier au Portugal est trois fois moins cher.

Qui plus est, ces biens immobiliers ne pourront que prendre en valeur ces prochaines années, permettant aux investisseurs de réaliser de belles plus-values. Une légère remontée des prix sur ces dernières années confirme cette tendance.

Par ailleurs, on notera que la bonne santé du marché de la location (auprès des touristes, mais également des nouveaux résidents ou locaux) décuple le potentiel de rentabilité des achats immobiliers au Portugal. L’investissement locatif au Portugal peut donc également être un bon moyen d’optimiser la gestion de son patrimoine.

Attention ! Il est conseillé aux investisseurs de recourir à des spécialistes pour monter leurs projets d’achat immobilier. En effet, certaines subtilités locales peuvent échapper aux personnes non averties. Les grandes enseignes présentes en France sont également implantées au Portugal et peuvent être un bon appui dans l’analyse du marché et la concrétisation du projet d’acquisition (Century 21, Era, etc.).

La défiscalisation au Portugal en pratique

Solliciter le statut de résident

Pour bénéficier d’allègements fiscaux, l’obtention de la qualité de résident est la condition première. Cependant, l’attribution de ce statut ne se fait pas sur simple déclaration, sans justificatif : l’administration portugaise demandera la preuve d’un domicile au Portugal, quand bien même il s’agirait d’une location.

La procédure de reconnaissance de la qualité de résident non habituel peut être longue et il est conseillé de se faire épauler par un professionnel de ce type de démarche, ne serait-ce que pour des questions de compréhension linguistique. Acheter un logement au Portugal sera ici la preuve la plus pertinente pour témoigner de son souhait de résidence dans ce pays.

Obtenir les avantages fiscaux

Les avantages fiscaux se déclencheront au bénéfice des résidents non habituels et ce, pour une durée de 10 ans, dès lors que 6 mois de résidence au Portugal sont attestés.

L’article continue en dessous de cette annonce

Pour en savoir plus et se rapprocher de spécialistes des questions d’expatriation : site de la Chambre de commerce et d’industrie franco-portugaise (CCIFP)

A lire aussi :

Share Tweet Pin Email WhatsApp