Tanguy Revault
Tanguy Revault
13 Jan, 2017 - 14:53
Comment devenir douanier ?

Comment devenir douanier ?

Tanguy Revault

Devenir douanier vous tente ? Nous vous présentons le métier et comment y accéder.

Fonctionnaire du ministère de l’Économie et des Finances, l’agent des douanes assure des missions administratives, commerciales ou de surveillance. Depuis les attentats de novembre 2015, le secteur recrute à nouveau afin notamment d’assurer les contrôles aux frontières. Cet article donne une vision claire du métier et présente comment devenir douanier.

Qu’est-ce qu’une douane ?

La douane est une administration à caractère fiscal, qui a été créée en 1791. Elle est rattachée au ministère du Budget, des comptes publics et de la réforme de l’État et aux services de la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI).

Son coeur de métier est le suivant :

  • Veiller à la régulation des échanges internationaux, en facilitant les flux de marchandises et en sécurisant le commerce légal,
     
  • Lutter contre la criminalité organisée pour protéger les entreprises et les citoyens


Devenir douanier : descriptif du métier

Dans un contexte de mondialisation, les douaniers ont pour missions :

  • De fluidifier et sécuriser les échanges économiques pour le compte des entreprises de protéger le territoire par l’intermédiaire de garde-côtes, de contrôle aux frontières et sur les sites portuaires, aéroportuaires. Ils luttent également contre les fraudes de toutes natures (fraude fiscale et blanchiment, trafics frauduleux divers, contrefaçons..),
     
  • De percevoir les impôts indirects sur le tabac et l’alcool, les produits pétroliers ainsi que la TVA et les droits de douane sur les produits importés

On distingue clairement deux branches d’activités différentes dans ces missions : les opérations de surveillance et les opérations commerciales et d’administration générale.

On distingue également trois catégories de douaniers avec des métiers variés :

  • L’agent de constatation des douanes (catégorie C), il s’agit des motocyclistes des douanes, les mécaniciens des douanes, les marins des douanes, les maîtres chiens…
     
  • Le contrôleur des douanes et droits indirects (catégorie B), on retrouve les vérificateurs de marchandises, les enquêteurs, les informaticiens, les rédacteurs, les chefs d’équipe ou d’unité, les contrôleurs de maintenance aéronautique, les pilotes d’avion ou d’hélicoptère…
     
  • L’inspecteur des douanes et droits indirects (catégorie A), il s’agit des inspecteurs poursuivant, les inspecteurs du recouvrement, les formateurs, les conseillers aux entreprises, les agents d’encadrement, les auditeurs, les chefs de service douanier et de la surveillance, les officiers de douane judiciaire, les inspecteurs programmeurs de système d’exploitation…


Quelles études pour devenir douanier ?

Tous les fonctionnaires de la douane sont recrutés par concours

Lors de l’inscription, il est nécessaire de préciser la branche dans laquelle on souhaite être affecté (opérations commerciales et administration générale ou surveillance) car les épreuves peuvent être différentes.

Les concours correspondants aux 3 catégories citées plus haut ont des exigences de diplômes précises :

  • La catégorie A est accessible aux titulaires d’une licence,
  • La catégorie B est accessible aux bacheliers,
  • La catégorie C est accessible aux titulaires d’un brevet, CAP ou BEP.

Une fois le concours en poche, les futurs douaniers iront parfaire leur formation technique et professionnelle dans l’un des divers établissements spécialisés de l’administration des douanes comme celui de La Rochelle ou de Tourcoing. 

En tant que fonctionnaire, tout douanier peut progresser dans la hiérarchie de son administration par voie de concours interne.

 

Dernier point, pour accéder aux concours, en dehors des conditions de diplômes, il faut :

  • Être de nationalité française ou ressortissant de l’Union européenne ou d’un des états qui fait partie de l’accord sur l’espace économique européen, d’Andorre, de Monaco ou de la Suisse. Notons que certains emplois sont réservés aux seuls candidats français,
     
  • Jouir de ses droits civiques, être en règle au regard du service national ; les mentions portées au bulletin 2 du casier judiciaire doivent être compatibles avec l’exercice des fonctions,
     
  • Remplir des conditions d’aptitudes physiques (branche surveillance).



A lire aussi :