Ida Macondo
Ida Macondo
20 Jan, 2017 - 10:31
Comment devenir kiné ?

Comment devenir kiné ?

Ida Macondo

Vous rêvez de devenir kiné ? Voici les informations à connaitre pour accéder à ce métier.

Comment devenir kiné ? Que vous soyez un jeune bachelier souhaitant s’orienter vers ce métier ou un professionnel souhaitant se réorienter, vous trouverez tout ce qu’il vous fait savoir pour accéder à ce métier enrichissant.

Le métier de kiné

Le masseur-kinésithérapeute, communément appelé kiné, est un spécialiste qui a pour mission de rééduquer les patients, après des troubles neurologiques, ou encore un accident. Il prévient, ou traite la douleur, les traumatismes liés aux accidents, au vieillissement. Il peut aussi travailler avec ses patients dans le cadre d’une remise en forme, ou en thalassothérapie. Il travaille avec ses mains ou des outils spécifiques.

En plus de rééduquer ses patients, il les conseille. Il exerce au sein d’un cabinet ou en libéral. Il peut également évoluer au sein d’un hôpital ou d’un établissement thermal.


Comment devenir kiné ? 


Diplôme d’État

Pour accéder au métier, il faut être titulaire du diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute. 
Il se prépare désormais en 4 ans au sein d’un institut de formation en masso-kinésithérapie (IFMK). Il en existe 35.

Accès à la formation

Pour intégrer un IFMK, deux possibilités sont possibles :

 

– Après une prépa Certains IFMK organisent des concours d’entrée basés sur des épreuves scientifiques (programme de la première et Terminale S), à savoir biologie, physique et chimie.
Afin de réussir le concours, certains candidats s’inscrivent en classe prépa, pour un ou deux ans.

– Le PACES, à l’université  Pour devenir kiné, il faut intégrer un PACES (Première Année Commune aux Etudes de Santé) qui est la 1ère année d’une Licence dans les domaines suivants :

  • Sciences, technologies ou santé,
  • STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives).

Certains établissements recrutent néanmoins sur concours, les titulaires d’un Baccalauréat.

Après une année de PACES, il est possible de se présenter aux concours de recrutement des IMFK pour devenir kiné. 
Attention, il existe un numerus clausus. Le CIDJ indique ainsi que seules 2 693 places étaient offertes pour l’année 2016-2017.

Organisation de la formation

La formation s’organise en deux cycles de deux ans.

Au cours du premier, on focalise sur les fondamentaux, l’ingénierie de la kinésithérapie ainsi que l’anglais ou encore la méthodologie.
Le second cycle permet de se professionnaliser.

Carrière

La plus grande majorité des kinés travaille en libéral. Certains évoluent dans un cabinet privé avec d’autres kinés. 
Les professionnels conseillent d’éviter la région parisienne ou le sud de la France, qui sont des zones saturées. Les zones plutôt rurales manquent de kinés. 

Les salaires varient selon la structure dans laquelle on travaille, et selon son statut. Ainsi, un débutant peut gagner 1 600 € tandis que les profils expérimentés touchent 3 000 €.



A lire aussi :