Murielle Colin
Murielle Colin
01 Fév, 2017 - 09:38
Comment devenir pilote de ligne ?

Comment devenir pilote de ligne ?

Murielle Colin

Devenir pilote de ligne est un rêve d’enfant qui peut se révéler être une réalité une fois adulte : voyons ce qu’il faut faire pour accomplir ce joli projet.

Plus qu’un métier, il doit s’agir d’une vraie vocation et d’une passion ! Mais devenir pilote de ligne, en quoi ça consiste ? Et comment faire pour y parvenir ?

Devenir pilote de ligne : ce qu’il faut savoir 


En quoi ça consiste ?

Il est important, pour un jeune qui souhaite se lancer dans cette voie, de bien connaître les missions avant de vouloir devenir pilote de ligne. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le pilote d’avion ne travaille pas que durant le vol : il doit aussi et surtout anticiper chaque vol en préparant en amont ce qu’on appelle un plan de vol, avec son co-pilote.

Il doit aussi bien évidemment prévoir et calculer la quantité de carburant nécessaire pour la distance à parcourir, mais aussi préparer les instruments de navigation et s’aider de l’ordinateur de bord dans lequel il aura, préalablement au vol, entré les données du voyage à accomplir.

Comment le devenir ?

Pour devenir pilote de ligne, il y a des notions essentielles à maîtriser avant de se lancer.

  1. Maîtriser l’anglais : il est bien évidemment impératif d’être au minimum bilingue français / anglais. L’anglais est en effet la langue universelle utilisée par tous les personnels navigants du monde entier pour communiquer entre eux et avec les tours de contrôles situées à l’étranger.
     
  2. Faire preuve de sang-froid : devenir pilote de ligne nécessite une excellente résistance au stress. Il faut savoir faire face à toute épreuve, tout en gardant la tête froide de façon à pouvoir apporter une réponse efficace à toute situation de crise.
     
  3. Être en bonne forme physique et mentale : le pilote de ligne doit inévitablement être sportif, en excellente forme physique, et être fort mentalement. Des tests psychologiques sont effectués régulièrement pour s’assurer de son équilibre mental.

Contrairement aux idées reçues, pour devenir pilote de ligne, il n’est pas forcément nécessaire d’avoir une vue parfaite. Sous condition d’un suivi ophtalmologique régulier, le pilote peut parfaitement porter des lunettes de vue ou des lentilles.

Quelle formation faut-il suivre ?

La formation nécessaire pour devenir pilote de ligne est accessible à partir d’un niveau BAC+3 : celui de la licence de pilote professionnel (CPL). Il faut ensuite être titulaire d’une qualification de vol aux instruments (IR), avant de passer avec succès l’épreuve l’examen théorique de pilote de ligne.

Les formations peuvent être suivies dans différentes écoles, la plus connue (et la plus courue) étant l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile. La formation y dure 24 mois et elle est gratuite, mais seules quelques dizaines de places sont ouvertes chaque année. Sinon, il faut avoir recours aux écoles privées ou aux aérodromes français ; Ou encore se former auprès de l’armée de l’air tout en étant rémunéré.

Quel salaire ?

En début de carrière, un jeune navigant qui veut devenir pilote de ligne touche en moyenne un salaire de 2 000€ brut par mois. En cumulant des heures de vol à son actif, il pourra ensuite rapidement évoluer et gagner en salaire. Tout dépend de la compagnie pour laquelle il travaille, notamment s’il s’agit d’une compagnie aérienne low-cost, dans laquelle il sera moins payé, ou bien d’une compagnie aérienne plus traditionnelle.



A lire aussi :