Ida Macondo
Ida Macondo
16 Fév, 2017 - 09:49
Le DUT génie biologique : programme et débouchés

Le DUT génie biologique : programme et débouchés

Ida Macondo

Vous envisagez d’intégrer un DUT génie biologique ? Que comprend la formation ? Quels sont ses débouchés ? Voici tout ce qu’il faut savoir !

Le DUT génie biologique est une formation à finalité professionnelle qui forme en deux ans des techniciens supérieurs. Accès au Programme, enseignements et débouchés : nous vous disons tout.

Ce qu’il faut savoir sur le DUT génie biologique

Accès à la formation

Le DUT est accessible sur dossier et entretien, aux titulaires d’un baccalauréat. Les bacheliers les plus représentés sont les Bac S (76 %, selon L’Étudiant) ), STL (16 %) et les Bac technologiques (6 %). Les candidats possédant un diplôme équivalent au Bac peuvent éventuellement se présenter, cependant la décision viendra du jury d’admission.

Programme et débouchés

Le DUT comprend plusieurs options : agronomie, diététique, génie de l’environnement, industries agroalimentaires et biologiques. Il ne se limite donc pas à la biologie. Il donne aux étudiants les bases de l’analyse scientifique et accorde une grande place à la méthodologie.

On retrouve des enseignements communs, puis des cours spécialisés selon les options.

Dans le tronc commun, on peut citer les modules suivants :

  • Bases scientifiques et technologiques
  • Sciences Chimique et Biochimique
  • Sciences du vivant
  • Communication et conduite de projet
  • Formation générale pour l’entreprise

On compte 4 semaines de stage en 1ère année et 10 semaines en 2ème année.

Voici davantage d’informations sur les différentes options :

  • Le DUT Génie Biologique, option Diététique

Il forme des techniciens supérieurs qui se spécialiseront dans la diététique. Parmi les enseignements principaux, on note les régimes thérapeutiques, la physiologie, les sciences et technologies des aliments, les techniques culinaires, la biochimie…

  • Le DUT Génie Biologique, option Agronomie

Ce DUT forme des techniciens supérieurs qui travailleront dans la recherche et le développement, l’élaboration de nouvelles techniques dans le cadre de la production (hors-sol ou in vitro, etc.). Les diplômés pourront occuper le poste d’assistant ingénieur, faire du conseil…

  • Le DUT Génie biologique, option génie de l’environnement

Les candidats seront formés à la biologie des milieux (pollution des eaux, des sols, de l’air, gestion des déchets). Ils seront capables de vérifier que réglementations en vigueur sont bien respectées et se chargeront du contrôle des opérations de recyclage, assainissement, etc.
Les titulaires du diplôme travailleront dans les collectivités locales ou territoriales, les stations d’assainissement…

Bien que cette formation prépare les étudiants à intégrer le marché du travail, nombreux sont ceux qui décident de poursuivre leurs études.

Poursuite d’études

Selon l’ONISEP, 88 % des titulaires du DUT génie biologique décident de poursuivre leurs études.

De nombreuses possibilités sont offertes aux étudiants :

Les Licences
Licence sciences de la vie,
Licence professionnelle mention génie des procédés pour l’environnement, mention métiers de la protection et de la gestion de l’environnement

Les classes préparatoires et grandes écoles
Classes prépas scientifiques
Écoles d’ingénieurs via les admissions parallèles
Écoles de commerce pour acquérir une double compétence, scientifique et commerciale.

A lire aussi :