Eric Lemattre
Eric Lemattre
27 Juin, 2019 - 01:58
Roulez moins cher grâce à l'éco-conduite !

Rouler moins cher grâce à l’éco-conduite, c’est possible !

Eric Lemattre

L’éco-conduite présente de nombreux avantages autant financiers, environnementaux que sécuritaires, et ne demandent que très peu d’efforts. Explications.

L’article continue en dessous de cette annonce

Ceci n’est un secret pour personne : les véhicules particuliers ont un impact négatif sur l’environnement et coûtent cher, sans compter que les accidents font de nombreuses victimes chaque année. Toutefois, en 2019, une nouvelle manière de conduire tend à se développer, une conduite responsable : l’éco-conduite.

Ce qu’il faut savoir sur l’éco-conduite 

L’éco-conduite est un mode de conduite responsable qui repose sur plusieurs principes. Il consiste à adapter sa conduite en fonction des conditions et a pour finalité une baisse de la consommation, et donc une baisse de la pollution. Il semblerait que grâce à l’éco-conduite, le conducteur soit en mesure d’économiser jusqu’à 20 % de carburant, soit une facture annuelle allégée de 250 € à 300 €.

Une conduite en douceur : pensez à laisser chauffer votre voiture en la démarrant 5 minutes avant de partir et évitez les démarrages brutaux. Conduire à une vitesse raisonnable permet de rejeter moins de CO2 et de réduire la consommation de carburant jusqu’à 40 %. Rouler à 10 km/hde moins, c’est économiser jusqu’à 1 litre de carburant par 100 km. Les vitesses doivent elles aussi être passées en douceur.

L’entretien du véhicule : une voiture entretenue régulièrement en vérifiant la pression des pneus ou les différents niveaux par exemple, permet de faire des économies sur le carburant utilisé (jusqu’à 10 %). Pour cela, ne pas hésiter à faire contrôler la voiture fréquemment, il n’y a pas de secret, une voiture bien réglée consomme moins et pollue moins.

À savoir : Si tout le monde a tendance à se précipiter aux centres de lavage auto des stations services, il est bon de savoir qu’un geste écologique tel que la récupération d’eau de pluie permet une économie considérable sur le nombre de litres d’eau utilisée pour un lavage.

Éviter la surconsommation : si le véhicule ne dispose pas du système Start & Stop, arrêter son moteur lorsque cela est possible (chargement, déchargement, consultation du GPS..) est un réflexe à garder en tête.

Quels sont les bienfaits concrets de l’éco-conduite ?

Évidemment, en premier lieu, adopter l’éco-conduite, c’est faire des économies sur les dépenses liées au carburant et l’usure de la voiture. Celles-ci représentent un budget d’environ 3 300 euros par an par propriétaire, un budget considérable qu’il est bon de voir diminuer.

En outre, les voitures polluent l’air et même si de nouvelles technologies sont testées pour réduire l’impact sur la nature qui nous entoure, l’éco-conduite pour les véhicules classiques permet de réduire les rejets nocifs.

L’article continue en dessous de cette annonce

Enfin, les accidents mortels sur les routes sont nombreux chaque année et l’éco-conduite, c’est faire le choix de rouler moins vite et d’être plus attentif, et au final d’être garant de la sécurité routière. Il n’y a plus à hésiter.

Les 5 meilleures façons de conduire de manière plus responsable

  • La réduction du poids du véhicule : alléger le poids de votre véhicule vous permettra de faire des économies d’essence ou de diesel. À titre indicatif, sachez qu’une charge de 100 kilos supplémentaires par rapport au poids de la voiture à vide équivaut à une surconsommation de l’ordre de 5 %. En outre, rappelez-vous qu’un véhicule aérodynamique est moins polluant. Les coffres de toit et autres porte-vélos réduisent l’aérodynamisme et engendrent donc des factures plus salées.
  • La préparation de l’itinéraire : préparer votre itinéraire à l’avance vous permettra de gagner du temps, mais aussi de choisir un trajet plus rapide. Utilisez donc votre bon vieux GPS pour éviter le trafic ou les encombrements sur la route ! De plus, veillez toujours à décoller au moins 5 minutes à l’avance pour éviter les désagréments.
  • L’utilisation des instruments de bord : si votre voiture est récente, peut-être est-elle équipée d’un compte-tours (qui permet de connaître le régime du moteur, ou le nombre de tours par minutes, avec exactitude), d’un régulateur de vitesse voire d’un ordinateur de bord ? Ces instruments peuvent véritablement vous aider à adopter une bonne éco-conduite puisqu’ils vous informent des changements de vitesse et de la consommation de votre véhicule à l’instant T.
  • La diminution de la vitesse : pour une éco-conduite efficiente, il faut toujours rouler à vitesse modérée. Comme nous vous l’avons dit plus haut, en réduisant votre vitesse, vous faites des économies (jusqu’à un litre par 100 kilomètres). En outre, utilisez le frein moteur autant que vous le pouvez pour éviter les surplus de consommation.
  • L’usage raisonné de la climatisation : en été, dans certaines régions de France, la climatisation est indispensable. Cependant, il est important de ne l’utiliser qu’à bon escient. En réalité, la clim n’est utile que lorsque vous conduisez en pleine chaleur pendant une longue période. Mais si vos trajets sont courts, ouvrez simplement les vitres et essayez de vous en passer !
À lire aussi :
Share Tweet Pin Email WhatsApp