Ida Macondo
Ida Macondo
06 Juil, 2016 - 08:52
Les emplois d'avenir : conditions d'accès, bénéficiaires

Les emplois d’avenir : conditions d’accès, bénéficiaires

Ida Macondo

Vous aimeriez en savoir davantage sur les emplois d'avenir ? Suivez-nous ! 

L’article continue en dessous de cette annonce

On entend souvent parler des emplois d’avenir, mais comment fonctionnent-ils ? Quelles sont les conditions d’accès ?  

Qu’est-ce que les emplois d’avenir ?

Les emplois d’avenir sont une des réponses au chômage des jeunes de la part du gouvernement. En effet, ils permettent l’insertion des jeunes peu ou pas qualifiés dans le marché du travail. Les emplois d’avenir peuvent être signés en CDD ou CDI.

L’objectif du gouvernement était de signer 150 000 emplois d’avenir avant a fin de l’année 2014. Chose faite. Ce programme qui aide les jeunes en difficultés à trouver un emploi rencontre un vif succès.


Conditions d’accès

Pour pouvoir accéder aux emplois d’avenir, il faut remplir les conditions suivantes :

  • Être âgé de 16 à 25 ans inclus

Les emplois d’avenir sont aussi ouverts aux jeunes handicapés de moins de 30 ans

  • Ne posséder aucun diplôme

Le niveau de formation doit être inférieur au niveau Bac.

  • Les jeunes doivent en outre avoir au moins 6 mois de recherche d’emploi (ou moins sous certaines conditions)

Les jeunes résidant dans le zones défavorisées telles que les Zus, zones urbaines sensibles, sont prioritaires ou encore ceux résidant dans les Dom (départements d’outre-mer).


Comment procéder ?

Les jeunes concernés peuvent prendre contact avec un représentant Pôle Emploi. Ils peuvent également s’adresser à la mission locale. Le site du Service Public vous aide à trouver votre mission locale si vous indiquez le code postal de votre ville.

Les jeunes handicapés peuvent se rapprocher de Cap emploi.

Si toutes les conditions sont remplies, les représentants vont proposer au jeune concerné un contrat.


Quels sont les employeurs qui peuvent proposer un emploi d’avenir ?

Les emplois d’avenir sont signés dans le secteur non-marchand. Les employeurs concernés sont donc souvent :

L’article continue en dessous de cette annonce
  • les associations,
     
  • les organismes privés gérant un service public,
     
  • les collectivités territoriales,
     
  • Etc.


Temps de travail

Les contrats d’avenir sont des contrats à temps plein, cependant  un temps partiel est possible sous certaines conditions, avec l’accord du jeune. Ce contrat a donc l’avantage de bien protéger les jeunes.


Période d’essai et rupture de contrat

Comme dans un contrat de travail classique, une période d’essai est prévue dans le cadre d’un emploi d’avenir.
En cas de rupture de contrat, une période de préavis de deux semaines doit être respectée si c’est le jeune qui rompt le contrat. Si c’est l’entreprise, le préavis est d’un mois.

Pour de plus amples informations, vous pouvez visiter le site du gouvernement : Emploi d’avenir


A lire aussi :
Share Tweet Pin Email WhatsApp