Marine Boudsocp
Marine Boudsocp
12 Jan, 2017 - 02:19
Faire du sport après manger : les bons réflexes

Faire du sport après manger : les bons réflexes

Marine Boudsocp

Il est parfaitement possible de faire du sport après manger en prenant quelques précautions.

L’article continue en dessous de cette annonce

Vous associez la pratique du sport au fait de brûler des calories et donc de compenser des repas trop riches ? Vous avez en grande partie raison. Mais de là à faire du sport après manger… Certaines précautions sont à prendre.

Faire du sport après manger : une bonne idée ?

Autrefois le sport était totalement déconseillé après un repas. En effet,  immédiatement après le repas, le corps se met en marche pour la digestion. Les ressources du corps, et donc son énergie, sont mobilisées pour le système digestif, ce qui implique une baisse d’énergie.

Pourtant, de nos jours, faire du sport après manger est admis pour peu que le type de repas (frugal, équilibré, riche, trop lourd etc.) soit adapté au type de sport (sport doux comme la marche ou sport intensif comme le running). L’idéal est d’attendre 2 heures après le repas pour démarrer son activité.

Quel type de sport après un repas copieux ?

Après un repas copieux, il peut arriver que la culpabilité face aux calories ingérées nous pousse à sortir la tenue de sport pour éliminer un peu.
Même si la démarche est bonne, il est recommandé de s’orienter vers un sport peu exigeant comme une marche digestive ou un tour en vélo sur un rythme de promenade : l’idée est de bouger en douceur pour stimuler son système digestif sans pour autant se vider de son énergie.

Je veux pratiquer un sport intensif : quelle alimentation est-elle adaptée ?

Si vous souhaitez adapter votre alimentation avec la pratique d’un sport de manière fréquente, il est conseillé d’adapter son menu :

  • Un repas léger : des légumes cuits ou crus, un poisson, une viande blanche en petite quantité
  • Des sucres lents : des pâtes par exemple (à consommer également la veille pour laisser à l’organisme le temps de l’absorber)
  • des protéines (la veille également) si l’on souhaite développer sa musculature.
  • De l’eau à volonté !

Quels sont les aliments à éviter?

Dans l’idéal, il est judicieux d’éviter tout ce qui est trop lourd à digérer: un excès de gras (la charcuterie par exemple) mais aussi les produits trop transformés ou trop chimiques (des viennoiseries industrielles, des plats préparés, des bonbons etc.)

Et bien sûr, hors de question de faire du sport le ventre vide ! Vous risquez le malaise ou la crise d’hypoglycémie.
Dans tous les cas, n’oubliez pas de bien vous hydrater : la clef d’une bonne digestion et d’une énergie constante.


A lire aussi :

L’article continue en dessous de cette annonce
Share Tweet Pin Email WhatsApp