Samantha Soreil
Samantha Soreil
16 Fév, 2017 - 14:46
À combien de jours de repos avez-vous vraiment droit ?

À combien de jours de repos avez-vous vraiment droit ?

Samantha Soreil

Les salariés ont droit à un certain nombre de jours de repos en plus de leurs congés payés annuels, certains sont rémunérés et d’autres non.

En plus des jours de repos qui constituent vos congés payés ou des jours fériés, vous avez droit à un certain nombre de jours non travaillés qui seront tout de même payés par votre entreprise. Il existe également des circonstances exceptionnelles qui donnent droit à des congés non rémunérés, pour s’occuper de ses enfants par exemple.

La liste des jours de repos auxquels les salariés ont droit

La loi El Khomri a changé la donne en accordant plus de jours de congé lorsque surviennent certains évènements heureux ou malheureux dans la vie des salariés. Les durées précisées ici sont les durées minimum légales, certaines conventions collectives prévoient des conditions encore plus avantageuses.

En cas de décès, le salarié a désormais droit à 5 jours de congé s’il s’agit du décès de son enfant, 3 pour le décès de son conjoint, partenaire de pacs ou concubin ou encore pour les parents, beaux-parents, frères et sœurs.

En cas de mariage, le salarié bénéficie de 4 jours de congés payés pour son mariage ou son pacs, d’une journée pour le mariage de son enfant.

Pour une naissance ou une adoption, 3 jours de congés sont accordés (indépendamment des congés maternité ou paternité qui sont dus en plus).
Si un handicap survient chez l’enfant d’un salarié, il a droit à deux jours de congés payés.

Les jeunes salariés (moins de 21 ans) qui ont des enfants à charge bénéficient de 2 jours de repos supplémentaires par an et par enfant. Un avantage qui, notons-le s’adresse autant au père qu’à la mère de l’enfant.

Les congés non rémunérés accordés aux salariés

Dans certains cas, les salariés ont besoin de s’absenter de l’entreprise un ou plusieurs jours mais la loi ne prévoit aucune rémunération sur la durée de l’absence.

Il est tout de même rassurant de savoir que ces cas de figure sont prévus par la loi et qu’en cas d’urgence, il est toujours possible d’opter pour ces jours de congé sans solde.

Si l’un de vos enfants est malade, l’entreprise vous accorde alors 5 jours de repos non rémunérés par an si l’enfant a moins d’un an ou si vous avez au moins 3 enfants de plus moins de 16 ans à charge.

Si vous avez un ou deux enfants de moins de 16 ans, vous avez tout de même droit à 3 jours de repos annuels pour vous en occuper s’ils sont malades.

A lire aussi :