Cécilia Dos Santos
Cécilia Dos Santos
03 Juil, 2019 - 09:32
épargner de l'argent

Kakebo : l’art japonais d’épargner

Cécilia Dos Santos

Vous avez déjà entendu parler du Kakebo ? La méthode d’épargne japonaise a multiplié son nombre de fans dans le monde. Découvrez les raisons d’un tel succès.

L’article continue en dessous de cette annonce

Des thérapies orientales, à l’alimentation saine, en passant par des techniques de bien-être, les asiatiques savent comment avoir une vie plus saine. Il en est de même avec leur capacité à épargner de l’argent. Si vous souhaitez améliorer cela, le Kakebo est une méthode d’épargne japonaise que vous allez adorer connaître. 

Vous vous êtes probablement déjà retrouvés dans une librairie face un livre Kakebo – un livre de compte épargne domestique – il s’agit d’un livre avec un design original que les japonais utilisent tous les jours pour gérer leurs dépenses personnelles et profiter un maximum de l’argent. La méthode existe depuis plusieurs décennies et, est suivie actuellement par de nombreuses personnes dans le monde.

Les origines du Kakebo

En japonais, les trois syllabes qui forment le mot Kakebo signifient « livre de compte pour l’économie domestique ». Il s’agit d’une sorte d’agenda qui permet d’enregistrer quotidiennement ses dépenses, recettes et plus encore, pendant un an.

Le Kakebo a été créé en 1904 par la japonaise Motoko Hani, la première femme journaliste du Japon et, fondatrice de la revue féminine, la plus vieille du pays « la compagnie de la femme ». A l’époque, les femmes ne travaillaient pas et géraient l’argent que leurs maris leurs donnaient pour payer toutes les dépenses de la maison et pour leurs dépenses personnelles. 

Quand le Kakebo a été lancé et impulsé par cette revue féminine, la méthode a eu beaucoup de succès car elle permettait à la femme de gagner du pouvoir et de l’autonomie. Le concept s’est étendu sur toute la société et l’engouement de cette méthode fut tel que, quatre décennies plus tard, était créée une association d’utilisateurs. Aujourd’hui, des dizaines de différents Kakebo sont publiés au Japon et dans le reste du monde. 

COMMENT FONCTIONNE LE KAKEBO

Le Kakebo est un livre, à l’instar de l’agenda, bien organisé, avec un design ergonomique, et des conseils utiles qui vous permette de noter à la main, et tous les jours, en quoi vous dépensez votre argent. Au final, c’est un livre de compte et d’épargne domestiques qui vous permet de gérer et d’organiser votre budget mensuel.   

Le Kakebo respecte trois principes :

1. Contrôler toutes les dépenses, semaine après semaine, en organisant votre consommation quotidienne et en analysant les résultats à la fin du mois. 

2. Prioriser et diviser par catégorie vos dépenses, en respectant vos nécessités quotidiennes et, en faisant appel, de cette manière, à une consommation plus consciente et responsable.

L’article continue en dessous de cette annonce

3. Permettre une analyse profonde de sa consommation quotidienne, pour pouvoir trouver des façons de remplacer des habitudes financières inefficaces, par des habitudes qui s’adaptent à votre vie et à vos finances. 

Le Kakebo se divise en 12 mois, avec un espace pour enregistrer vos gains, vos dépenses quotidiennes fixes et vos extras. Le livre permet également de noter ses objectifs financiers pour les prochains 30 jours. 

A la fin du mois, il est possible d’analyser les dépenses et les gains semaine par semaine, calculer l’épargne réalisée et comprendre ce qui a bien fonctionné, et quels sont les ajustements à effectuer et dans quel secteur. Quand vous arriverez à la fin du livre, Kakebo propose encore un bilan annuel où il est possible d’analyser vos dépenses sur les 12 derniers mois par catégories, vérifier les meilleures astuces et les pires contraintes.

Les avantages de la méthode japonaise

Les japonais croient qu’épargner de façon consciente, dépenser et monétiser son propre argent est une manière d’acquérir de l’équilibre et du calme dans toutes les autres vertus de la vie. Pour cela, le fait de noter ses dépenses est considéré comme une activité de bien-être. 

Des études prouvent qu’écrire manuellement des informations déterminées nous aiderait à mieux retenir son contenu, à l’inverse de l’écrire sur l’ordinateur ou sur le téléphone portable. Le Kakebo oblige à cet exercice et aussi à réfléchir sur ce que l’on écrit, à valoriser les choses et à penser au comment et au pourquoi de telle ou telle dépense. 

La créatrice du Kakebo a inclus dans l’agenda des citations savantes japonaises, des conseils d’épargne et des questions comme : « quelle dépense vous a le plus surpris ? » ou « savez-vous valoriser les choses au delà de leurs prix ? ». La méthode japonaise d’épargne vous oblige à vous concentrer sur le présent et vous encourage à penser au futur. 

Le plus important c’est qu’elle s’avère être une solution d’épargne approuvée, qui permet de gérer l’argent de façon à ne pas seulement satisfaire vos obligations mais également, à arriver en fin de mois avec de l’argent en plus. Si vous n’êtes pas adepte des applications mobiles ou expert en excel, le Kakebo sera surement votre meilleure option pour contrôler votre budget et gérer vos finances personnelles. 

A lire aussi :
Share Tweet Pin Email WhatsApp