Cécilia Dos Santos
Cécilia Dos Santos
31 Août, 2019 - 09:33
maladies pendant l ete

Les 6 maladies les plus courantes en été

Cécilia Dos Santos

Il y a des maladies plus courantes pendant l’été du aux températures plus élevées, une caractéristique de cette saison de l’année. Voici 6 d’entre elles.

Les maladies les plus courants en l’été que nous allons vous énumérer dans cet article sont du aux fortes températures à cette époque de l’année, tout comme l’exposition solaire qui est plus fréquente de nos jours. Découvrez les principaux symptômes et formes de traitement, aussi bien que quelques astuces utiles pour prévenir ces pathologies.

Voici les 6 maladies les plus courantes pendant l‘été

1. Brûlures solaires

En été, il est courant de s’exposer au soleil et si vous ne vous êtes pas protégé, cela peut conduire à des brûlures caractérisées par des rougeurs, ardeurs, ou même des cloques sur la peau. Dans ces cas, vous devez appliquer des crèmes adaptées. 

En situations plus graves qui peuvent évoluer vers une déshydratation, une insolation, des maux de tête, des étourdissements et une accélération de la fréquence cardiaque, vous devez vous hydrater et chercher une assistance médicale. 

Comment l’éviter :

L’exposition solaire doit se faire de façon progressive. De plus, vous devez prendre en considération le teint de peau et utiliser une protection solaire adaptée. Il est également important d’éviter de vous exposer au soleil pendant les horaires où les rayons UV sont les plus intenses, c’est à dire entre 11h et 17h.

2. Déshydratation

La déshydratation est l’une des maladies les plus communes pendant l’été et est plus fréquente chez les enfants et les personnes âgées. Les principaux signaux sont la léthargie et la somnolence. Pour des cas plus graves, cela peut amener à un arrêt cardiaque ou le coma. La solution à ce problème est de boire des liquides ou rechercher l’avis d’un médecin si la situation s’aggrave. 

Comment l’éviter :

Pendant les périodes de chaleur, l’hydratation est encore plus importante. Pour cela, vous devez ingérer entre 2.5 et 3 litres d’eau par jour. Vérifiez la couleur de l’urine de façon à comprendre quels sont vos besoins. Une urine foncée peut signifier que votre corps a besoin d’eau. 

3. Otite 

Les plongeons dans la piscine et dans la mer font que les oreilles restent toujours humides, ce qui peut provoquer des otites. Avoir mal aux oreilles ou avoir de la fièvre sont certains des symptômes de cette maladie. 

En cas d’otite, vous devez consulter un médecin pour résoudre le problème. L’otite peut être soignée par des nettoyages, des gouttes, des décongestionnants, des médicaments pour le tube auditif ou des antibiotiques. 

Comment l’éviter :

Nettoyer les oreilles fréquemment, mais avec une serviette et non avec un coton-tige (pour ne pas pousser la cire vers l’intérieur), c’est une façon de prévenir les otites qui surgissent toujours dans un environnement humide et qui privilégient la prolifération de champignons et bactéries. 

4. Conjonctivite

Le climat d’été, plus humide et chaud, facilite la prolifération de la conjonctivite. Cette pathologie se caractérise par un œil rougeâtre, la paupière enflée qui pleure et qui, peut avoir ou non, du pue. Cette maladie peut être virale, et passer d’un œil à l’autre, ou être bactérienne et infecter les deux yeux simultanément.

Pour en finir avec ce problème, vous pouvez appliquer des compresses gelées sur les yeux, des antibiotiques (dans le cas des conjonctivites bactériennes) et des collyres anti-inflammatoires (pour les situations plus graves).

Comment l’éviter :

Pour prévenir ce problème, vous devez parier sur une bonne hygiène des mains, en les lavant fréquemment et en évitant de frotter vos yeux. 

5. Intoxication alimentaire

Fièvre, mal être, diarrhée, nausées, vomissements, distension abdominale et coliques peuvent être un signe d’intoxication alimentaire, une chose fréquente pendant l’été, du au fait que les températures sont élevées et cela peut contribuer à la détérioration des aliments. 

Pour traiter ce problème, il est habituellement prescrit des médicaments symptomatiques ou bien, qui traitent les intoxications alimentaires. De plus, l’hydratation est fondamentale, principalement quand les symptômes de l’intoxication sont présents. Dans certains cas, un accompagnement médical peut s’avérer nécessaire. 

Comment l‘éviter :

Prévenir l’ingestion de repas contaminé par des microorganismes revient à vérifier la provenance des aliments et éviter d’ingérer des repas dans certains endroits où le conditionnement des produits alimentaires vous paraît douteux.

6. Mycose

Il existe deux types de mycose courantes pendant l’été : la pityriasis versicolor causée par des champignons qui provoquent des marques blanches ou plus foncées surtout sur les épaules, le dos et le torse et la dermatophytose, plus commune chez les enfants et qui peut se manifester sur n’importe quelle partie du corps.

Un problème fréquent est le fameux pied d’athlète et les engelures entre les doigts de pieds. Ces mycoses peuvent causer des desquamations, des fissures de la peau, des démangeaisons et de fortes odeurs. Pour soigner les mycoses, il est fréquent de prescrire des crèmes, pommades ou lotions antifongiques.

Comment l’éviter :

La contraction de ces champignons se doit normalement au contact avec des endroits contaminés. Cependant, pour prévenir les mycoses vous devez utiliser des tongs en caoutchouc en espaces publics (comme les piscines), bien sécher les pieds (notamment entre les doigts de pieds) et les autres zones du corps comme les vrilles et les aisselles, changer quotidiennement de chaussettes et de sous-vêtements, éviter de partager vos vêtements et accessoires d’hygiène, garder les ongles courts, aérer régulièrement les chaussures et porter des vêtements légers et de préférence, en coton.

A lire aussi :