Eric Lemattre
Eric Lemattre
15 Fév, 2019 - 04:07
Comment choisir un mot de passe ?

Comment choisir un mot de passe ?

Eric Lemattre

Il est parfois difficile de trouver un mot de passe qui soit à la fois sûr et facile à mémoriser. Pas d’inquiétude, nous vous donnons quelques astuces.

L’article continue en dessous de cette annonce

Choisir un mot de passe efficace et mémorisable n’est pas chose facile. D’autant plus que de nos jours, le nombre de mots de passe à retenir se multiplie avec l’augmentation des sites internet nécessitant une inscription, sans oublier les réseaux sociaux et certaines applications existantes. Dans cet article, nous vous proposons quelques solutions pour choisir et gérer vos différents mots de passe en toute sérénité.

Mot de passe : trouver le bon et s’en rappeler

Tout d’abord, il y a quelques règles de base à respecter si l’on veut éviter toute déconvenue. En effet, il est impératif de différencier ce qu’il faut faire de ce qu’il ne faut pas faire. Assurément, nous vous déconseillons formellement de réaliser les actions suivantes lors du choix de votre mot de passe :

  • Choisir un mot de passe évident comme « 12345 » ou « password » qui sont les deux plus utilisés dans le monde entier,
  • Utiliser votre nom, prénom ou même date de naissance en guise de mot de passe,
  • Utiliser un mot de passe qui est déjà votre login ou identifiant de connexion,
  • Mettre tel quel un mot qui est susceptible de se trouver dans un dictionnaire,
  • Utiliser le même mot de passe pour tous les sites ou applications,
  • Noter vos mots de passe sur un papier ou un post-it collés sur votre clavier ou écran,
  • Stocker tous vos mots de passe dans un fichier informatique,
  • Enregistrer vos mots de passe sur votre navigateur.

Comment bien choisir son mot de passe ?

Choisir un mot de passe long, comportant un minimum de huit caractères, et intégrant des chiffres et caractères spéciaux (majuscules, signes de ponctuation etc.) est recommandé. D’ailleurs, plus il est long, mieux c’est. À noter que pour brouiller les pistes, vous pouvez aussi rendre vos mots de passe plus complexes en remplaçant certaines lettres par des chiffres ou symboles, lorsque l’occasion se présente. Par exemple : utilisez @ à la place de la lettre « a » ou bien un point d’exclamation (!) à la place de la lettre « i ». Rien ne vous empêche non plus de faire jouer la phonétique. Par exemple, utilisez « 2 » au lieu de « de ».

Quatre solutions et techniques pour un mot de passe fort

Pour mieux gérer vos mots de passe sur internet, vous pouvez avoir recours à quelques méthodes qui ont déjà fait leurs preuves.

1. Utiliser une phrase de passe plutôt qu’un mot de passe

Avouez que vous ne saviez pas que cela existait ! En effet, en 2019, utiliser un mot de passe composé de huit caractères n’est pas suffisant pour être protégé contre le piratage informatique. Selon Edward Snowden, dissident de la NSA, il est préférable d’utiliser une phrase plutôt qu’un simple mot de passe. Le passage d’un livre qui vous a marqué, ou bien une citation qui n’a aucun sens mais que vous êtes capable de retenir, voilà qui devrait faire l’affaire.

2. Utiliser au moins deux phrases de passe différentes

Ce qui compromet la sécurité de vos données sur internet, c’est aussi le fait que vous utilisiez le même mot de passe sur plusieurs plateformes, sites et réseaux sociaux différents. Certes, mémoriser plusieurs mots de passe est difficile. Mais si un hacker met la main sur votre seul mot de passe, vous pouvez être sûr que l’ensemble de vos comptes seront piratés. Faites donc en sorte d’utiliser deux ou trois mots ou phrases de passe, pour vos comptes sur internet.

3. Vous servir des méthodes mémotechniques

Vous pouvez renforcer la sécurité de vos phrases ou mots de passe en plaçant une majuscule toutes les deux ou trois lettres ou bien en remplaçant systématiquement certains caractères par d’autres sans rapport évident. Si votre mot de passe est la citation « Le coeur a ses raisons que la raison ignore », plutôt que d’écrire la phrase telle qu’elle, vous pouvez saisir « [email protected]@[email protected] ». Ici, la lettre « o » est remplacée par un zéro, la lettre « a » par un @, la lettre « i » par un 1, sans compter qu’une majuscule intervient tous les trois mots, hors caractère spécial !

4. Avoir recours à un gestionnaire de mots de passe

Dernière astuce que nous vous proposons : utiliser un gestionnaire de mots de passe, une extension qui se greffe à votre navigateur web, mémorise tous vos mots de passe, et les enferme dans un coffre-fort chiffré impénétrable. Le meilleur de ces services est probablement LastPass. Grâce à un gestionnaire de mot de passe, vous n’avez plus besoin de vous souvenir de vos codes secrets : le gestionnaire génère des sésames singuliers et élaborés et peut renouveler ces derniers autant de fois que cela est nécessaire ! Plutôt pratique !

L’article continue en dessous de cette annonce

Et le choix de la question secrète ?

Vous n’êtes pas savoir que de nombreux services exigent que vous créiez une question secrète afin de finaliser l’ouverture d’un compte en ligne. Les conseils exposés plus haut s’appliquent aussi à la question secrète. Évitez de choisir une question dont la réponse peut être connue de tous vos proches. Une question secrète doit être… secrète ! Aussi, choisir le nom de jeune fille de votre mère ou votre couleur préférée n’est pas très judicieux.

A lire aussi :

Share Tweet Pin Email WhatsApp