Eric Lemattre
Eric Lemattre
12 Déc, 2016 - 13:57
Piratage de carte bancaire : comment réagir ?

Piratage de carte bancaire : comment réagir ?

Eric Lemattre

Le piratage de carte bancaire est considéré comme un délit grave et est sanctionné pénalement !Mais comment doit réagir la victime d’une escroquerie ?

L’article continue en dessous de cette annonce

Le piratage de carte bancaire est un délit pénal. Lorsque le titulaire d’une carte bancaire a constaté qu’il a fait l’objet d’une fourberie, il est indispensable qu’il porte plainte auprès de la police. Toutefois, les démarches à réaliser ne s’arrêtent pas là : la victime devra aussi déclarer le piratage à sa banque ainsi qu’au service d’opposition auquel elle est rattachée.
 

Piratage de carte bancaire : comment le définir ?

Le piratage de carte bancaire peut être défini de la manière suivante : il s’agit d’une tentative visant à sous-tirer des informations privées rattachées au compte bancaire d’un utilisateur ou à tout autre service connexe.

Les pirates réussissent d’une manière ou d’une autre à intercepter des données tels que des codes ou mots de passe, lesquels sont nécessaires à l’utilisation de ladite carte bancaire. Ils le font parfois tout en déjouant les protocoles de sécurité établis par les systèmes bancaires.

Ce qu’il faut faire en cas de piratage de carte ou de service bancaire

Dans un premier temps, la victime de l’escroquerie devra déposer une déclaration auprès du poste de police le plus proche. Elle devra donc porter plainte pour vol ou escroquerie.

Le titulaire de la carte bancaire devra également signaler à sa banque toute opération de paiement non autorisée. A la suite du piratage de carte bleue, la loi stipule que la victime de l’escroquerie n’a que treize mois pour réaliser les démarches.

En cas de paiement frauduleux, nous vous recommandons d’agir vite pour obtenir un remboursement dans les plus brefs délais. En effet, l’article L. 133-18 du CMF explique explicitement que votre banque est tenue de vous rembourser.

Enfin, il faudra aussi prévenir le service d’opposition interbancaire. En faisant opposition sur votre carte de crédit, vous bloquerez toute opération susceptible de vous nuire. Pour gagner en efficacité, composez le 0892 705 705, ce numéro est accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Invalidité de la carte et obligations de la banque

On notera qu’en faisant opposition, plus aucun paiement ne pourra être émis. Si la banque autorise des paiements dans ce laps de temps, cela signifie qu’elle commet une faute. De plus, on remarquera que même si la banque doit rembourser les paiements effectués sans le consentement du titulaire de la carte, elle est en droit de déduire d’éventuels frais dans la limite de 150 €.

Malgré tout, dans la plupart des cas, l’utilisateur n’aura rien à payer. Si la banque se montre réticente à l’idée de rembourser la victime d’un piratage bancaire, nous recommandons au titulaire du compte de saisir le médiateur bancaire.


A lire aussi :

Share Tweet Pin Email WhatsApp