Cécilia Dos Santos
Cécilia Dos Santos
26 Juil, 2019 - 15:02
produits en plastique

10 produits en plastique que vous devez arrêter d’utiliser

Cécilia Dos Santos

Pour notre bien et pour le bien de l’environnement, découvrez les produits en plastique que vous devez arrêter d’utiliser sans plus hésiter.

Ne laissez pas cette décision pour demain… Surtout que nos générations futures en dépendent ! Le plastique est l’un des grands problèmes actuels, qui mettent en cause la subsistance de la Planète. Bien que le gouvernement ait déjà pris certaines mesures pour diminuer ce problème, chacun de nous doit également contribuer à cela.

Les 10 produits en plastique que vous devez arrêter d’utiliser 

Il est urgent de changer nos comportements et nos habitudes en ce qui concerne les matériaux utilisés quotidiennement, mais également, la façon de les traiter au moment de s’en débarrasser. 

Elles peuvent paraître inoffensives au premier abord, mais en réalité ce sont les menaces les plus véridiques et imminentes pour notre planète et, par conséquent, pour notre existence ! 

Prenez note de la liste que nous allons vous partager

1. Pailles en plastique

pailles en plastique

Qui n’a jamais lu ou vu une notice sur les espèces maritimes qui meurent à cause des milliers de tonnes de plastique dans l’estomac ou des pailles en plastique plantées dans le corps ? Ces objets, qui paraissent drôles et que les enfants adorent sont de vraies armes mortifères. 

L’alternative écologique : utilisez des pailles en papier ou en inox réutilisables. Les pailles en plastique sont l’un des premiers produits en plastique à ne plus utiliser.

2. Bouteilles en plastique 

bouteilles en plastique

L’utilisation de bouteilles en plastique, en particulier de mini-bouteilles, est également un gros problème et devrait être interdite. Avez-vous déjà pensé aux milliers de tonnes de plastique qui se perdent chaque jour, à cause de ces objets ? 

Alternative écologique : dès que possible, buvez l’eau du robinet et utilisez votre verre à maintes reprises. Vous avez des doutes sur la qualité de celle-ci ? Achetez l’eau dans les plus grands formats possibles et de préférence dans des bouteilles en verre. 

3. Sacs en plastique

sacs en plastique

Avez-vous déjà vu les images des océans qui deviennent de véritables piles de sacs en plastique ? En effet, ces objets qui peuvent paraître inoffensifs, ne se dégradent pas et sont en train de menacer notre existence et c’est un des produits en plastique que nous devons arrêter d’utiliser, pour le bien de tous ! 

4. Vaisselles en plastique pour les fêtes

Nous aimons tous ces splendides tables d’anniversaire que nous faisons pour nos enfants, avec des assiettes, des verres, et des couverts colorés pour être en adéquation avec le thème de la fête… Et bien sachez, que c’est là un des comportements les moins écologiques que vous pouvez avoir ! 

L’alternative écologique : il existe déjà, aujourd’hui, des versions en cartons que vous pouvez utiliser. Si vous n’aimez vraiment pas cette option, pourquoi ne pas utiliser la vaisselle de la maison ? Vous avez peur du travail qui s’en suit ? Demandez de l’aide à vos invités, ils seront même contents de vous aider. 

5. Tupperwares

Au delà d’être un produit en plastique nuisible à l’environnement, les tupperwares en plastique peuvent faire du mal à votre santé. Effectivement, quand ils sont en contact avec des sources de chaleurs (comme par exemple le micro-ondes), certains libèrent des particules de plastique dans vos repas. Résultat ? Vous ingérez du plastique. 

L’alternative écologique : investissez dans un bon kit de récipients en verre. En plus d’être écologiques, ils gardent le goût et les propriétés des aliments. Et vous pouvez également les utiliser pour servir à table ! 

6. Attention aux emballages

On dirait une mission quasi impossible de sortir du supermarché sans être chargé d’emballages, et surtout, d’emballages en plastique. Il existe encore un long chemin à parcourir dans ce sens et les marques doivent être chaque fois plus sensibilisées à ce thème, pour le bien de tous ! 

L’alternative écologique : dès que possible, achetez les produits en vrac. Si vous n’avez pas cette possibilité, vérifier toujours si l’emballage possède le symbole de recyclage, en effet, il existe certains emballages avec un mélange de plastiques impossible de se dégrader. 

7. Capsules de café en plastique

Nous adorons tous le bon café tiré des machines à capsules. Mais elles peuvent également être une menace pour notre planète, surtout les capsules faites de plastique, qui entrent dans le groupe des produits en plastique à ne plus utiliser. 

L’alternative écologique : Optez pour les capsules de café réutilisables ou à la limite, des capsules en aluminium. 

8. Sélectionnez les jouets

jouets sans plastique

Il est aujourd’hui facile d’entrer dans une boutique et trouver des jouets à 1€, 2€ ou 3€ et la tentation d’acheter est grande. Le problème c’est qu’ils sont entièrement faits à base de plastique, bien qu’ils soient très peu résistants. Ainsi, cela va vous inciter à acheter plus, vous amenant finalement à dépenser plus. 

L’alternative écologique : préférez avoir moins de jouets mais de meilleurs qualités et avec des matériaux plus résistants et amis de l’environnement.

9. Cotons-tiges

Les cotons-tiges, vous avez bien lu ! Bien que leur utilisation soit déconseillée par les médecins, étant donné qu’ils poussent la cire vers l’intérieur du canal auditif, ils sont composés en grande partie de plastique et leur consommation peut être totalement évitée. 

L’alternative écologique : préférez laver vos oreilles avec de l’eau et nettoyez les zones les plus faciles avec une serviette. Quant au reste, le propre canal auditif le fait pour vous. 

10. Briquets

Un briquet met des centaines d’années à disparaître de la nature. Et si nous faisons les comptes de ceux qui existent déjà et ceux qui sont produits à chaque minute, c’est effrayant ! Mettez-les dans la liste des produits à ne plus utiliser. 

L’alternative écologique : Notre vieille amie l’allumette ! L’environnement vous remerciera beaucoup. 

A lire aussi :