Samantha Soreil
Samantha Soreil
14 Août, 2019 - 14:32
reconversion professionnelle

Les clés pour une reconversion professionnelle réussie

Samantha Soreil

Dans l’optique d’une reconversion professionnelle, il ne faut pas se contenter de voir ce que l’on souhaite mais prendre en compte la réalité du marché

Lorsque l’on ne s’épanouit pas dans son travail actuel ou que la lassitude commence à pointer le bout de son nez, la reconversion professionnelle peut être une solution. Si l’on désire changer complètement sa vie professionnelle, le plus délicat est de trouver cet équilibre entre ses souhaits, ses idéaux et la réalité économique du secteur dans lequel on choisira de s’investir.

Reconversion professionnelle : définir un projet réaliste et motivant

Lorsque l’on envisage un plan de reconversion professionnelle, il y a deux éléments à prendre en compte : nos souhaits et la réalité économique.

Faire un bilan de ce qui nous motive et définir la situation idéale

Si l’on se reconvertit, c’est parce que l’ancien poste que l’on occupait ne convenait pas ou que le contexte dans lequel on exerçait cette profession n’était pas assez épanouissant. Il faut donc garder en tête ses objectifs, ses ambitions, et s’interroger sur le projet idéal et les nouvelles priorités que l’on souhaite se fixer. Outre ses nouvelles aspirations professionnelles, il est important de tirer un bilan de ses compétences pour éviter les projets qui iraient à l’encontre de son profil. En effet, cela permet de faire le point, de mieux se connaître professionnellement, ce qui peut faciliter la suite de sa démarche.

Il fut un temps où lorsqu’on entrait dans une entreprise, on y restait toute sa vie ou presque. Aujourd’hui, changer de voie n’est plus un phénomène isolé. Certains individus ressentent le besoin de changer de métier quand, après des années passées au même poste, ils ne voient que peu d’opportunités d’évolution. Missions répétitives, peu de reconnaissance, faibles responsabilités malgré une expérience solide, alors le changement devient une évidence.

Vérifier les données économiques

Une fois le projet idéal défini, il faut analyser comment ce dernier peut s’inscrire dans la réalité et quels sont les ajustements à apporter. Pour cela, il sera nécessaire de vérifier quels sont les secteurs économiques les plus dynamiques à l’instant T, quels sont les postes les plus prisés, quelles sont les formations disponibles.

Où trouver des informations sur les secteurs les plus porteurs ?

Avant d’envisager précisément une reconversion professionnelle, il sera nécessaire de bien s’informer et analyser les possibilités concrètes de recrutement ou de création d’activité. Une stratégie doit être mise en place pour être assuré de la viabilité du projet.

Prendre rendez-vous avec Pôle Emploi pour faire un bilan

Il est possible de prendre rendez-vous avec Pôle Emploi pour parler de votre projet si vous avez quitté votre ancien poste et que vous êtes en recherche d’emploi tout en ayant un projet de reconversion professionnelle. Avec votre conseiller, vous allez définir votre projet professionnel et échanger de la mise en place concrète de ce dernier. Il pourra vous renseigner sur les formations disponibles et les secteurs qui recrutent.

Consulter les sites qui récoltent des données

Afin d’obtenir plus d’informations sur le secteur qui vous intéresse pour démarrer votre activité ou les entreprises pour lesquelles vous envisagez de postuler, vous pouvez vous informer auprès des sites qui récoltent des donnés. C’est le cas par exemple de :

L’Autorité des marchés financiers, qui « veille à la de l’épargne, à l’information des investisseurs et au bon fonctionnement des marchés financiers ».

Le Journal Officiel, qui « publie les textes législatifs et réglementaires de la République française. »

Les bulletins officiels de la transparence économique et financière tels que bodacc.fr ou info-financiere.fr.

Il existe également des sites spécialisés dans la collecte d’informations légales et financières professionnelles qui vous permettent de consulter les données clés de votre ville ou de votre département. Vous obtiendrez alors une vision globale de la santé économique de votre secteur géographique

Le site de l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) peut aussi vous servir de source pour vérifier les données d’un secteur. Des notes d’information sont publiées régulièrement, ce qui permet de suivre les tendances du moment en termes de dynamisme économique. Un excellent outil gratuit pour suivre l’évolution des différents secteurs d’activité qui pourraient vous intéresser.

Intégrer les réseaux locaux

Dans la ville où vous souhaitez développer votre projet, il existe peut-être des réseaux d’entrepreneurs, des groupes permettant d’échanger entre demandeurs d’emploi, ou encore des clubs regroupant les professionnels d’un secteur d’activité donné. Le fait d’intégrer l’une de ces structures permet d’avoir des informations sur les détails pratiques, sur le marché, sur les concurrents, sur l’activité elle-même… Des échanges qui seront nécessairement enrichissants, et qui vous permettront de vous constituer un réseau.

Pourquoi est-il absolument nécessaire de prendre en compte ces données ?

On ne peut pas faire l’impasse sur une étude du secteur, des possibilités, des concurrents et partenaires lorsque l’on a un projet de reconversion professionnelle. Que votre projet soit de créer votre propre structure ou de devenir salarié d’une autre entreprise dans un domaine différent de votre poste passé, il est indispensable de cartographier le secteur avant de vous lancer.

Pour créer une affaire qui fonctionne

Si votre projet est d’être travailleur indépendant, il faudra vous renseigner sur le secteur d’activité qui vous intéresse afin de savoir si votre projet est viable, de cerner les contacts que vous pourrez nouer avec nos clients et vos fournisseurs, de voir quelle est la concurrence établie sur votre secteur géographique, quelles sont les évolutions prévues à court terme dans ce secteur d’activité. Autant de données qui vous permettront de créer une affaire qui fonctionne sur le long terme.

En plus de récolter ces données pour vous, il faudra être en mesure de les mettre en forme pour la banque à laquelle vous présenterez votre dossier (soit pour l’ouverture de votre compte professionnel, soit pour demander un financement). Veillez à ce que les chiffres que vous citez soient fiables et fondés. Les sources citées plus tôt dans l’article pourront alors vous servir de bases solides lors de votre présentation.

Pour bénéficier de formations gratuites

Parlons ici à la fois pour les futurs salariés et pour ceux qui aspirent à créer leur propre structure. Des formations existent pour vous permettre d’acquérir des compétences dans n’importe quel domaine. Rapprochez-vous du Pôle Emploi, de l’Apec ou de tous les organismes locaux qui sont engagés dans l’aide aux demandeurs d’emploi pour trouver les formations gratuites. Pour les indépendants, la CCI peut également être un interlocuteur privilégié.

Pour obtenir des aides financières pour le lancement de son projet

Lorsqu’un secteur d’activité manque de main d’œuvre, il y a davantage d’aides financières pour aider les indépendants à lancer leurs projets. Vous pouvez ainsi augmenter vos chances de financement auprès des banques avec un projet qui tient la route dans un secteur porteur et dynamique.

En bref, il n’y a pas d’âge pour envisager une reconversion professionnelle, mais il convient de bien peser le pour et le contre, de se renseigner sur les possibilités d’emploi et sur la réalité économique afin de se lancer dans une affaire qui fonctionne.