Marine Boudsocp
Marine Boudsocp
10 Août, 2017 - 10:41

Comment reprendre le sport après l’accouchement ?

Marine Boudsocp

Dans quelles conditions reprendre le sport après l’accouchement ?

L’accouchement est un bouleversement pour le corps. Pendant 9 mois, il s’était modifié à tous les niveaux pour accueillir bébé. L’accouchement en lui-même est une épreuve : les muscles se distendent, les nerfs et les tendons du bassin sont soumis à rude épreuve. S’en suit un réajustement hormonal qui réserve parfois des surprises.
Après la tempête, dans quelles conditions reprendre le sport après l’accouchement ?

Reprendre le sport après l’accouchement : écouter son médecin

Il est fortement déconseillé de reprendre le sport sans avoir au préalable consulté son gynécologue ou sa sage-femme. Seuls les professionnels de santé qui vous ont accompagné avant et pendant l’accouchement sauront vous dire quand il est absolument sans danger de reprendre une activité sportive.

Les sports implicant des sauts ou des chocs sont tout à fait déconseillés : ils mettent en danger le périnée qui a besoin d’une rééducation spécifique pour réduire les complications ultérieures.

Avant cette date, vous pouvez néanmoins, sauf contrordre, marcher. Les promenades avec bébé sont alors l’occasion de prendre l’air et de vous dégourdir les jambes. Sans en avoir l’air, ces balades sont un moyen, en douceur de regagner en tonicité.

Quand mon médecin va-t-il me donner le feu vert ?

Tout dépend de comment s’est passé l’accouchement. S’il n’y a pas eu de complication, il faudra attendre que le col de l’utérus soit complètement refermé, soit environ six semaines, avant d’envisager reprendre une véritable activité sportive.

En cas de complication, quelques semaines peuvent s’ajouter à ce délai.

La rééducation du périnée : un premier pas vers la reprise

La rééducation du périnée est le passage obligé après un accouchement. Elle permet de retrouver un certain gainage de la zone et de prévenir d’éventuelles complications qui pourraient survenir plus tard. Il est donc impératif de suivre les recommandations des sages-femmes et des gynécologues.

Cette rééducation consiste en des mouvements et des exercices très simples qui peuvent être effectués sans équipement et chez soi. Ces exercices sont à reproduire le plus souvent possible et peuvent être couplés à la reprise d’une activité sportive ultérieurement.

Par quoi commencer lorsque l’on reprend le sport ?

Le sport le plus indiqué est la natation. Une fois que les tissus sont cicatrisés, il n’y a aucun danger.

Le contact de l’eau va permettre de soulager le poids du corps et va faciliter les mouvements. La natation fait travailler l’ensemble du corps en douceur et réveille même les muscles profonds.

Par ailleurs, de nombreuses piscines proposent des programmes de bébé nageurs dès l’âge de 4 mois. Une excellente façon de reprendre une activité aquatique tout en profitant des instants avec bébé.

Le yoga, une activité particulièrement recommandée

Tout comme la natation, le yoga est un sport doux qui fait travailler les muscles en profondeur sans mouvements brutaux. Il est conseillé de le pratiquer en club ou avec un professeur qui s’assurera des bons gestes et des bonnes positions.

Certains exercices sont particulièrement recommandés à la suite d’un accouchement.

Pour celles qui ont déjà de l’expérience dans ce sport, vous trouverez de nombreuses vidéos sur internet qui vous indiqueront des postures recommandées. Pour une séance à la maison à l’heure de la sieste de bébé !

Le vélo, parfait pour la suite

Quelques mois après l’accouchement, vous pouvez également penser au vélo. Qu’il s’agisse du vélo d’appartement ou du vélo de plein air, il sollicite les muscles du bas du corps qui ont besoin de retrouver du tonus. Il peut être pratiqué en douceur puis de manière plus intense une fois que vous vous sentez prête !

A lire aussi