Helder Santos
Helder Santos
31 Mar, 2017 - 09:00
Peut-on vivre sans internet en 2017 ?

Peut-on vivre sans internet en 2017 ?

Helder Santos

Dans un monde de plus en plus connecté, il existe pourtant des personnes sans accès au web. Zoom sur ces gens contraints de vivre sans internet.

En 2017, près de 8 millions de résidents en France doivent vivre sans internet. C’est ce qui ressort dans une enquête postée en février dernier sur le site Les Echos Start. Est-ce un choix de leur part ou une contrainte ? Comment font-ils dans une société de plus en plus connectée ? Voici quelques réponses.

Comment vivre sans internet ? Explications

Pourquoi cette situation ?

Selon une étude effectuée par le Credoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie), de nos jours, alors qu’environ 85 % de la population française âgée de plus de 12 ans a internet à domicile, il existe toujours des gens en situation d’exclusion numérique, en théorie 15 %. C’est-à-dire qu’ils n’ont pas internet, voire pas d’ordinateur ou d’appareil connecté chez eux.

Les raisons les plus fréquentes sont :

  • La précarité financière,
  • La méconnaissance de l’utilisation des technologies,
  • La zone géographique,
  • Le désintérêt et le refus d’avoir internet chez soi.

Qui est concerné pas l’exclusion numérique ?

Parmi ces 15 %, la moitié affirme qu’elle n’est pas équipée par choix. Le reste des personnes exclues du numérique sont en général des individus aux faibles ressources ou sans emploi qui ne peuvent pas s’acheter le matériel nécessaire, ni payer un abonnement à un fournisseur d’accès. Mais ce sont aussi des gens qui ne savent pas se servir d’un ordinateur et d’internet ou qui sont peu à l’aise avec certaines fonctionnalités. La plupart sont des personnes âgées de plus de 70 ans qui n’ont pas pris l’habitude d’utiliser ces types de technologies.

Sans oublier également ceux qui vivent dans des régions où la connexion au web est de mauvaise qualité avec un débit très faible.

Est-ce problématique ?

Dire que vivre sans internet est problématique est relatif. Tout dépend des usages nécessaires et de l’entourage existant. Certaines personnes ont recours à des cyber-cafés ou demandent à leurs proches de leur prêter assistance.

Toutefois, à l’heure actuelle, la tendance est à la dématérialisation que ce soit dans le public ou dans le privé. Une adresse mail est de plus en plus demandée et la plupart des démarches se font sur le web. Ce phénomène va prendre de plus en plus d’ampleur. Par exemple, la déclaration d’impôts en ligne va devenir obligatoire et d’autres services en feront de même. Dans ces cas-là, avoir accès à un ordinateur et l’utiliser est quasiment indispensable.

Cela créer donc forcément un sentiment de révolte voire d’exclusion et d’impuissance pour ceux qui ne veulent pas, ne savent pas ou ne peuvent pas s’en servir et qui sont, au final, contraints de demander de l’aide.

A lire aussi :