Eric Lemattre
Eric Lemattre
24 Avr, 2018 - 03:17

Comment conduire une voiture automatique ?

Eric Lemattre

Comment conduire une voiture automatique ? Nous vous expliquons comment démarrer, circuler et stationner avec ce type de véhicule.

L’article continue en dessous de cette annonce

Comment conduire une voiture automatique ? C’est une question que de plus en plus de personnes se posent. En effet, autrefois boudée des automobilistes, elle commence de plus en plus à envahir l’environnement routier européen. Il faut dire que la boîte automatique a connu des évolutions techniques remarquables, allant jusqu’à offrir une aisance de conduite dans certains cas bien meilleure que la boîte manuelle (notamment dans les bouchons).

Conduire une voiture automatique : mode d’emploi

Dans une voiture automatique, le conducteur n’a plus besoin de manipuler sans cesse le levier de vitesse pour passer les rapports, la voiture s’occupe elle-même d’évaluer les changements de rapports en fonction de la pression exercée par le conducteur sur l’accélérateur. Eh oui, c’est la boîte automatique qui gère tout !

Aussi, une fois à bord d’une automatique, vous noterez qu’en lieu et place des trois pédales habituelles, ne figure que deux pédales : l’accélérateur et le frein. L’embrayage disparaît. Plus besoin de solliciter constamment le pied gauche ! On notera que le levier de vitesse subit lui aussi des changements. Exit les inscriptions 1, 2, 3, 4, 5 et R. Dans une voiture automatique, le boîtier qui supporte le levier affiche les inscriptions suivantes :

  • P : Parking – Quand le véhicule est arrêté ;
  • R : Reverse – Marche arrière ;
  • N : Neutre – Point mort ;
  • D : Drive – Conduire.

Comment démarrer et conduire une voiture automatique ?

Besoin de conseils pour la conduite d’une voiture avec boîte automatique ? Pas de problème, nous sommes là pour vous aider. Ci-dessous, vous trouverez le béaba, quatre étapes indispensables qui vous permettront de totalement maîtriser la boîte automatique de votre véhicule.

Au démarrage

Pour commencer, assurez-vous que votre frein à main est bien serré, et le levier sur P ou N. Démarrez ensuite le moteur, appuyez à fond sur la pédale de frein, puis positionnez le levier sur D (marche avant) ou R (marche arrière). Baissez le frein à main et levez tout doucement le pied de la pédale de frein. Le véhicule se mettra à avancer. Vous pourrez ensuite appuyer sur l’accélérateur.

A noter qu’une fois le levier engagé sur la position D ou R, la voiture se met tout de suite en mouvement. Il est donc très important de toujours garder le pied sur la pédale de frein au démarrage et la pédale d’accélérateur relevée.

À l’arrêt

Vous devrez positionner le levier sur la position P ou R. Souvenez-vous qu’il n’existe pas d’embrayage, évitez donc de balader votre pied gauche près des pédales au risque de freiner involontairement.

Dans la circulation

Vous n’avez plus besoin de vous préoccuper de passer les vitesses, cela se fera automatiquement. Pour les accélérations et dépassements, il vous faudra appuyer à fond sur la pédale d’accélérateur. Cette manœuvre permet également au moteur de passer sur le rapport optimal.

L’article continue en dessous de cette annonce

Pour stationner

Il vous suffira de positionner le levier sur P tout en gardant le pied sur le frein. Serrez ensuite le frein à main. Sur le P, la boîte est bloquée et les roues motrices verrouillées.

Le saviez-vous ?

Bien qu’une boîte de vitesse automatique facilite la vie du conducteur, il est important et recommandable pour celui-ci de ne pas oublier certains principes lorsqu’il se trouve au volant de son auto. La plupart d’entre eux sont évidents, cependant, pour quelques personnes il peut être aisé de les oublier à certains moments :

  • Avoir les deux mains sur le volant. En effet, ce n’est pas parce qu’il n’est plus utile d’utiliser aussi souvent le levier de vitesse qu’il n’en est pas moins nécessaire d’être concentré sur sa conduite. Il est donc déconseillé d’en profiter pour regarder son téléphone ou faire autre chose de distrayant ;
  • Avoir le pied léger sur la pédale d’accélération. Même si les vitesses se changent automatiquement, il est tout de même recommandé d’appuyer dessus de façon progressive ;
  • Ne pas utiliser le pied gauche. Nous vous rappelons que celui-ci doit être maintenu sur le plancher à gauche, seul le pied droit doit être utilisé.

Voiture automatique : les 5 commandements

Vous vous demandez si conduire une voiture automatique est plus pratique pour un jeune conducteur ? Vous vous demandez comment conduire une voiture automatique séquentielle, ou bien, vous vous interrogez sur la manière de conduire une voiture avec boîte automatique en montagne ? Nos cinq conseils ci-dessous vous permettront de bien comprendre le fonctionnement de votre véhicule.

1. Pas besoin d’appuyer sur l’accélérateur pour avancer

Une voiture automatique avance dès que vous lancez le moteur. C’est pourquoi vous devez laisser votre pied sur la pédale de frein au moment du démarrage du moteur. Toutefois, les voitures automatiques les plus récentes sont équipées d’une sécurité qui empêche le démarrage lorsque le conducteur n’a pas son pied sur la pédale de frein.

2. Avoir le réflexe de freiner avec insistance

Une voiture automatique ne freine pas aussi fort que les voitures avec boîte manuelle. C’est pourquoi vous devez développer l’habitude de freiner avec insistance. Il faut dire que le freinage moteur d’une voiture automatique n’est pas aussi convaincant lorsque vous enlevez votre pied de l’accélérateur. Aussi, n’hésitez pas à freiner avec détermination.

3. Gare aux vitesses trop élevées dans les descentes

Lorsque votre véhicule se trouve dans une descente très abrupte, la boîte automatique va sélectionner la vitesse la plus haute. Cela est logique : dans une descente, la vitesse augmente. Si vous avez la possibilité d’opter pour une vitesse fixe, n’hésitez pas à utiliser le réglage souhaité. Sinon, servez-vous du freinage moteur pour ralentir le véhicule.

4. Ralentir avant de prendre un virage

Une voiture automatique est normalement capable de changer de vitesse avant un virage. Toutefois, la conduite dans un virage est plus délicate lorsqu’on a affaire à une boîte de vitesse automatique. Nous vous recommandons donc de bien anticiper et d’amorcer le ralentissement du véhicule bien avant de prendre un virage serré.

5. Rouler en sous-régime sur les routes glissantes

Face à une route glissante ou verglacée, ayez le réflexe de rouler en sous-régime, comme vous le feriez d’ailleurs avec n’importe quelle voiture dotée d’une boîte manuelle. Ou bien, utilisez un réglage de vitesse fixe (régimes deux ou trois) pour optimiser votre sécurité ainsi que celle des passagers.

L’article continue en dessous de cette annonce

A lire aussi :

Share Tweet Pin Email WhatsApp